News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Fin de la prise d’otage des convoyeurs gabonais à la frontière avec le Congo Brazzaville

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 8 Novembre 2012 à 07:35 | Lu 1041 fois

Les ex refugiés du Congo Brazzaville reconduits manu militari le 2 novembre 2012 par Libreville aux différents postes frontaliers entre les deux pays ont relâché les convoyeurs gabonais qu’ils avaient pris en otage pendant plusieurs heures.Au point de passage transfrontalier de Ngongo dans le district de Nianga(sud-ouest de Brazzaville )et 48 km de Ndendé,chef lieu du département de la Ndola,les 121 ex refugiés n’ont libéré leurs captifs qu’après l’arrivée du préfet du département de Niari Jean Heyko Lekoba,rapportent les voyageurs rencontrés mardi à la brigade de Moukoro .



Fin de la prise d’otage des convoyeurs gabonais à la frontière avec le Congo Brazzaville
Les gendarmes en poste à la brigade de Moukoro,46 Km de la ville de Ndendé,chef lieu du département de la Ndola,province de la Ngounié(sud)affirment ,sous couvert de l’anonymat avoir levé de plusieurs crans le niveau d’alerte ce vendredi 2 novembre 2012.

Tant les nouvelles en provenance du poste frontalier de Ngongo,situé juste à moins de 3 km de la brigade sentaient du roussi :les 121 ex refugiés congolais dont ils venaient d’enregistrer les identités sur la main courante ont pris en otage leurs convoyeurs gabonais !

Selon Koumbaun transfrontalier originaire de Ndendé qui importe de Dolisie,troisième ville du Congo Brazzaville de la marchandise ,les ex refugiés,en retenant de force les convoyeurs gabonais exigeaient de rentrer au bercail qu’après avoir obtenu de la part «des autorités de Brazzaville des garanties sur leur devenir une fois réinstallés au Congo. »

De fait,cette exigence de « garanties » est récurrente de la part de ex refugiés congolais qui,fuyant les guerres civiles dans leur pays ,par vagues successives,ont trouvé asile au Gabon entre 1997 et 2003.

D’ailleurs de Dolisie,ce 4 novembre,un des nouveaux refoulés,a confié à Xinhua ,l’agence chinoise de presse «attendre que les autorités congolaises tiennent leurs promesses pour permettre une réinsertion en douce dans le pays ».

Dans le détail,302 ressortissants du Congo Brazzaville ont été reconduits vendredi 2 novembre aux différents postes frontaliers entre le Gabon et le Congo.Notamment dans les zones des provinces Nyanga (sud-ouest) et de la Ngounié (sud).

Ainsi,80 d’entre eux ont été convoyés au point d’entrée de Mbiribi,par la Nyanga et plus de 121 par Ngongo dans les districts de Banda et Nianga,au sud-ouest du Congo pour rallier Dolisie.Au total, 200 congolais sont arrivés à Dolisie ,200 km de la frontière ce 4 novembre,expulsés du Gabon.

Une source à Libreville a confié ce mercredi que ces 300 ex refugiés font partie de ceux qui ont refusé de regagner le Congo,exigeant de la part du HCR une reinstallation dans un pays tiers.

•Expulsés sans deux sous.

A la différence des opérations orchestrées sous l’égide du Haut commissariat de Nations Unies aux réfugiés (HCR)au mois d’août 2011, le retour des ex refugiés du 2 novembre 2012 s’est fait,manu militari et sans le moindre sou en poche,pour eux : «nous avons tout laissé au Gabon »,s’est plaint l’un d’eux.

Car depuis novembre 2011, le Gabon a définitivement mis fin au statut de refugié congolais sur son territoire en donnant cependant la possibilité à ceux qui voulaient rester sur place de se conformer aux exigences légales de séjour dans le pays.

La partie gabonaise soutient désormais que les conditions ayant prévalu à l’octroi du statut de refugié aux congolais «sont éteintes »(Conventions de Généve de 1951 et de l’OUA 1969),a donc calé l’échéance du 31 juillet 2011 comme immuable.En ce qu’elle marque «la fin du processus de réexamen du statut des refugiés et demandeurs d’asile congolais en République gabonaise. »

On estime qu’environ 20 000 congolais s’étaient installés au Gabon entre 1997 et 2003.En juillet 2011,le HCR a publié un chiffre,contesté par les différentes associations des congolais de 97766 refugiés et demandeurs d’asile congolais au Gabon.Le HCR a donc organisé des convois de retour au pays avec en sus une prime dite de retour pour tout volontaire.

