News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Faire des propositions concrètes au gouvernement

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 13 Juillet 2012 à 09:56 | Lu 1065 fois

Des experts de l’Ong Brainforest et la plate-forme de la société civile impliquée dans le processus dit FLEGT (Forest Law Enforcement gouvernance and Trade) en atelier se réunissent depuis hier à Libreville, en vue d’élaborer un document devant contenir des propositions concrètes sur la réforme foncière, à soumettre au gouvernement.



Faire des propositions concrètes au gouvernement
Un atelier national sur la tenure foncière rurale s’est ouvert hier dans un hôtel de Libreville. Cet atelier se veut un cadre de réflexion en vue d’adresser des propositions concrètes au gouvernement. Il s’agit en un mot de faire des propositions concrètes aux gouvernants afin de venir à bout de l’insécurité foncière dans laquelle vivent les Gabonais en zones rurales.

La cérémonie d’ouverture de ces assises a été marquée par une seule allocution, celle du secrétaire exécutif de Brainforest, Marc Ona Essangui, lue par le coordonateur des programmes à Brainforest, Protet Essono Ondo. Dans ce discours, Marc Ona Essangui a situé, au préalable, l’importance de la tenue de ces séances de travail. ‘’La société civile gabonaise à travers ses partenaires internationaux se saisit à son tour de la question très sensible du foncier rural après les assises de l’administration en 2011. Cet atelier se déroule dans un contexte très particulier, celui d’un Gabon indépendant depuis 1960, mais dont le peuple demeure un simple occupant précaire de terres appartenant à l’Etat, conformément à la théorie foncière basée sur la domanialisation’’, a-t-il déclaré.

A en croire le secrétaire exécutif de cette Ong dont l’objectif est la protection de l’environnement, les terres sont attribuées à de grandes entreprises, sur la base des législations foncières et forestières qui attribuent la propriété à l’Etat. Cette situation perpétue le processus de dépossession des communautés établies sur leurs espaces depuis de nombreuses générations.

‘’Depuis les années 1990, il est question d’introduire une nouvelle législation foncière plus équitable, d’une part et, d’autre part, des projets ambitieux pour une meilleure gestion des ressources et des droits. Les instruments légaux devant encadrer la matérialisation de ces objectifs ne sont pas encore d’actualité’’, a-t-il expliqué. Avant d’ajouter que ‘’l’une des faiblesses de la politique foncière nationale, aujourd’hui, est portée par la fragilisation des espaces réputés incarner le domaine rural au Gabon. Terres vouées à accueillir les activités de subsistance des populations rurales, le domaine foncier n’a, de fait, qu’une existence virtuelle.
En effet, selon Marc Ona Essangui, c’est l’échec de la délimitation du domaine forestier rural sur l’ensemble du territoire qui renforce la situation de fragilité des populations déjà en proie à une pauvreté toujours croissante.

La problématique de la réforme foncière au Gabon est un sujet qui préoccupe toutes les forces vives de la nation. A travers cet atelier national, l’Ong Brainforest et la plateforme de la société civile impliquée dans le processus FLEGT au Gabon apportent ainsi leurs pierres à ce grand édifice national. À l’issue de ces assises qui prendront fin aujourd’hui, les résolutions qui en découleront seront transmises au gouvernement, précisément au sein des administrations compétentes.



Source : AGP

Vendredi 13 Juillet 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1065 fois




1.Posté par St.Michael le 13/07/2012 10:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gardez vos talents et propositions intelligntes dans les placards pour l'instant en attendant que le Gabon soit libéré et dirigé par des Gabonais(e)s légitimes et bien méritant(e)s.

A quoi cela sert il de faire des propositions à un gouvernement illégal, illégitime, usurpateur qui dicte tout avec la force des berets rouges???


2.Posté par Meezah le 13/07/2012 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout à fait d'accord avec St Michael.

Comme bon nombre de gabonais, j'ai des idées qui peuvent permettre au Gabon de décoller dans mon domaine de compétence, mais en aucun je ne les mettrai au service de cet imposteur et ses sbires/escrocs.

Depuis qu’Ali a pris le pouvoir par la force, le Gabon est au fond du trou. Tout ce qui a été construit depuis l’indépendance vient de partir en fumée.

Ali, tu le payeras cher.

3.Posté par moukoili le 13/07/2012 14:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
chuuuuuuutttt on se tait là.

4.Posté par BONGO le 18/07/2012 12:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce que nous voulons c'est :
-Election présidentielle à deux tours.
-Mandat présidentiel de 5 ans
-Le président doit être éligible 2 fois et non un poste à vis
-Le candidat à la présidence de la république doit être gabonais de 3 ieme génération

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...