News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Exploitation forestière illégale : un nouveau trafiquant aux arrêts

l'info réelle 7J/7 - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 25 Mars 2014 à 00:00 | Lu 457 fois

L’exploitation forestière sans titre demeure un fléau important que les autorités gabonaises combattent rigoureusement avec l’assistance technique et juridique de Conservation Justice. C’est dans ce cadre que Martial Bignoumba a été arrêté le 12 mars 2014 dernier au village Donguila, à 28 km de la commune de Ntoum.



Suite à des informations reçues une semaine plus tôt, une équipe de la direction provinciale des eaux et forêts de l’Estuaire avait effectué une descente dans le village concerné afin de surprendre les supposés délinquants forestiers en flagrant délit.

Malgré une première descente infructueuse, les agents avaient relevé la présence d’un bulldozer et une trentaine de rondins d’okoumé posés sur place. Une convocation avait été laissée avec les villageois afin que le propriétaire de cette machine se présente à la direction provinciale.

Le mercredi 12 mars 2014 donc, informés que les exploitants en question étaient à nouveau en train d’entrer en forêt, les agents des eaux et forêts ont fait une nouvelle descente sur le terrain. C’est au cours de celle-ci que Martial Bignoumba a été appréhendé alors qu’il montait une nouvelle batterie sur le bulldozer mis aux arrêts et qu’il s’en allait manifestement abattre de nouveaux pieds d’okoumé.

Interrogé dans les locaux de la direction provinciale des eaux et forêts de l’Estuaire, il a désigné un certain M.Jean Ndong, résidant à Donguila comme étant « le propriétaire de la forêt » qu’il exploitait et qu’il lui avait donné le quitus d’exploitation.

A noter que ni lui, ni le nommé Jean Ndong ne disposent d’un permis, ni d’une quelconque autorisation leur donnant des droits sur la forêt en cause. Un procès-verbal de constatation d’infraction a été dressé contre M. Bignoumba qui a été gardé à vue avant sa présentation au parquet dans les prochains jours.

Le gouvernement gabonais déploie d’importants efforts en vue d’assurer une meilleure exploitation de la forêt, d’assurer le développement du secteur forestier et d’en améliorer la gouvernance. Conservation Justice, dans le cadre de son projet ALEFI financé par l’Union Européenne, soutient les actions gouvernementales en apportant constamment son aide.

Gabonéco

Mardi 25 Mars 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 457 fois



Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Vide1 | Vide | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Les Articles les plus lus

Savoir Bien Vivre...