News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Faire Tomber Ali Bongo commence par tourner la page avec André Mba Obame et Pierre Mamboundou!

Le site de la Liberté - Andre Bouassa le Jeudi 4 Juillet 2013 à 08:21 | Lu 1551 fois

Les leaders politiques ont aussi une fonction de direction : ils ont pour objectif la conquête et l’exercice du pouvoir afin de mettre en œuvre la politique annoncée. Le site www.energika.org parle des dix caractéristiques d’un bon leader : 1. Vision, 2. Passionné, 3. Sage, 4. Compassion, 5. Charismatique, 6. Bon communicateur, 7. Persistant, 8. Intégrité, 9. Courageux, 10. Discipliné.



Faire Tomber Ali Bongo commence par tourner la page avec André Mba Obame et Pierre Mamboundou!
Les dirigeants politiques sont les intermédiaires entre le peuple et le pouvoir à travers les partis q u’ils dirigent : le parti élabore un programme présentant ses propositions qui, s’il remporte les élections, seront reprises dans le projet du gouvernement.
Les leaders politiques ont aussi une fonction de direction : ils ont pour objectif la conquête et l’exercice du pouvoir afin de mettre en œuvre la politique annoncée. Le site www.energika.org parle des dix caractéristiques d’un bon leader : 1. Vision, 2. Passionné, 3. Sage, 4. Compassion, 5. Charismatique, 6. Bon communicateur, 7. Persistant, 8. Intégrité, 9. Courageux, 10. Discipliné.

Les dix dernières années, le président Pierre Mamboundou de l’Union du peuple Gabonais a montré aux yeux du peuple gabonais qu’il était l’idéal d’un leader politique digne de ce nom. Un leader accompli de l’opposition que le Gabon n’ai jamais connu. Ce leader remplissant presque la plupart des caractéristiques d’un bon leader dont parle enegirka.org. Après la mort d’Omar Bongo (OBO) une bonne partie du peuple gabonais a vu en celui qui était parmi les premiers ennemis du changement sous OBO M. Andre Mba Obame et cela grâce à sa conversion dans l’opposition, un collègue crédible de pierre Mamboundou pour le changement et la fin du système criminel intégré d'Ali Bongo-PDG.

Grâce à cela, Pierre Mamboundou dit : PMM et André Mba Obame dit : AMO, sont devenu les symboles de l’opposition gabonaise partageant tous deux la plus grande partie de l’électorat gabonais. Le premier bénéficiant de son charisme et sa popularité et le deuxième bénéficiant de la confiance de ses militants à cause de la notion du plan B. Malgré cela, tous deux n’ont pas pu conquérir le pouvoir quand bien même leurs performances électorales étaient bonnes et dépassait largement celle de celui qui occupe illégalement le bord de mer.
François Ndoungou, Nzouba Ndama, Marie Mado Mbourantsuo et leur chef de Gang Ali Bongo Ondimba les empêchant de prendre l’avantage de la confiance que le peuple leur avait fait. Les Gabonais aujourd’hui reconnaissent les efforts et les sacrifices de Monsieur Pierre Mamboundou et ne cessent pas de penser à lui tout en regrettant le fait qu’il n’ait pas pris le pouvoir.

PMM est dans la tête de plusieurs gabonais le vrai président des gabonais. Il y a aussi certains autres qui reconnaissent les efforts de M. Andre Mba Obame de l’Union Nationale voyant aussi en celui-ci le vrai président du Gabon . Chez ceux-là, ce qui reste à AMO c’est d’aller s’assoir au fauteuil occupé illégalement par Ali Bongo. La seule chose que les Gabonais ont du mal à accepter et réaliser est que les deux symboles de l’opposition aujourd’hui ne peuvent plus rien faire.

Le grand Pierre Mamboundou est mort en 2011, tué par le système criminel intégré d’Ali Bongo-PDG. André Mba Obame est également rendu malade par non pas les sorciers mais le même système criminel Intégré d’Ali Bongo Ondimba-PDG qui passe son temps à empoisonner les opposants. Ceux qui ne l’ont pas encore réalisé, c’est le temps de le faire. PMM ne fera plus les meetings à Rio et AMO ne fait plus les meetings à Kembo. La relève doit venir de l’UPG et de L’UN. PMM et AMO représentent ceux-là qui nous ont quittés et ceux qui restent mais sont incapables de faire tomber Ali Bongo.

