News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Et si le Gabon pouvait enfin entrer dans l'histoire !

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 26 Octobre 2012 à 00:05 | Lu 1406 fois



Et si le Gabon pouvait enfin entrer dans l'histoire !
Présent au sommet de la francophonie, le Président Hollande s'est exprimé longuement sur ses priorités en matière de francophonie, mais pas seulement..

Mais, c'est dans l'enceinte de l'Assemblée nationale sénégalaise qu'il a été encore plus précis. Dans un style respectueux de ses interlocuteurs, il a rappelé que « la démocratie est un préalable au développement ».

« Il n'y a pas de vrai développement économique ni de vrai progrès social sans démocratie ».

Le Président de la République française a complimenté le Président Sall d'avoir lancé une opération de récupération des biens mal acquis dans son pays.

« Nous devons être intraitables face à ceux qui se croient autorisés à voler les deniers de leur propre pays, mais aussi être implacables face à ceux qui viennent chercher des contrats en négligeant aucun moyen de pression et d'influence. »

Les oreilles ont dû siffler chez les représentants du régime illégitime gabonais , qui tentent d'échapper à la justice française.

Le Président a ensuite développé sa conception des relations France-Afrique en récusant la Françafrique chère aux Sarkozy-Guéant-Bourgi.

« Les émissaires, les intermédiaires, les officines trouvent désormais portes closes à la Présidence de la République française comme dans les ministères. »

Il a ensuite insisté sur le respect et la franchise en s'insurgeant face aux atteintes diverses aux droits fondamentaux, qui sont bien connues au Gabon.

« Cette sincérité, elle vaut en particulier pour le respect des valeurs fondamentales : la liberté des médias, l'indépendance de la Justice, la protection des minorités » (.) « car, sans Etat de droit, il ne peut y avoir de fonctionnement normal de l'Etat ou d'investissement durable des entreprises ».

Il aborde le sujet de la présence militaire française sur le continent africain :

« Celle-ci ne pourra se poursuivre que dans un cadre légal et transparent (.) il en sera de même partout, et les accords de défense ne contiendront plus de clauses secrètes. »

Cette déclaration est historique car cela correspond à une demande du Mouvement civique du Gabon depuis le putsch électoral. En 1990, l'armée française avait permis de sauver le régime d'Omar Bongo. La fin des accords de défense signifie que la France ne viendra plus en aide aux dictatures africaines.

Au plan militaire, François Hollande préfère que la France puisse concevoir des « réponses » plutôt qu'une « présence » permanente.

En définitive, le Président de la République a rétabli la France dans sa position partenariale et progressiste qu'on attendait d'elle vis-à-vis du continent africain. Par ses propos, François Hollande a détaillé une « doctrine » de la France pour son quinquennat en rupture totale avec les pratiques néo-coloniales d'avant mai 2012 ;


Le Conseil exécutif du Mouvement Civique du Gabon est en plein accord avec les propos de François Hollande et se trouve disposé à travailler dans ce sens pour établir la démocratie au Gabon.

La population gabonaise, bâillonnée depuis 45 ans, a pris conscience des signes d'espoirs donnés par la France issue des élections des mois de mai et juin 2012.

Il indique que la Conférence nationale souveraine serait ainsi le meilleur outil permettant de tourner la page et d'enfin amorcer le développement avec la France.


Mengue M'Eyaa

Présidente du Conseil exécutif
Mouvement civique du Gabon (MCG)

http://mouvementciviquedugabon2009.unblog.fr


Vendredi 26 Octobre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1406 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

18.Posté par Mengue M''Eyaà le 28/10/2012 08:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je tiens d'abord à remercier les compatriotes qui m'apportent des commentaires de soutien constructifs et intelligents .

Que veut on exactement pour notre pays? Pour la première fois depuis de nombreuses années, et après le soutien indéfectible au coup d'Etar en 2009 par Sarkozy, le nouveau visage de la France apparait. Il est volontaire et en faveur de la démocratie.

Nous savons que les Gabonais attendaient ce signe positif qui est arrivé.

Cela revêt une grande signification car les démocrates gabonais sont désormais entendus et respectés.

La puissance militaire française n'est pas prête à être utilisée pour secourir une nouvelle fois le clan Bongo comme cela l'a été en 1990.

Le contexte est favorable pour enfin rompre avec 45 ans de dictature, d'où l'intérêt à bien connaître le contenu des propos du Président Hollande. Il ne faut pas compter sur le régime gabonais pour les populariser.

