Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Fait - Divers / Un incendie décime une quinzaine de maisons et fait un brûlé au deuxième degré au carrefour de la Sni Owendo

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Lundi 2 Janvier 2012 à 23:15 | Lu 735 fois



Fait - Divers / Un incendie décime une quinzaine de maisons et fait un brûlé au deuxième degré au carrefour de la Sni Owendo
Un incendie a réduit en cendres plus de 15 maisons en planches dans une zone enclavée du carrefour la Sni dans la commune d’Owendo, et un brûlé au 2ème degré, le propriétaire de la maison d’où est parti le feu à la veille des fêtes de fin d’année, a constaté GABONEWS.

C’est en début de soirée du vendredi alors que la première victime de cet incendie, un ressortissant Nigérian dont nous n’avons pas réussi à avoir l’identité, s’est retrouvé envahi par les flammes. Il a réussi à s’en échapper mais tout de même brûlé au deuxième degré.

La victime a tout de suite été conduite à l’hôpital par des voisins qui, ont fait preuve de solidarité et de réactivité.

Sur le terrain et selon les témoignages, « le feu est parti de cette maison en étage et en planches à la suite de l’explosion d’une bouteille de gaz », a déclaré un témoin de la première heure. Le feu qui a consumé très vite les planches s’est propagé dans la maison voisine et ainsi de suite. Sous les regards impuissants des habitants et riverains qui, paniqués, craignaient pour leurs vies au regard des flammes mais aussi des explosions qui faisaient croire que l’on était dans un champ de mines.

Seuls, quelques uns ont réussi à sauver certains de leurs biens face à ce feu qui démontrait sa puissance.

Précisons que ce drame, n’a fait aucune perte en vie humaine, uniquement un brûlé au deuxième degré et d’énormes pertes matérielles.

Organisés en un temps record, les habitants de la zone ont essayé avec des seaux d’eaux et du sable, mais en vain de circonscrire l’incendie, pendant que les femmes et les enfants sortant de tous les côtés, essayaient de sauver chacun soit un cahier, une valise de linge, un congélateur ou encore le poste téléviseur.

Les sapeurs pompiers qui ont aussitôt été appelés ont fait de leur mieux pour non seulement braver les embouteillages mais aussi la zone de l’incendie très enclavée qui a rendue difficile, l’accès au site.

En effet, arrivés sur les lieux, les soldats du feu ont été retardés par la difficulté d’accès à la zone d’incendie car les maisons se trouvaient dans une zone d’accès difficile. C’est seulement après de nombreuses minutes perdues à essayer de s’organiser pour franchir les obstacles que les braves pompiers ont pu empêcher que le feu ne se propage d’avantage.

Cet incendie d’un autre genre, vient à nouveau poser le problème de la construction anarchique des maisons à Libreville et ses environs.

Soulignons que ce drame qui s’est produit à la veille des fêtes de fin d’année vient faire de nombreux sans abris.

Lundi 2 Janvier 2012
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 735 fois




1.Posté par Salomé le 03/01/2012 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BAVURE DE L'EMERGENCE POUR CACHER LA PAUVRETÉ DES GABONAIS NE SACHANT PAS COMMENT CASSER LES MAISONS DES GENS ON BRULE HA PAYS RICHE PEUPLES PAUVRES .

2.Posté par TCHOUGOUDJA LE FILS le 04/01/2012 00:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les syndromes de la pauvreté!

Vive l'émergence à la sauce biafraise...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Scandale | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Sport... !

Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée


Incroyable !