News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Eyéghé Ndong lance sa campagne pour un «Libreville pour tous»

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 5 Décembre 2013 à 07:54 | Lu 638 fois

Le candidat indépendant à la mairie de Libreville, Jean Eyéghé Ndong a lancé sa campagne électorale, le mercredi 4 décembre 2013, par un point presse consacré à la présentation de son projet municipal baptisé «Libreville pour tous» ; un programme axé sur trois points : l’amélioration du cadre de vie de Gabonais, la promotion d’un espace socio-économique efficace et la favorisation du vivre ensemble.



Devant la presse, les militants, amis et sympathisants qui ont effectué massivement le déplacement de la chambre de commerce de Libreville où s’est déroulée cette présentation, Jean Eyéghé Ndong a fixé d’emblée les esprits sur les motifs de son engagement pour la course vers la mairie de Libreville. Il explique, en ce qui concerne la capitale gabonaise, qu’ «à l’insalubrité généralisée, s’ajoute une carence en infrastructures et en équipements socio-collectifs. Cette situation s’explique, pour l’essentiel, par l’absence de la part des politiques responsables, d’une vision claire et cohérente de ce que doit être une ville, de surcroit, capitale d’un pays au regard de nombreux enjeux liés à son développement et à son attractivité».

Le candidat à la mairie de Libreville estime qu’il est impératif que les gouvernants fassent preuve d’une réelle ambition doublée d’un volontarisme à la hauteur de la situation de Libreville. C’est dans ce sens que son projet est construit sur trois objectifs essentiels : améliorer le cadre de vie, promouvoir un espace socio-économique efficace et favoriser le vivre ensemble.

Parler de l’amélioration du cadre de vie des Gabonais, selon le dernier Premier ministre d’Omar Bongo, signifie créer un véritable service de voirie, muni d’un équipement performant, chargé d’assurer la propreté et l’assainissement de la ville avec, en appui, une unité de surveillance de l’insalubrité, entre autres.

Dans le domaine de l’aménagement de l’espace urbain, Eyéghé Ndong s’engage à mettre en œuvre un projet de construction d’ouvrages, d’infrastructures et de rénovation d’équipements existants, respectueux d’un plan d’urbanisme local. «Nous nous emploieront à ouvrir les voies reliant les quartiers et les arrondissements entre eux. Ce qui permettra une meilleurs fluidité de la circulation automobile, poursuivre le pavage et l’entretien des routes communales, construire deux grands cimetières, aménager les espaces verts dans les arrondissements et un grand parc public pour la ville», préconise Jean Eyéghé Ndong.

Les transports et la sécurité ne sont pas en reste dans son programme. Le candidat Eyéghé Ndong précise qu’il veillera au «respect de la réglementation en vigueur en matière des tarifs et des transports suburbains, à la recherche des voies et moyens pour la mise en exploitation d’un réseau de transports en commun en concertation avec l’Etat, à la multiplication des abris-bus». Au sujet de la sécurité, il préconise la création d’une police municipale qui aura pour mission, conformément à la loi organique relative à la décentralisation, de veiller sur la protection des personnes et des biens et d’assurer les services d’utilités publique comme le prévoit la loi.

Le deuxième axe de «Libreville pour tous» s’articule autour la promotion d’un espace socio-économique efficace. Jean-Eyéghé Ndong explique que «Libreville se caractérise par un manque de structures sociales et d’un déficit des structures économiques». Son projet vise ainsi à mettre l’accent sur le domaine social et sanitaire, sur la petite enfance, la jeunesse et les personnes économiquement faibles. Il compte organiser une semaine de solidarité pour venir en aide aux familles économiquement faibles. Tout comme, dans le secteur de l’économie, il envisage de réorganiser le fonctionnement des marchés, de construire un grand marché d’approvisionnement à la périphérie de Libreville.

Jean Eyéghé Ndong renonce au projet de construction d’un marché sur le site des jardins de la Peyrie. Pour lui, cet endroit mérite simplement d’être réaménagé pour donner à la population une vrai et grand cadre de loisirs et de détente.

Le troisième axe de son projet se base sur le Vivre ensemble. Il entend favoriser le développement de la citoyenneté et de la démocratie participative. «L’accompagnement des associations est primordiale», a-t-il déclaré. De même, il ambitionne également de développer le sport et la culture par l’organisation d’une semaine culturelle d’échange et de partage pour une meilleure intégration de la diversité culturelle des communautés. Jean Eyéghé Ndong préconise également la création de bibliothèques, de médiathèques et d’une grande maison de la culture.

Pour y parvenir Jean Eyéghé Ndong préconise en amont la réforme de l’administration municipale et le redéploiement des ressources humaines, entre autres. Il souhaite la redynamisation des services financiers et le recouvrement performant des ressources financières entre autres.

Au-delà de ce message lancé par celui dont la liste va d’abord batailler pour la mairie du deuxième arrondissement de Libreville, il a également été question de présenter ses compagnons de lutte. Notamment les candidats indépendants que sont Chantal Myboto Gondjout au 1er arrondissement ; Marcel Ndjabio au 3e arrondissement, Noé Madola Abéké au 4e arrondissement et Olui Nzue Memine au 6e arrondissement.

Source : Gabonreview

Jeudi 5 Décembre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 638 fois




1.Posté par Jeanine MIKALA le 05/12/2013 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL FAUT AJOUTER LBV SANS CRIMES RITUELS , SANS COOL MONDJER EN FORMANT LES BRIGADES DE PROXIMITE COMME LE PRESIDENT ANDRE MBA OBAME L'AVAIT FAIT UNE ANNEE.

2.Posté par OYIBA le 05/12/2013 14:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Exactement l'ancien jardin de la peyrie doit etre amenager pour offrir un centre de loisir sécuriser aux librevillois et non un marché,lbv a assez d'espaces pour creer d'autres marchés.
Tres bon programme mr EYEGHE NDONG , ET JE PENSE QUIL SERA UN BON MAIRE PAR APPORT A NTOUTOUME EMANE QUI VA DOTER LES FEMMES A 50 MILLIONS AVEC LE BUDGET DE LA MAIRIE.

3.Posté par gabon d'abord le 05/12/2013 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je partage avec vous poste 2 c'est tout ce que mr Ntoutoume Emane a su faire à la mairie de lbv allé doter une femme à 50 millions de placer cette derniere et ces beaux parents pour la gestion avec des salaires délirantes et il ose bouder qd le pdg refuse de l'investir une fois de plus comme les hommes politiques au gabon ne savent plus ce qu'on appelle la honte.un bilan nul de chez nul à mon avis c'est le maire le plus nul de tous les temps de la mairie de lbv.

4.Posté par aristide O le 06/12/2013 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment peux tu vouloir gérer la maire de Libreville si tu n'arrives pas à gérer ta propre femme? Pourras tu gérer toute une commune?

Comment imposeras tu à la population la fermeture des bars à 22h, quand ta propre femme s'y trouve?

Aujourd’hui, tu demandes de l'aide pour ta campagne, mais une fois a la mairie, avec ce beau fauteuil et portefeuille, que feras tu des démunis? toi qui, Premier ministre ne voyais plus tes voisins immédiats?

Pauvre Gabonais!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...