News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Fichier d'Etat Civil: Opération d’enrôlement biométrique prévue pour janvier 2014

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 16 Novembre 2013 à 07:45 | Lu 739 fois

Le ministre de l'Intérieur, Jean-Francois Ndongou a annoncé une prochaine opération d'enrôlement biométrique pour l'établissement du fichier d'état civil de tous les Gabonais. Cette opération prévue pour janvier 2014 devrait s’étendre sur 2 à 3 mois.



Après l'enrôlement biométrique pour l'établissement du fichier électoral en prévision des futures échéances électorales, une prochaine campagne d'enrôlement est annoncée pour janvier 2014 en vue de l'élaboration du fichier d'état civil.

« Après les élections locales de décembre, nous reprendrons, courant janvier prochain, cette opération, pour enrôler les compatriotes. Et cela, peut-être pendant deux ou trois mois, afin de constituer un fichier d'état civil. Nous verrons également comment enrôler les compatriotes qui ne résident pas sur le territoire national. Et, après cette étape, nous aurons le fichier d'état civil », a expliqué le ministre de l'Intérieur.


Cette opération constitue donc une urgence pour le ministère de l'Intérieur car les nouvelles dispositions prises par l’Etat exigent à chaque Gabonais d'avoir un numéro identifiant unique pour l'établissement de la carte nationale ou du passeport.

Au delà de cette opération qui débutera en janvier 2014, un programme d'enrôlement sera mis en place pour continuer l'enregistrement des populations. Les différentes mairies des localités disposeront d'une unité spécialement prévue à cet effet pour permettre aux retardataires de se faire identifier.

Publié le 16-11-2013 Source : Gaboneco.com

Samedi 16 Novembre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 739 fois




1.Posté par tarchidime le 16/11/2013 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alors que les résultats de l'opération d'enrôlement biométrique qui vient de s'achever font actuellement l'objet de vives contestations au sein des partis politiques de l'opposition, voire au sein de la population au vu de la manière et des méthodes utilisées par le pouvoir pour y parvenir (refus d'enrôlement de certains citoyens du troisième âge ne disposant pas de pièces d'identité, mais bel et bien de témoins ainsi qu'il était mentionné sur les prospectus mis à la disposition du public, personnes enrôlées uniquement sur simple présentation d'une copie d'acte de naissance non légalisée,....), voilà que le ministre de l'intérieur, sans prendre le temps de la mesure de ces manquements pour y remédier, passe outre les récriminations qui lui sont faites pour se lancer à nouveau dans une opération similaire qui ne manquera pas d'être confrontée aux mêmes écueils; à moins de penser que tout ceci est fait à dessein.

2.Posté par Pale Lôge le 16/11/2013 17:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut comprendre que la célérité du premier enrôlement poursuivait un but: avoir une liste d'électeurs et électrices pour le Parti de masse, le premier parti gabonais qui ne l'est que de nom, car il refuse de jouer le franc jeu!
Comme ils agissent à leur convenance,les membres du gouvernement du parti-État et leurs institutions décident ce qu'ils veulent quand et comment. Les gabonais hors du pays qui ne se sont pas fait recenser ne sont-ils pas des électeurs? L'enrôlement se limite-t-il aux élections locales? Peut-être sommes-nous qui n'appréhendons pas bien la notion de fichier électoral!

3.Posté par mouthou le 17/11/2013 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais où veut-il nous emmener, ce JEF enceinteur de sa nièce? Pendant des plusieurs semaine, l'ETAT a financé la constitution d'un fichier numérique contenant les informations biométriques une très grande frange de la population en âge de voter. Quand on dit fichier numérique, cela signifie que stocké dans une base de données, ce fichier peu être utilisé à tout moment pour différents usages. Donc, notre ami JEF de Mandji Ndolou veut nous faire croire que les queues interminables que nous avons fait pour l'établissement ce qu'il a appelé fichier d'Etat civil, ne concernait que les listes électorales. Et qu'une fois les élections passées, il va falloir tout recommencer, pour cette fois l'Etablissement du véritable fichier d'Etat civil. Mais JEF là, il nous prend pour qui? Il se moque vraiment du peuple gabonais. Il a vraiment trouvé sa poule aux œufs d'or. Nous savons que des 40 Milliards qu'il a donné à GEMALTO, il a reçu son pourcentage, entre 10 et 15%. "Le Gabon est une maison de verre, tout ce sait......!" JEF veut aujourd'hui recommencer l'établissement d'un fichier d'Etat civil qui a déjà été créé et pour lequel l'ETAT a dépensé des sommes folles. C'est la preuve par 2 que le fichier actuel est truffé de faux. De nombreux étrangers ont été enrôlés pour les besoin d'élection. Une fois la tricherie d'élection passée, JEF veut un fichier d'Etat civil épuré des faux gabonais, et bien sûr se sucrer au passage en faisant dépenser à l'Etat le double de sa première dépense.
Monsieur le ministre, Economie oblige, un fichier numérique utilisable pour différents usage existe, il est encore tout frais, utilisez-le tout simplement, et ne venez pas nous raconter des inepties.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...