News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Françafrique. Le Gabon et la France paraphent deux protocoles d' accords

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 26 Mai 2014 à 07:31 | Lu 1343 fois

Le ministre gabonais de l'Economie Christophe Akagha Mbaee et le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius ont signé samedi à Libreville deux protocoles d'accords, en marge de la 3ème édition du New York Forum Africa (NYFA).



Le premier projet concerne l'aménagement du bassin versant de Gué Gué, d'un montant de 72 milliards de FCFA (110 millions d'euros). Il s'agit du plus important concours de la France au Gabon.

Le projet s'inscrit dans la continuité du programme d'Assainissement Prioritaire de Libreville. Il vise à améliorer le cadre de vie et les conditions d'hygiène des populations vivant dans le bassin versant de Gué-Gué et donc à améliorer la santé publique au Gabon.

Le projet poursuit les précédentes interventions réalisées sur l'assainissement des trois bassins versants de Sainte Marie-Awondo, Sainte Anne-Arambo, de Batavéa, et de la zone industrielle d'Oloumi, objets de précédents financements français, pour un montant global de 22 milliards de FCFA.

L'amélioration du drainage des eaux pluviales dans cette zone centrale de Libreville permettra de réduire les risques d'inondation.

La disparition des eaux stagnantes dans les quartiers du bassin versant aménagé entraînera la diminution de la présence de moustiques et ainsi de la diffusion du paludisme.

Au total, environ 100.000 personnes, population vivant dans le bassin versant Gué-Gué, seront les bénéficiaires directs des réalisations de ce projet.

La seconde convention, d'un montant de 36 milliards de FCFA (55 millions d'euros), concerne la réhabilitation de la route nationale 2 entre Ndjolé et Médoumane. Ce tronçon de 46 km est situé dans le prolongement de la route Médoumane-Lalara.

xinhua

Lundi 26 Mai 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1343 fois




1.Posté par nkuran mikas le 26/05/2014 10:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les gens comme Akagha Mba ne comprennent pas que cette France n''a pas d''expertise avérée dans le bâtiment. Elle est avec nous depuis belle lurette et n''a jamais rien fait en matière de développement durable du Gabon.

2.Posté par nkuran mikas le 26/05/2014 10:46 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les gens comme Akagha Mba ne comprennent pas que cette France n''''a pas d''''expertise avérée dans le bâtiment. Elle est avec nous depuis belle lurette et n''''a jamais rien fait en matière de développement durable du Gabon.

3.Posté par La culpabilité de la France le 26/05/2014 13:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour quoi la France renforce t-elle son dispositif militaire en Afrique francophone ?

Nous pensons que cela constitue une preuve suffisante et irréfutable de violation la Chartre des nations unies qui a proclamé l’indépendance des états fussent-t-ils africains.
Lorsque les cours des matières premières stratégiques avaient baissé au début des années 2000, notamment que le prix du baril de pétrole était passé en dessous de 20 dollars, l’Afrique ne présentait plus d’intérêts vis-à-vis de la France. La France avait alors annoncé devant les yeux du monde, sa nouvelle politique de désengagement sur le continent Africain.
Les bases militaires françaises du TCHAD, du Cameroun et de la RCA avaient vue leur effectif réduit des 2/3.
Mais le monde étant ce qu’il est, la flambée du prix du baril de pétrole depuis la guerre d’Irak, l’arrivée de nouvelles puissances économiques comme la Chine ou l’Inde, a convaincu la France de se redéployer à nouveau sur le sol Africain, car l’Afrique a révélé qu’elle présentait des trésors in-estimés qui avaient échappé à la France lors son monopole sur l’Afrique d’antan.

Pour reconquérir l’Afrique, la France arme d’abord des rebelles et ensuite elle vient s’interposer au nom de la protection de ses ressortissants. Son objectif est souvent de chasser les chefs d’états qui ont donné une part belle des matières premières à des investisseurs étrangers notamment la chine ou l’Indes ou la Turquie ou la Russie. BOZIZE reconnait pour quoi il a été remercié de la Centre Afrique, tout comme le président DJIOTODIA qui voulait maintenir les contrats signés par son prédécesseur, s’est vu démis de ses fonctions comme un chien lors d’un sommet CEMAC à NDJAMENA.