De son côté,le Congo Brazzaville affirme voir mis en place une assistance aux refugiés de 300 millions de FCFA (600 000 dollars) pour aider à leur réinsertion sociale.Pourtant,chaque retour des refugiés a toujours fait l’objet de flottement de la part de Brazzaville qui donne souvent l’impression d’être surpris par le retour de ses ressortissants.


Gabonpage.net

Jeudi 8 Novembre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1041 fois




1.Posté par coudou le 08/11/2012 08:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au lieu de refouler hors du Gabon les ouest africains musulman qui salissent, escroquent, narguent et villipendent les gabonais chaque jour vous preferez chasser nos frères du CONGO, vraiment j'ai les larmes aux yeux.
Les congolais sont les seuls qui ont une culture semblable à la notre.Donc au lieux de signer des accords bidon avec le Burkina (pays qui a destabilisé la côte d'ivoire) signons des accords avec Brazzaville pour l'annulation de visa.C'est brazzaville qui commendait le Gabon je vous rappelle et on payait l'impôt au Congo (pas au Benin ,au Sénégal ou Mali,...).Pointe Noir était un territoire du Gabon et Franceville un territoire du Congo!!
Donc ce sont nos frères, et je ne me gênerai pas à hberger 1000 congolais, plûtot qu'un béninois qui n'a rien à foutre des gabonais.

coudou

2.Posté par Tintin le 08/11/2012 09:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les réfugiés congolais ont été expulsés du Gabon. Incroyable mais vrai!!!!!

Ce qui est marrant, et surtout énervant dans la lutte contre l'immigration (encore que ces frères congolais expulsés étaient des réfugiés politiques) menée par nos autorités, c'est que d'un côté, ils font rentrer les ouest-africains illégalement sur notre sol, et de l'autre, on chasse congolais, camerounais, équatos...donc ressortissants de l'Afrique Centrale, nos frères. C'est tout simplement révoltant.

3.Posté par BatsiriSouriant le 08/11/2012 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi BatsiriSouriant, je dis chacun chez soi Dieu pour tous. Les Congolais détestent les Gabonais de la même façon qu'ils se détestent entre eux dans leur Pays. La preuve se sont les différents coups d'Etat qu'il y a eu au Congo et la dernière guerre civile sur fond ethnique. Après le mariage de la fille de Sassaou, l'assasin au Gabon, les Congolais de son ethnie ont envahi le Gabon, voulaient faire main basse sur le Pays et importer leur haine des Pounou et des Nzèbi. S'ils ne veulent plus que les frontières existent qu'ils écrivent à la France pour le moment, les Congolais au Congo. On ne les a que trop bien aidés comme les Equataux et les Camers. Trop bon trop couillon. Y en a marre de se faire insulter. Allez, ouste, au village!

4.Posté par Giap Effayong le 08/11/2012 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je voudrais m'adresser un tant soit peu à poste3
Chère compatriote,je ne vis pas au Gabon,mais àl'étranger depuis
plus d'une quinzaine d'années et l'expérience que j'ai pour avoir côtoyée des africains de l'ouest est immense.savez-vous que j'ai vécu maritalement avec une guinéenne pendant trois ans alors qu'elle était officiellement mariée dans son pays et entretenait régulièrement des contacts avec son mari? je ne vais pas trop en dire plus,mais il faut que vous sachiez que les ouest-africains n'aiment pas les bantous,surtout les hommes.Combien de fois je n'ai pas été roulé dans la farine par des ivoiriens que je croyais être des amis sincéres? méfiez-vous des étrangers.

5.Posté par AZINGO NATIONAL le 08/11/2012 22:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Poste 3, Le congolais est votre soeur ou frère. Mais un Burkinabé; Malien; Sénégalais ou simplement un ouest-africain, ne sera jamais votre soeur ou frère. Donc, si je vois bien, tu es pour le maintien du Biafrais au pouvoir au Gabon? Allez faire un tour un jour au Mali (Bamako) et vous trouverez sur le grand marché de Bamako nos soeurs de l'Afrique centrale délaissées par des maliens qui les a amenées au Mali, après avoir vécu dans nos pays en échange de titre de séjour (congolais (RDC OU BRAZZA) Gabon, Angola ou autre pays) de l'Afrique centrale. Les congolais devaient rentrer chez eux, mais de l'autre côté on fait entrer clandestinement les ouest-africain. Surtout vous au Gabon, il ne vous reste pas plus de 25 ans, que ce pays soit totalement habité par les Ouest-africain, déjà présent dans l'appareil de l'état et au premier plan.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...