Le sort du Gabon n’est plus entre leurs mains et le départ d’Ali Bongo et ses collègues commanditaires des crimes rituels ne sont plus de leur responsabilité. Les Gabonais doivent tourner la page de PMM et d’AMO et en suite, prendre leur destin en main. Tourner la page c’est ne plus s’attendre à eux. C’est s’attendre à soi-même tout en utilisant ses propres ressources.
Nous continuerons à aimer PMM, nous continuons à aimer et prier pour AMO pour qu’il se rétablisse. Nous respectons aussi tout ce qu’ils ont fait, sauf que cela n’a pas permis le changement des choses au Gabon. Ali restera toujours au pouvoir si une autre génération ne se lève pas, si l’armée et la société civile ne le déposent pas et le met en résidence surveillée comme Morsi d’Egypte, si la diaspora ne s’organise pas et ne prend pas les actions pour le dégager, si les anciens, nouveaux collaborateurs et membres du système qu’il incarne ne se retournent pas contre lui pour le chasser du pouvoir.

Nous devons tourner la page et prendre nos responsabilités en main. La responsabilité de faire tomber Ali Bongo incombe a tous les gabonais épris justice et de changement et cela un un devoir pour tous les gabonais qui ont le pays en partage.
L’opposition que nous avons aujourd’hui va faire des bises et des sourires à Ali Bongo pour une biométrie qui ne sera jamais un réel instrument de démocratie. L’opposition ne comprend pas que dans le langage d’Ali Bongo cela s’appelle démocratie. L’opposition est-elle désespérée ? Aujourd’hui le peuple gabonais appartient à rue, le pays doit être paralysé et le statuquo politique établi. Les visites de l’opposition chez Ali Bongo est un faux pas politique et l’opposition doit s’abstenir de cela.

Les générations de PMM et d’AMO ont vu Omar Bongo Ondimba mourir au pouvoir. Notre génération et la génération qui vient après nous ne doivent pas tolérer cela. Elle doit se mobiliser pour chasser ce pouvoir inique et sanguinaire qui prend le sang humain comme de l’eau de l’Ogooué ou de la Ngounié.
Quand les deux générations chasseront le pouvoir inique et sanguinaire, nous allons nous assoir avec les générations avant les nôtres pour décider ensemble de la reconstruction de notre pays pour le moment dans les mains d’un usurpateur. C’est le seul service a rendre a PMM et AMO.

Aux PDGistes et alliés : les ennemis d’hier supporteurs de Moubarak et les amis d’hier de Morsi se sont mobilisés pour faire partir celui qui après être élu à tailler une constitution a sa guise et aussi imposer une dictature. Ali Bongo est dix fois pire que Morsi qui ne faisait pas les crimes rituels, nommer Accrombessi come directeur de cabinet, voler l’argent du trésor public etc.….
Aux corps d’armée : ‘’vous avez vu garçons .". Les autres ont déposé le dictateur qui commençait à monter et avec la société civile, ils sont en train de travailler pour rétablir l’ordre et une nouvelle constitution.

Tournons la page avec PMM et AMO et faisons tomber le régime assis sur les crimes rituels, la dictature, la corruption et le détournement des deniers publics. La démocratie à la Ali Bongo-Accrombessi ou la biométrie de PMM falsifiée par le PDG ne feront pas partir ALI Bongo Ondimba mais les autres moyens parmi lesquels la révolution ou l’insurrection peuvent le faire partir.
Mettons-nous au travail et faisons tomber Ali Bongo !

