News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Etats Unis : Activités et programme de la Révolution pour la Chute d’Ali Bongo Ondimba

Le site de la Liberté - Communaute Gabonaise aux Etats- Unis le Mercredi 2 Février 2011 à 15:35 | Lu 4139 fois

* Un sitting est prévue le Mardi 8 Février 2011 à 9H 30 au Département d’Etat a Washington DC. Tous les gabonais sont invités



Etats Unis : Activités et programme de la Révolution pour la Chute d’Ali Bongo Ondimba

La communauté gabonaise—membres des différents partis de l’opposition, sympathisants, membres de la société civile, activistes ou partisans du changement— se réjouit de l’idée de la Révolution, de l’esprit collectif de voir un Gabon nouve

Le lundi 31 Janvier 2011 a eu lieu aux Etats Unis une réunion sous forme de conférence téléphonique. Les points suivants ont été à l’ordre du jour :
- Analyse des évènements de la Révolution au Gabon
- Identification de la communauté gabonaise aux USA face à ces évènements
- Position de la communauté des gabonais vivants aux USA vis-à-vis de cette Révolution
- Stratégies à mettre en place pour participer à ces évènements historiques

1-Analyse des évènements de la Révolution au Gabon :

La réunion a commencé par une analyse des évènements dits de la Révolution au Gabon. De cette analyse il a été retenu que l’initiative, prise par certains leaders de l’opposition et aussi des compatriotes gabonais, est très honorable et louable étant donné que cela va dans le sens de mettre fin à près de 45 ans d’un système qui n’a pas profité au Gabon et aux gabonais mais a une minorité dont Omar Bongo et Ali Bongo sont les principaux bénéficiaires. L’accent a été mis sur la Révolution, c'est-à-dire la pensée collective qui anime les gabonais quant au besoin de voir l’état de droit et une nouvelle république s’établir..

2-Identification de la communauté gabonaise vivant aux USA face à ces évènements:

La communauté gabonaise—membres des différents partis de l’opposition, sympathisants, membres de la société civile, activistes ou partisans du changement— se réjouit de l’idée de la Révolution, de l’esprit collectif de voir un Gabon nouveau et un changement radical dans la scène politique gabonaise.

La communauté gabonaise aux USA déclare, sans esprit partisan et sans réserve et hésitation, qu’elle est partie prenante de cette révolution et s’y inscrit en première ligne. La communauté soutient qu’il est temps que cette révolution prenne place, et ne doit, par conséquent, être reportée à demain. L’heure du changement a sonné ; et les gabonais et gabonaises des USA sont désireux d’être parmi les acteurs de ladite Révolution.

3-Position de la communauté des gabonais vivants aux USA vis-à-vis de cette Révolution :

Les gabonais vivants aux USA endossent ce qui suit :

- Monsieur Ali Bongo Ondimba doit démissionner et libérer sans condition le fauteuil de Chef de l’Etat qu’il occupe illégalement. Les gabonais ne doivent plus le considérer comme président, son gouvernement est illégal, et toutes leurs actions devraient être nulles et non avenues.
Ali Bongo et son gouvernement doivent être la cible des gabonais, ils doivent être sujets au renversement. Leur pouvoir doit prendre fin.

-La communauté gabonaise vivant aux USA pense que l’initiative de la Révolution et du départ de Monsieur Ali Bongo Ondimba doit aller au-delà de la résolution de l’UN de former un autre gouvernement. C’est une initiative qui doit être vue comme un problème national, la Révolution doit être nationalisée. Les gabonais de tout bord doivent entrer dans la barque, être actifs, et exiger, sans compassion, le départ du pouvoir du dictateur et président illégal Monsieur Ali Bongo Ondimba.
-Il est urgent que les gabonais de toutes les provinces, villes et de tous les villages se lèvent afin de faire partir Monsieur Ali Bongo. Ils doivent parler le même langage et être consistants jusqu'à ce que Monsieur Ali démissionne.

-Pour que cette Révolution réussisse, les gabonais ne doivent pas laisser le doute les envahir, ils doivent plutôt travailler en harmonie, et ne pas avoir peur du système malgré l’intimidation, les arrestations et les tueries du système. Toute Révolution a un prix à payer.

4-Stratégies à mettre en place pour participer à ces évènements historiques :

Vue l’importance que la communauté internationale joue dans ce genre de situation que le Gabon traverse, les activités suivantes ont étés retenues :
Volet lettres Officielles :

*La communauté gabonaise prévoit écrire au Président Obama et son Administration, a Madame Hilary Clinton, au Secrétaire Général aux Nations Unies, aux Sénateurs Américains et aussi aux membres du Congrès, à l’ambassadeur de France, à l’Amnistie Internationale, aux médias.
* Un sitting est prévue le Mardi 8 Février 2011 à 9H 30 au Département d’Etat a Washington DC. Tous les gabonais sont invités

* Quelques rencontres avec les autorités américaines sont également prévues en vue d’amplifier le message de la nécessité du départ immédiat et sans condition de Monsieur Ali Bongo Ondimba
*Ouverture d’un blog spécial en anglais pour la révolution et le départ de Monsieur Ali Bongo Ondimba
L’ordre du jour étant épuisé, la réunion s’est terminée avec une note de satisfaction. Une autre conférence de suivi est prévue le samedi 5 Février à 20 heures, heure de Washington DC.