Aucune justification du pillage séculaire du Gabon par la France :

o Le Gabon n’a pas bénéficié d’un héritage colonial de la France telles que les infrastructures ou les réserves financières du colonisateur.
o Absence de l’appui de la France au Gabon dans la construction des infrastructures structurantes comme les routes transnationales, les universités, les logements, les immeubles administratifs ou dans le secteur de la sécurité maritime. Les écoles primaires et les églises avaient été construites par Rome ou par le Corps de Paix Américain. Il n’y a aucune infrastructure laissée par la France au Gabon qui date de la coloniale!
o Le statut de territoire d’outre mer lui a été refusé malgré la vision des dirigeants de l’époque comme Léon MBA ou Jean Hilaire OBAME.
o La gestion monétaire du CFA par la France, ne peut aucunement justifier tout ce pillage des richesses du Gabon par la France. En réalité la France fait semblant d’acheter les matières premières du Gabon et pourtant elle bloque l’argent issue de la vente de ses matières premières sur son sol, donc elle pille les matières premières du Gabon depuis 1960.


Ensuite que le Gabon a beaucoup contribué au développement de la France moins qu’il en a reçu de l’aide de la métropole :

o Le Gabon a envoyé depuis 1960 ses brillants talents apprendre en France et la plus part y sont restés sans pour autant que la France ait payé un rond dans leur formation.
o La France exploite depuis la coloniale les matières premières stratégiques du Gabon (Bois en 1839, Pétrole en 1953, Uranium 1939, Manganèse 1953, Caoutchouc 1973, les terres rares en 2016 etc …).
o Le Gabon a mis à la disposition de la France des réserves financières de l’ordre de 4000 milliards de Francs cfa depuis les indépendances pour permettre le maintien du taux de sa monnaie et de gérer les échanges monétaires entre le Gabon, la France et les autres pays.
o Le Gabon aide la France à maintenir son statut de 5 ième puissances militaires au monde, à la conservation de son droit de véto et lors des différents votes aux nations unies.
o Le Gabon a permis à la France de régner pendant plus de 54 ans en Afrique en lui offrant un espace stratégique de déploiement continental.
o Pire en encore, le Gabon offre à la France, 60 % des recettes issues de la vente de ses matières premières depuis 1960, soit disant pour servir de réserves d’échanges et de maintien de la parité euros - cfa. Pour quoi ne pas baissé ce taux de moitié, une fois que les intérêts de placement de cet argent aient suffisamment rapporté des devises à la France ?
o Au nom de la communauté francophone, le Gabon subventionne les budgets des autres états de la CEMAC, c’est le cas du Congo Brazzaville vers les années 1999, ou de la Centre Afrique depuis la nuit des temps, pour tant les peuples du Gabon vivent dans leur majorité avec des lampes à pétrole ou à l’aide des torches indigènes! A quoi bon d’aider les autres pays alors ses ressortissants sont dans la misère ?


Sérieusement, nous reprochons à la France plusieurs griefs :

o Depuis 1967, la France valide bêtement les élections présidentielles au Gabon au nom de ses intérêts !
o La France ferme les yeux quand un chef d’état africain assassine des opposants en Afrique (cas de Pierre MAMBOUNDOU, de MBA OBAME, de Joseph REDJAMBE, DOUKAGA KASS,OLABOU MARTINE, George RAWIRI, Edith Lucie BONGO).
o La France facilite les détournements des finances des pays africains par leur chef d’état et quand ceux-ci meurent, elle s’approprie de leur richesse.
o Les multi nationales françaises font des fausses déclarations des chiffres d’affaires au Trésor public du Gabon et privilégient l’expatriation pour ne pas embaucher et former localement des nationaux.
o La France a une stratégie coloniale dans son implantation en Afrique, car comment peut-t-on comprendre que c’est désormais la chine qui vient construire des autoroutes, des chemins de fer, des logements, des universités et des immeubles administratifs en Afrique alors que la France qui est là depuis 1800 et qui est la 5ième puissance du monde depuis 1945, n’arrive pas à saisir ces opportunités afin de développer son économie. LA France est-t-elle une puissance qui n’a pas de stratégie économique ? Pour quoi refuse t - elle de financer des projets structurants en Afrique alors qu’elle a les cartes blanches ? Ces projets ne sont t-ils pas rentables ?

