News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Enseignement supérieur/SNEC: « Une nouvelle grève est à envisager »

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 2 Juillet 2014 à 07:38 | Lu 500 fois

Au terme de l'assemblée générale convoquée samedi 28 juin 2014, les membres du Syndicat national des enseignants-chercheurs (Snec) qui ont stigmatisé le mutisme du gouvernement face à leurs revendications, ont menacé d'entrer en grève illimitée dans les tous prochains jours.



Estimant que le gouvernement continue à entretenir le flou et tarde à donner des réponses à leurs revendications, les membres du Syndicat national des enseignants-chercheurs (Snec) réunis samedi 29 juin 2014 à Libreville, ont menacé d'entrer en grève illimitée dans les jours à venir.

« Quatre points contenus dans notre cahier de charges ne sont pas toujours satisfaits. Notamment, le respect du protocole d'accord, la gouvernance universitaire, l'ilôt d'Angondjé et les salaires coupés de nos quatre collègues qui ne sont pas toujours rétablis. Ce sont les principales insuffisances que nous avons relevé, mais pour lesquels nous n’avons pas pu prendre de décision, faute de quorum », a dénoncé Jean Remy Yama, le président du Snec.

Après trois mois de négociations infructueuses avec le gouvernement, les membres du Snec se disent prêts à entamer une nouvelle grève générale.

« Si l'ensemble de nos membres avaient été présents à cette rencontre, nous aurions pu entrer en grève », a poursuivi Jean Remy Yama.

Les cours pourraient être à nouveau suspendus au sein des universités et grandes écoles du pays malgré leur reprise timide lundi 30 juin 2014 à l'Université Omar Bongo.

Seule l'assemblée générale prévue ce jeudi 3 juillet à l'UOB devrait déterminer la suite des évènements.

Gabonéco

Mercredi 2 Juillet 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 500 fois




1.Posté par zedicus le 02/07/2014 18:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ho chers enseignants,n’êtes vous pas assez exigeant au moment ou l'on sais que vous avez exigé au Recteur de prendre ses responsabilités à propos des exclusions des étudiants traduit en conseil de discipline,de vider le bunker afin de garantir la sécurité au sein de l'U.O.B. Condition pour démarrer les enseignements et la satisfaction des derniers points relatifs à vos revendications inscrit dans votre cahier de charge? vos étudiants sont excluent,le bunker est vidé mais,les enseignements sont toujours interrompus. Au regard des trois points à l'ordre du jour, deux ont été réalisés c'est pas rien.tout me semble aujourd'hui clair, le fond de vos agitations, c'est vos revendications et non le climat à l'U.O.B.C'est triste de voir une telle hypocrisie de la part de ses enseignants malintentionnés. En effet, la saut au bunker suscite des grincement des dents à l'endroit des personnes notamment des passants, étudiants qui se trouvaient dans les environs et ont été injustement agressés et violentés et mis en détention injustement. Mesurez-vous la gravité de vos actes? ses jeunes ont été humiliés et confondus à des malfrats.Croyez moi personne ne vous le pardonnera et la lutte ne fait que commencée.Les gabonais et les gabonaises doivent comprendre le changement,c'est pas pour le moment,car humilier et désabuser par de tels comportement,nous feront tout se qui est à notre possibilité de riposter de la manière la plus violente dans chaque secteur d'activité sous notre contrôle,car personne n'est innocent dans se monde,tel sera le prix à payer.Ainsi, j'invite tous ceux qui de près ou de loin ont été injustement abuser dans leurs droits dans leur dignité de prendre leur responsabilité,car l'heure n'est plus au pardon ou à l'unité mais à la vengeance généralisé, et nous feront tout pour mettre à nu la liste de l'ensemble des unités ayant intervenu ce jour là et leurs noms.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...