Quant aux défenseurs du régime, qui insultent et viennent aujourd'hui évoquer une "pseudo indépendance du Gabon", ils sont au contraire les principaux responsables de l'abaissement de notre pays, empressés à piller ses richesses et à frayer avec les mafias du monde entier.

Ce qui les anime est le goût du lucre et le pays n'est juste qu'un objet de prédation. Les populations doivent le savoir. Il n'y a aucun esprit national, ni aucune volonté progressiste de les faire sortir du dénuement et des difficultés, dans les clans au pouvoir au Gabon depuis 40 ans.

Enfin, la libération du Gabon se fera avec les Gabonais, mais il est très important de savoir que la France d'aujourd'hui n'est plus là pour les empêcher de la connaître à plus ou moins brève échéance.

C'est le sens du texte proposé et qui traite notamment de la fin des accords secrets de défense.

C'était suffisamment important pour que les Gabonais le sachent.

17.Posté par Tintin le 27/10/2012 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
15.Posté par Jean Françis Siméon Ekoga (alias tintin) le 26/10/2012 23:20 | Alerter
Ekoga (alias tintin) , tu ne fais plus que dans la déraison , pour assumer ton statut d'Immergeant-Immergé .... tes Insultes envers une Patriote comme Madame Eya'a , et son Mari , ne sont que les Arguments de ta Folie .....t'inquiète Melen est bientôt pour Toi !!!

Faux medium!

16.Posté par mèrethéréza le 27/10/2012 00:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VOUS ETES JALOUX ? TOUT ÇA POUR UN ARTICLE POURQUOI Y A T IL UN AUTRE PROBLÈME?

15.Posté par Jean Françis Siméon Ekoga (alias tintin) le 26/10/2012 23:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ekoga (alias tintin) , tu ne fais plus que dans la déraison , pour assumer ton statut d'Immergeant-Immergé .... tes Insultes envers une Patriote comme Madame Eya'a , et son Mari , ne sont que les Arguments de ta Folie .....t'inquiète Melen est bientôt pour Toi !!!

14.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 26/10/2012 21:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mme Mengue M'Eyaà,

Je partage votre indignation. Comptez-moi parmi vos soutiens !Participer à un débat que soulève votre article est toute autre chose que toutes ces petites quéquettes qui n'ont pas trouvé de meilleurs endroits que Gabonlibre.com, pour y déverser leur fosse sceptique de machisme !!!

Mme Mengue M'Eyaà, je suis de concert avec lesquels pensent à raison, que vous n'avez à rougir de vos choix politiques. Et pour votre vie personnelle, qui s'en émeut se mouche !

13.Posté par Tintin le 26/10/2012 20:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les séquelles de la colonisation sont encore visibles dans l'esprit étroit esprit de dame Mengue, au point de toujours considérer le blanc comme son dieu.

Madame, dites à votre François Hollande, alias Flamby, que le Gabon est Etat indépendant qui doit être considéré comme tel. Les affaires internes du GABON ne font pas parties de ses promesses utopiques de campagne. Qu'il démissionne s'il est incapable de tenir ses promesses au lieu de se mêler de ce qui se passe dans mon GABAO.

Quand à vous, remerciez Dieu de vous avoir donné un époux parce que... L'homme est-il réellement descendant du singe? Je m'interroge!


12.Posté par NgoundaNgoundaPourArien le 26/10/2012 17:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tonton François Mittérrand avait tenu pratiquement le même discours à la Baule, et avait marqué les esprits par son caractère révolutionnaire et peu paternaliste. Mais les Gabonais n'avaient pas saisi le message. Comme aujoud'hui avec Hollande, ils interprètent mal. Ils veulent à tout prix entrer dans l'histoire tout de suite avec leur politique du "tout, tout de suite". A cette époque, il y avait le vent d'est qui soufflait fort; comme aujourd'hui avec les printemps arabes. L'opposition gabonaise, en 90, a manqué lamentablement de leader et de clairvoyance en cherchant à prendre le pouvoir par la force. Ils ont trop négligé les forces en présence en acculant le pouvoir local au dos du mur et par ricochet les autorités françaises qui avaient sur le terrain de bonnes raisons pour intervenir. La première raison, et ils l'ont bien mise en valeur, c'était la forte colonie française au Gabon et partant leurs intérêts très nombreux aussi. La seconde raison se trouve dans les accords de défense que la France avait avec le gabon. Ce que j'ignore c'est si dans lesdits accords il est stipulé explicitement les conditions de l'intervention de la France. La France intervient dans le cas d'une invasion extérieure du Gabon ou également pour assurer l'ordre intérieur et voler au secours d'un pouvoir décrié par les populations? Ce dernier point doit être clair au niveau des populations: c'est au pouvoir de faire face à son propre peuple. Le contraire a un nom et cela s'appelle "'ingérence dans les affaires intérieures d'un Pays indépendant et souverain". Nous attendons la nouvelle France de François Hollande sur ce terrain précis de la non ingérence dans la politique intérieure des Etats africains qui veulent eux aussi être jaloux de leur souveraineté nationale.

