News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Face à face tendu entre étudiants et policiers à Libreville

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 12 Août 2013 à 16:07 | Lu 1047 fois

Une cinquantaine d’étudiants qui marchait pacifiquement en direction de la présidence de la République, pour réclamer leurs bourses non rétablies depuis six mois, a été stoppée nette par la police devant les feux tricolores de super gros sur le boulevard du front de mer de Libreville



Face à face tendu entre étudiants et policiers à Libreville
Les étudiants souhaitaient se rendre devant le palais présidentiel pour exprimer leur colère contre la direction de l’Agence nationale des bourses du Gabon qui aurait refusé de leur octroyer leurs bourses d’études malgré le succès réalisé l’année dernière.

Quelques 500 étudiants seraient concernés par ce refus, selon un porte parole de manifestants. Ce dernier a affirmé qu’une loi de 2012 autorise l’attribution de la bourse à l’étudiant non boursier ayant réalisé un succès.

L’agence des bourses n’aurait pas interprété la loi dans ce sens, selon les étudiants qui parlent d’une confiscation de leurs droits naturels.

Les étudiants ont pris place sur la chaussée. Assis avec des banderoles vindicatives, ils font face à la police qui les somme de vider les lieux sous peine de représailles.

Un officier qui supervise l’opération a affirmé à Gabonactu.com que ses hommes décideront d’un moment à l’autre de rétablir la circulation automobile interrompue dans le sens des feux tricolores de super gros jusqu’au Ministère des Affaires étrangères. Il n’a pas dit les moyens que les policiers équipés de matériel anti-émeute utiliseront.

Source : Gabonactu

Lundi 12 Août 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1047 fois




1.Posté par abigael le 12/08/2013 16:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VOILA CE QUE LE GABON C EST FAIRE NE DEMANDER PAS PLUS OU PASSE LES BOURSES DES SES ETUDIANTS??? POURQUOI IL FAUT EMPECHER LES ETUDIANTS ALLER DEVANT LA PRESIDENCE FAIRE UN SITTING???

2.Posté par N'Nsa le 12/08/2013 16:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelques fois je me demande si nos etudiants reflechissent un peu.
Car je n'arrive pas à comprendre qu'ils veulent se rendre à la présidence (pour de demander a Ali de trouver une solution). Alors qu'il ya 3 mois, ABO lui meme etait s'enquerir de la situation des etudiants a l'UOB.
Si quelques mois après les choses n'ont pas évolués, la réponse est simple: il ne veut pas le faire.
Sans intermediaire vous lui avez tous raconté et maintenant je suis surpris que vous croyez encore qu'il puisse améliorer votre situation, dès qu'on constate tous que les premiers points n'avaient jamais été satisfaits.

PS: Dans les vrais pays, c'est plutot sa tête qu'on aurait réclamé.

3.Posté par Priscilla le 13/08/2013 00:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on est à l'ère d'internet et des médias sociaux; les étudiants gabonais devraient le réaliser et en tirer profil pour défendre leur cause. Quand ils font ce genre de manif, ils devraient s'organiser pour que quelques uns d'entres eux, en marge de la manif (planqués) prennent des vidéo des agissements de la police de la dictature. L'image parle bien plus que les mots; si les vidéos circulent dans le monde entier, y compris sur les écran des décideurs internatnatioanaux, des defenseurs des droits de l'homme, des patrons de l'ONU, de la maison blanche, etc. De nos jours, les videos ont un pouvoir immense au nivrau internationale. C'est en grande partie grace a you tube que le printemps arabes c'est propagée et a été un succès. C'est su la base des vidéos posté sur le net que des responsables poliiques sont jugés par la CPI. C'est sur la base des sujets chauds discutés sur les médias sociaux que la presse internationale fait ses UNES.
Jeunesse gabonaise, servez vous des technologies modernes pour défendre votre cause au niveau international. Les vidéos feront pressions sur le régime car, Odjukwu et ses acolytes n'en n'ont strictement rien a faire de vos sittings; y'a qu'a voir comme ils vous traitent pour le comprendre; par contre ils paniquent comme des enfants devant les occidentaux, leur maitres. Alors visez sur ce point faible en utilisant les technologies modernes. Les smartphones ne servent pas qu'à se prendre en photos avec ses amis autour d'un bouillon ! Et sur internet, il ya bien plus que des sites de rencontres bon sang!

Depuis qu'Odjukwu est au pouvoir et qu'il a créer sa société écran appelé ANBG, les étudiants souffrent encore plus qu'avant. Les bourses sont attribuées avec des retards records, et uniquement sous la pression des étudiants; bcp ont perdu leur bourses sans explications; une pseudo-loi a été voté pour reduire de moitié le nombre de boursiers; meme les lycéens ne percoivent plus leur petit 24 mille trimestriel normalement.
Le jour où les étudiants comprendront enfin que le but ultime d'odjukwu est de surprimer definitivement cet acquis sociale qu'est la bourse obligatoire pour tout les étudiants , ils arrêteront peut etre d'espérer de l'aide de l'instigateur même de tous leurs malheurs: Odjukwu Obi Jeoffrey. Odjukwu est en train de couper progressivement les bourses de la jeunesse gabonaise pour la redistribuée a ses frères westafs. Désormais, les gabonais devront aller s'agenouiller devant le truand d'Attias pour obtenir la subvention de leur études au travers de ce pseudo fond pour la jeunesse africaine. C'est aussi ca le NYFA, ruiner et humilier les gabonais.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...