News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Expression Libre : A Quand la reprise du secteur éconique aux Gabonais

Le site de la Liberté - Secteur économique aux Gabonais le Mardi 8 Juin 2010 à 10:01 | Lu 668 fois

Je viens de temps en temps dans ce site, d'une manière explicite la politique domine dans ce site, je me demande à quand la reprise du secteur économique aux Gabonais ? 85% de notre économie est détenu par les étrangers croyez vous, seule la politique peut nous rendre indépendant ?



J'interpelles aux Gabonais et Gabonaises, c'est pas tout le monde qui va être Président au Gabon ou député...Nous devons réfléchir et nous engager sur le secteur économique, c'est l'avenir du Gabon. Nous devons lutter sur ces deux aspects équitablement.

42 ans c'est pas facile, mais nous devons commencer à apprendre dans ce secteur, regarder dans les pays dévéloppés leur puissance c'est dans l'économie. Il n'est pas trop tard, nous pouvons le faire.

Regarder dans notre pays, trole de pays tout appartient aux étrangers, parlons politique mais économie aussi.

C'est sur ces quelques mots que je voulais partager avec vous tous, à bientôt

Mardi 8 Juin 2010
Secteur économique aux Gabonais
Vu (s) 668 fois




1.Posté par la gabonaise (pas La Gabonaise) le 08/06/2010 15:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au Gabon le secteur économique est controlé par le politique du moins à une certaine échelle. En effet, la plupart des marchés sont gérés par l'état, les autorisations dans le cadre d'une activité économique sont faites par nos autorités...Jusqu'à un certain niveau ( petit commerce de proximité, petit champ,...) le poids de l'exécutif ne se ressent pas, mais lorsqu'il s'agit d'une activité lucrative ou qui demande un gros investissement, il est difficile dl'exercer sans la bénédiction du pouvoir. C'est pourquoi, les exploitants forestiers gabonais deviennent rares, les stations d'essence sont aux mains des étrangers, les entreprises de travaux publics non gabonaises ont plus de chance d'avor des marchés...Nous serons toujours pauvres, c'est pourquoi les Mba Abess, et beaucoup de gabonais doivent faire allégeance au pouvoir pour espérer avoir des faveurs qui sont en réalité des droits assortis de critères établis.

2.Posté par danger le 08/06/2010 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis entièrement d'accord avec poste 1. le pouvoir gabonais se mêle de tout. dépuis quand un gouvernement peut prendre la décision de stopper une activité économique comme dans le secteur forestier sans tenir compte de l'avis des techniciens et ce en violation flagrant de la loi? les Bongo veulent mettre leurs sales nez dans toutes les activités du pays. comment faire? il faut d'abord s'en débarrasser. la défunte banque populaire a été fermé tout simplement parce que les gens au pouvoir n'y retrouvaient pas leur compte. c'est scandaleux mon frère. la situation est très grave. les voyou au commande de l'état.

3.Posté par la gabonaise (pas La Gabonaise) le 08/06/2010 19:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Danger,
tu m'apprends que la banque populaire a été fermée sur ordre du pouvoir et moi qui pensais qu'elle avait fait faillite. Aujourd'hui le pouvoir n'est pas prêt à soutenir les initiatives privées parce qu'ils redoutent l'émergnce d'hommes d'affaires gabonais qui échapperaient à leur contrôle. c'est si simple que cela.

4.Posté par la gabonaise (pas La Gabonaise) le 08/06/2010 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il va falloir que les gabonais et les africains créent des systèmes économiques parallèles dynamiques, des banques informelles mieux structurées que les "tontines", à l'image de ce que l'on voit dans certains pays d'extrême orient. Pour cela il faut redynamiser les milieux ruraux, avec des activités comme la pêche, l'agriculture ( dommage que le bois soit mort), s'arranger à faire en sorte que le planteur de cacao ou café soit capable d'avoir accès à des circuits de vente non nécessairement controlés par l'état. Moins il y aurait d'état, mieux sera le profit du paysan, plus grande sera son autonomie. Tout cela demande une véritable organisation basée sur la solidarité. Les banques rurales informelles serviraient à financer la création des écoles, des dispensaires équippés et des projets de plus grandes envergures.
Il faut absolument que nous nous démarquions des systèmes économiques officiels qui ne sont que des prolongements des politiques économiques occidentaux basés sur le pillage et le sous-développement de l'Afrique. La regression économique que nous observons à l'échelle de notre continent est pensée, conçue par l'occident et exécutée par nos gouvernants.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...