Tous les programmes d'ajustement structurel entre la France et le Gabon n'ont jamais été appliqués ni fait l'objet d'une évaluation.
La France se moque du peuple gabonais depuis 1965 date à laquelle Omar Bongo aurait réellement pris en otage le cerveau du Gabon après que Léon Mba fut hospitalisé..Voir même en 1964, qd il se rapprocha de léon Mba après le coup d'état...

Depuis les années 1990 la France avait mis en place des programmes d'aides au Gabon pour financer la création d'entreprises au gabon, pour financer les études des jeunes gabonais, tous ces fonds ont été détournés par l'AFD au Gabon.



Si réellement la France était un pays sérieux, elle devrait :

o Demander au parti démocratique gabonais d’Omar Bongo, que jacques Foccart avait placé en 1967 au Gabon, de ne plus se présenter à la prochaine élection présidentielle de 2016 au Gabon, comme l’a fait John KERY à Joseph KABILA en RDC.
o Demander au gouvernement actuel du Gabon, de restaurer la constitution gabonaise de 1990 qu’Omar Bongo avait modifié nuitamment et illégalement car la modification opérée n’avait pas reçu l’onction du peuple gabonais souverain, c'est-à-dire que la modification n’avait pas été faite par le biais d’un référendum républicain.
o Pour toute autre chose, aucun pays au monde ne peut tolérer pendant 50 ans que les détournements à ciel découvert sur les budgets régaliens d’un état souverain ne soient pas sanctionnés par un tribunal depuis 1967 !, Que le Gabon soit géré par des étrangers comme Samuel DOSSOU ou ACCROMBESSI : Cela constitue une faute grave ou un délit de haute trahison.


La complicité ou l’indifférence de la France face aux agissements immoraux du président du Gabon, est une preuve suffisante et irréprochable pour expliquer les soubresauts à venir dans son pré-carré. Il s’agira d’une guerre multi latérales dans tous les pays francophones d’Afrique afin de sortir de l’humiliation coloniale.

4.Posté par 440 milliards pour les gabonais du village le 26/05/2014 14:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La Chine a débloqué le 1er Mai 2014, 440 milliards de cfa d’aide au Gabon pour la protection des forêts! (c’est l’argent des initiés! soyez initiés!).

Au terme d’une récente audience à Libreville avec Noël Nelson Messone, ministre de la Forêt, de l’Environnement et de la Protection des ressources naturelles, l’ambassadeur de Chine au Gabon, Sun Jiwen a annoncé que son pays apportera une aide de 440 milliards de francs cfa au Gabon pour soutenir ses programmes de préservation de la forêt et de l’environnement ainsi que de lutte contre le braconnage.

En 2016, ce fond sera dans les oubliettes!

En contre partie, le Gabon s’interdit de développer l’agriculture et l’exploitation des mines dans la forêt gabonaise. bééh c’est déjà observé avec la floraison des parcs nationaux classés patrimoine mondiale de l’humanité (50 milliards d’aide par an)!

A ce fond s’ajoutera une subvention dont l’enveloppe est de 4000 milliards de franc cfa, issue des accords de kioto, pour la protection des forêts équatoriales et de l’environnement (effet de serre).

Concrètement, il faut enlever le Gabon VERT dans le PSGE, mais plutôt parler de Gabon BLEU pour ne pas énerver les occidentaux!


ALI BONGO Trop d’argent nuit!
Quand aux gabonais réveillez vous, le pays est sous perfusion avec les Bongos et la France.

http://www.presidentalibongo.com/l-actualite/toute-l-actualite/24024/la-chine-debloque-une-aide-de-440-milliards-de-fcfa-pour-la?page=0,2

http://www.gabonlibre.com/La-Chine-debloque-800-000-dollars-d-aide-au-Gabon-pour-la-protection-des-forets_a25237.html

Je demande au gouvernement central du Gabon d’indemniser à hauteur de 10 millions de cfa chaque village du Gabon exposé à la menace des éléphants et à l’appropriation des terres et des savanes par OLAM…
si ces 440 milliards sont partagés entre les chinois et les initiés gabonais, nous vous dilapiderons en 2016 comme on l’a fait avec Khadafi mouamar sure sure …

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...