Etaient presents :

Andre Bouassa
Daniel Mengara
Patrick Ambamany
Landry Amiang
Landry Lignabou
Leon Obame
Jean Mikouma
Cedric Myboto
Francois Gouahinga
Lydie Omanda
Franck Joctane
Georges Louembet





Mercredi 2 Février 2011
Communaute Gabonaise aux Etats- Unis
Vu (s) 4139 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

19.Posté par monpays le 06/02/2011 03:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Inconnu1,
Tu diras un jour que le gabonais etait inconnu par toi. Ali degagera.
toi et le biafrai vous irez tous vivre au pays des biafrais

18.Posté par inconnu1 le 03/02/2011 19:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Des blagueurs!!!!!

17.Posté par nietszche le 03/02/2011 19:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ 11.Posté par GERVAIS MBOUMBA le 03/02/2011 14:33

L'intregation africaine pour moi , ce n'est pas aller chercher la nationalité gabonaise


ALLEZ CHERCHER LA NATIONALITÉ CANADIENNE ET VENIR JETTER DE L HUILE SUR LE FEU en claverdant du tout et du n importe quoi de l occident avec particialité , Comment apellez vous ce fait ?

16.Posté par nietszche le 03/02/2011 18:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ 7.Posté par abdoul Kadar le 03/02/2011 01:09


Gabonais ou étranger, le plus important c est d œuvrer pour le développement du pays.

Pensez vous qu’ il suffise d’avoir des ancêtres né à Fougamou ou à Medouneu pour être gabonais et bon citoyen ?

La richesse de la nation la plus puissante de la planète n’est-elle pas sa diversité ?

La cote d ivoire en témoigne encore. La main tendue des pays étrangers voisins à l ANC a permis la construction d une zone de repli et de survie pour les dissidents de l Apartheid.

Il faut qu un article 10 calqué sur la constitution française qui voit tout le monde hérité en 1960 de la nationalité gabonaise pour aimer un pays.

Le Gabon notre mère patrie ne devrait reconnaitre comme ses enfants que ceux œuvrant à son développement. Les vrais ennemies de la nation se sont ces nationaux qui tuent doublement la patrie en lui faisant subir ce qu’ils reprochent à tort ou à raison à certains étrangers.

Combien d entre se bardent d une double nationalité, faisant le double serment de servir leur seconde patrie, parfois même au détriment de la première ?

Combien d entre eux se munissent de ce second passeport comme garde-arrière pour foutre le feu à la maison familial ?

Combien d entre eux refugient dans ce « Etranger » leurs familles ?

Combien d entre eux y amassent la petite part pourtant suffisante à tous sous forme de biens et d avoir ?

Y investissent-ils au détriment du Gabon parce qu’ils l aiment plus que le français ou le libanais ?

Créent-ils des emplois dans leur Gaule d adoption parce que la Francafrique les y contraint ou parce qu’ils aiment plus les végétants à Atchibitchoss ou Akebe-poubelle, bien plus que le béninois ou le malien qui garantissent le commerce de proximité et qui accorde au petit ménage une rallonge à mi- mois ?

Combien bien d entre eux sont plus intéressés à faire science-po pour venir occuper les pompeux fauteuils politique où ils ne s illustrent que de pets et des exactions financières commise à longueur de journée contre la « res publica » plutôt que de s entrevoir avec un bout de craie transmettant une part du savoir en sciences physiques ou chimie acquis aux frais de l état commun ?

Combien d entre eux ruinent plus ce pays que l étranger la nouvelle cible de leur discours populistes ?

Lepen aurait il fait des petits en politique sur le continent ?

Qui n est pas disposé à mettre l accent sur la restriction de tous ces mandats politiques qui nous étouffent d hommes politiques septuagénaires tissant les tentacules de cette méduse dont on ne sait même plus qui est qui et qui ne prendront jamais leur retraite pour laisser le pas à des idées nouvelles et des générations nouvelles ?

Des " ancestralement " nationaux de merde !!!

Notre pays ne meurt pas de la main d œuvre que lui apporte l étranger, du savoir que nous marchande le quartier latin de l Afrique et qui explique cette reconnaissance que nous leur témoignons en naturalisant leurs descendances désormais tout aussi gabonais que nous, mais à cause de certains de ses propres enfants qui sont perfides.