11.Posté par LES AFFAIRES DE NOUS-MEMES NOUS-MEMES le 26/10/2012 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ @ Mengue M'Eyaa Présidente du Conseil exécutif Mouvement civique du Gabon (MCG)

Bonjour

Très chère mme vous devriez comprendre que les concitoyens opprimés que nous sommes, sont lassés de ce genre d'analyse ou il est clairement démontrée que le salue du Gabon passe par la volonté de Paris pour çà nous vous disons NON NON NON et NON.

Pendant combien de temps resterons esclaves ?
Pendant combien de temps manquerons nous de courage ? Non pas celui d'écrire un texte sur le web, de faire une belle photo, de faire un point de presse ou un meeting ...
Pendant combien de temps le changement au Gabon dépendra d'un soi-disant soutien de Paris ?

Rien n'est au-dessus de la volonté de gens déterminés comme rien n'est impossible à qui veut mais l'opposition, la société civile et les autres acteurs de notre société et vous, vous nous faites voir un spectacle de faiblesse et de lacheté face à un mépris et une arrogance de 45 ans. çà ne nous regarde pas si Paris décide passer de l'hypocrisie à l'humanisme, nous on s'en fou de cette nouvelle politique ce n'est pas ça qui remplira nos assiettes.

Si vous supportez les images des quartiers de LBV qui ressemblent plus a des trous à rats qu'à autre chose vous comprendriez notre indignation quand vous parle de François HOLLANDE dont le pouvoir politique du pays est en grande parti responsable de ce que nous vivons avec bien sur notre propre participation car au PDG actuel et dans celui avant 2009 c'était des Gabonaises et Gabonais et non des Nigériens.

Madame on a trop entendu HOLLANDE HOLLANDE HOLLANDE on veut comme à l'exemple de l'ANC en Afrique du Sud que les leaders prennent leur courage, donne un mot d'ordre car dans une bataille tout le monde ne peut ètre leader .

Je salue ici le courage de M. Luc BENGONE NSI à qui il manque une certaine aura et à vous descendez de votre pied d'estale

AVANE EVOUNG François Dimitri






10.Posté par L'homme le 26/10/2012 15:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelle HISTOIRE encore? Le Gabon est déjà rentré dans des histoires de coups d'Etat électoraux, fraudes massives, corruption, dilapidation des ressources, incompétence et amateurisme, fraude fiscale, improvisation, démagogie, clientélisme, folklore politique, truquage et braquage des médias objectifs,bien mal acquis, répressions sauvages des liberté publiques, mesquineries et conspirations, éliminations des opposants et intellectuels, concentration des pouvoirs, culte de la personne,que voulez-vous encore?

9.Posté par Mengue M'Eyaà le 26/10/2012 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

1° Le titre de l'article était:: la doctrine africaine de François Hollande: démocratie et développement". Gabon libre n'a retenu que le sous-titre en guise de clin d’œil ironique fait aux amis méprisants du putschiste gabonais. C'est d'ailleurs une très bonne accroche.

2° Heureusement que l'anonymat permet à de courageux Gabonais de se livrer à l'insulte et au mépris des femmes.

Mon mari, qui n'est membre que du Mouvement Civique du Gabon, n'a rien à voir dans ce débat, et il est difficile pour certains Gabonais de considérer une femme politique autrement que comme une prostituée à leur service ou à celui d'un "blanc".

Ce n'est pas ainsi que les choses changeront dans ce pays.

Je méprise profondément les individus qui se comportent ainsi et nous leur ferons comprendre très vite qui nous sommes.

3. Pour le fond, je ne vois pas vraiment d'analyse contradictoire. Quant aux coupures de la SEEG, voilà le résultat de plus de 45 ans de parti-Etat. Sans commentaire supplémentaire!

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...