Jeudi 4 Juillet 2013
Andre Bouassa
Vu (s) 1551 fois




1.Posté par Giap Effayong le 04/07/2013 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur André Bouassa,
Je partage dans une certaine mesure votre opinion, notamment sur la nécessité pour les gabonais d'intégrer la réalité politique qui prévaut aujourd'hui dans notre pays.En effet, nul n'est besoin d'être analyste politique ou sortir de sciences-po pour connaître le
rapport des forces entre d'une part, le pouvoir et d'autre part ce que nous appelons par commodité sémantique "l'opposition".Vous parlez de révolution mais une révolution ne se décrète pas,elle se prépare et se réalise avec des leaders dignes de ce nom.Toute chose qui manque cruellement au Gabon en ce moment.Peut-être la feriez-vous avec un farceur tel Mayila qui se moque impunément des gabonais dont il n'a rien à foutre.
Pour redonner un d'espoir au peuple,il est plus que nécessaire de commencer par mettre de l'ordre dans la galaxie politique actuelle en éliminant physiquement certains traîtres tels l'ancien calotin et corrompu Paul Mba Abessolo,Louis gaston Mayila et consorts...
CE n'est qu'à partir de ce moment que nous pourrions entamer notre révolution.

2.Posté par Djotodjia le 04/07/2013 16:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel con ce faux pasteur de Bouassa ! Il a déjà oublié ....

3.Posté par Djotodjia le 04/07/2013 16:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel con ce faux pasteur de Bouassa ! Il a déjà oublié ....

4.Posté par Le vrai Teke le 04/07/2013 16:44 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Analyse pertinante cher Monsieur Andre Bouassa. C''est comme cela qu''un homme parle....

5.Posté par Le biafrai au frai le 04/07/2013 16:53 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A toi Djotodjia, celui ke tu appeles faux pasteur te donnes des soucis dans cet article! Cela me fait plaisir.

6.Posté par LA CHICOTE le 04/07/2013 18:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le gabonais dont le niveau de vie ne fait que regresser n'a plus rien à perdre.ans cas de figure c'est Alain Ojoukou Oby Bongo Ondimba et son faux acte de naissance, voleur et tricheur de son état qui sera humilié au final. Des étrangers parachutés au coeur même de l'Etat, et dans des domaines stratégiques alors que jusque là les gabonais leur avaient laissé le commerce et autres formes de businesses. Des étrangers qui font et défont la politique du Gabon. Ailleurs c'est juste INACCEPTABLE mais au Gabon quand on dénonce on n'est tout de suite taxé de xénophobe d'opposant. Moi je fais pas et je ferai jamais de politique mais le constat que je fas est partagé par des centaines de milliers de gabonais. Tout se passe comme si on voulait opposer des gabonais de souche dits fainéants et incompétents à des étrangers bosseurs et compétents. Sauf qu'en 4 ans le bilan est plus que médiocre pour le commun des gabonais: pas de routes, pas d'hôpitaux dignes de ce nom, pas d'eau, coupures à gogo avec son corrolaire moustiques et palludisme. Aucun sens des priorités, toujours la charrue avant les beoufs, mille et un projets lancés en même temps on aurait dit un gesticulateur névrosé souffrant d'une "Sarkozyte aigüe". Les denrées alimentaires toujours importées coûtent la peau des fesses! Le transport c'est la catastrophe. Ce qui intéresse Ali c'est comment partager les matières 1ères avec la légion étrangère (grands groupes et autres parasites d'étrangers fuyant la misère et les persécussions chez eux.Non, rien, absolument rien ne va dans ce pays...

7.Posté par Djotodjia le 05/07/2013 03:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les Gabonais sont des cons. Ils ne font que parler depuis 2009. C'est pour ça que les ouest-afs baisent vos soeurs et vos mères cadeau et que vous êtes là le q en l'air

8.Posté par ndoutoume ndong tayler le 06/07/2013 17:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour faire tomber ali bango il faut une stratégie, non pas politique mais militaire, en effet le palais est bord de mer "comment le détruire" est la véritable kestion

9.Posté par l\'indigné le 11/07/2013 07:00 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un printemps Bantu s\'impose en Afrique centrale et au Gabon en particulier. Seule cela nous sortira de la situation de mandiant dans laquelle les chiens des Bongo,Sassou,Biya,Deby,Obiang Nguema et autres ont reduis les peuples de la zone CEMAC.

10.Posté par l\\''indigné le 11/07/2013 07:01 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un printemps Bantu s\\''impose en Afrique centrale et au Gabon en particulier. Seule cela nous sortira de la situation de mandiant dans laquelle les chiens des Bongo,Sassou,Biya,Deby,Obiang Nguema et autres ont reduis les peuples de la zone CEMAC.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...