Les ancêtres ne se retournent dan leurs tombes à cause d une naturalisation, mais à cause de ceux qui volent leurs descendances, qui ont volé le peuple, qui ont volé son développement, qui ont volé son épanouissement ; Ce fils qui vole sa propre mère, qui ne ressent nullement l obligation de réparation , de faire profil bas, mais qui continue à la confondre avec les autres enfants et cherche à mettre le feu à la maison familiale.

Est patriote et mérite dignement de se déclarer gabonais, celui qui est et aura toujours été soucieux du bien-être des citoyens de ce pays et concourt à son niveau, avec son savoir , à œuvrer à l instruction de la jeunesse de ce pays, à la mise à la disposition de tous de ses connaissances et capacités , à l emploi d une mère abandonnée avec sa nombreuse progéniture : à aimer ce pays, les hommes et les femmes qui aiment ce pays !

15.Posté par Bebela le 03/02/2011 16:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://www.africahit.com/videos/videos/2118/ojukwus-speach-the-biafrans-durring-the-nigerian-biafra-war-pt1mov.html

14.Posté par NFULU-MBA le 03/02/2011 14:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Télésphore,

Le "j'ai dit", c'est celui d'avant le des agapes?

Dircab: ACROMBESSI

Chef de cabinet: SOLAR ou je sais qui

SGA Présidence: un français.

TDoit-on comprendre que Télésphore est donc un incompétent notire?

Je ne peux l'admettre Sauf si..........................

13.Posté par Télesphore OBAME NGOMO le 03/02/2011 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un point de vue sert toujours, disait Omar Bongo Ondimba.

Message reçu mes biens aimés frères! J'ai dit.

Avec mon respect, Télesphore OBAME NGOMO

12.Posté par Aménophis le 03/02/2011 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Telesphore,
je vous comprends parfaitement, car dans la vie il ya des personnes qui prennent conscienceusement la mauvaise voie .Et dans cette situation, on ne peut rien pour elles. Vous avez atteint le point de non retour, je vous comprends. Toutefois, j' attire votre attention sur le fait que ce site n' est pas un pondoir. C' est pourquoi vous serez toujours déçu du fait que vous soyez presque seul à defendre celui qui a décidé de "s' entourer" des expatriés pour décider de l' avenir des gabonais.

11.Posté par GERVAIS MBOUMBA le 03/02/2011 14:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
À Vous frères et soeurs du Gabon habitant les States.
Je vous donne un conseil: celui d'abandonner votre nombrilisme.

Lorsque vous faites des rassemblements, n'oubliez pas d'inviter vos frères africains et même des américains noirs et blancs pour donner un meilleur echo et l'éclat à votre droit de manifester pour susciter la prise de conscience des Américains face à la dictature imposée par la France dans nos pays. Si vous croyez que un petit groupe de 10 personnes est bien, cela s'appelle de l'impreparation, vous n'allez pas convaincre, c'est une utopie. je sais de quoi je parle.

L'intregation africaine pour moi , ce n'est pas aller chercher la nationalité gabonaise, mais c'est pour évacuer les dictateurs dans nos pays. L'union fait la force.

Merci

10.Posté par lafrikain94 le 03/02/2011 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon chèr frère Obame,
En fait j'ai l'impression qu'à cause de l'endoctrinement du PDG après 40 ans ton cerveau a du mal à comprendre le PB réel du pays en ce moment. Permet moi de te situer. Il n'est nullement question d'AMO dans cette révolution. Nous estimons que notre pays a besoin de liberté de démocratie qui reposent sur des bases solides. L'élément déclencheur de cette vague de prostestations est le fait d'avoir votée à l'ensemblée, une loi qui permet à Ali d'être président à vie. Je ne suis pas contre le fait que tu le soutienne, mais je pense que le pays n'a plus besoin d'éternel président voilà notre position. Après le passage en force d'Ali nous avons malgré nous accepté cette situation pour la paix dans le pays. Mais mon frère, Le constat actuel est insuportable, la presse est bayonnée, les hommes et les femmes sont enfermés dans des prisons sans jugement. Pose toi la question de savoir si l'acte d'AMO ( personne physique) justifie la fermeture de TV+ ( personne morale) en toute ojectivité? Cette décision témoigne de l'esprit de dictature qui règne en ce moment dans notre pays et que nous combatons. Réveille toi mon frère. Encore une fois, il n'est pas question d'AMO mais de notre liberté. Si son acte peut nous faire prendre conscience ou être un élément déclencheur pourqoui s'en privé? Pour finir, sache que tu n'es malheureusement pas seul a avoir subi ce lavage de cerveau qui vous écarte complètement de la réalité. Pour en sortir le chemin sera long car 40 ans de système basé sur le mensonge l'imoralité c'est pas facile d'en sortir.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...