News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Enrichissement-Gabon: M. Ali Bongo possède le château le plus cher en France

Le site de la Liberté - Andre Bouassa le Samedi 6 Octobre 2012 à 18:52 | Lu 1770 fois

Le classement et du site web yahoo. La demeure en question a été acquise par le président gabonais en 2010



Enrichissement-Gabon: M. Ali Bongo possède le château le plus cher en France
Mercredi 26 septembre 2012, le site de yahoo-finance, publie le classement de la maison la plus chère au monde. Fait inattendu au regard du fait que la l'Afrique croule sous le poids de la dette et de la pauvreté: un président africain est désigné comme propriétaire de «la demeure la plus chère de France». «Un petit bijou parisien, l'hôtel Soyecourt, dans le 7ème arrondissement, semble mériter le titre de la demeure la plus chère de France. Longtemps loué au couturier Karl Lagerfeld, il a été vendu par la famille Pozzo di Borgo à Ali Bongo, le président gabonais, pour une modique somme estimée à 98 millions d'euros (à peu près 64, 190` milliards de FCFA)», écrit, Emmanuel Schafroth, l'auteur de l'article.

En effet, par le biais d'un communiqué solennel diffusé le 19 mai 2010, Libreville annonçait que le président Ali Bongo Ondimba «vient de faire procéder en toute transparence à l'acquisition d'un bien immobilier à Paris, rue de l'Université, dans le 7e arrondissement, pour le compte de l'Etat». Seulement, au moment où Libreville parle d'un bien état, d'autres informations indiquent qu'il s'agit d'une acquisition intuitu personae du président Ali Bongo. L'investissement est «au profit de l'ambassade du Gabon», avec pour vocation de «réduire notablement les frais d'hôtels lors des missions officielles».

Comme l'indique Le Canard Enchaîné du 26 mai, la transaction, d'un montant d'environ 100 millions d'euros, porte sur un hôtel particulier détenu jusqu'alors par les Pozzo di Borgo. Pour l'heure, plusieurs membres de la lignée résident encore dans les étages, aménagés en appartements, de cette somptueuse bâtisse située précisément au n°51 de la rue de l'Université.

Quant aux salons du rez-de-chaussée, flanqués de magnifiques jardins, ils ont accueilli maintes soirées chic du Tout-Paris. Eurostar y a fêté son 15e anniversaire en novembre dernier, un mois après un défilé de la styliste anglaise Vivienne Westwood. Auparavant, le «51» fut par exemple le théâtre d'un cocktail Dom Pérignon parrainé par Karl Lagerfeld, lequel a vécu un temps dans la place.

Construit à partir de 1706 par l’architecte Pierre Cailleteau, dit L’assurance, doté d'un portail attribué à Claude-Nicolas Ledoux, l'hôtel de Longueuil rebaptisé ensuite au gré des cessions d'Angervilliers, puis de Soyecourt sera remanié au 19e siècle par Joseph-Antoine Froelicher pour le compte des Pozzo di Borgo.

Même si Libreville a pris les devants, rappelant qu’Ali Bongo avait "fait le serment" au lendemain d'une élection controversée, de «restaurer l'image du Gabon à l'extérieur», le placement en pierre de taille n'en sera pas moins délicat à gérer sur le front de l'image. D'autant que le défunt Omar Bongo Ondimba, père et prédécesseur d'Ali, fut comme le Congolais Denis Sassou Nguesso la cible, en 2007 et 2008, de plaintes pour "détournements de fonds publics" émanant de citoyens gabonais ou d'ONG telles que Sherpa ou Transparency International France.

Démarche jugée en partie recevable en mai dernier par Françoise Desset, juge d'instruction au pôle financier, mais que le parquet de Paris s'emploie à torpiller avec une touchante opiniâtreté.

L'affaire dite des «biens mal acquis» (BMA), relative au patrimoine immobilier et mobilier accumulé par divers membres du clan Bongo, dont Ali lui-même, avait suscité côté gabonais un ressentiment patent envers les autorités françaises, soupçonnées de "lâcher" un allié ô combien loyal.

Informé par une source fiable de la finalisation de l'opération immobilière, négociée depuis plusieurs semaines, lexpress.fr avait dès le 14 mai 2010 joint par téléphone l'un des membres de la famille Pozzo di Borgo. «Une vente au Gabon? Je n'en ai aucune idée. Je suis encore dans les lieux. Ce genre d'information ne se divulgue pas», répondit alors l'intéressé, avant de raccrocher sèchement. Finalement, les démentis s'envolent, les photos restent.

http://www.cameroon-info.net/stories/0,37905,@,enrichissement-gabon-m-ali-bongo-possede-le-chateau-le-plus-cher-en-france.html

Samedi 6 Octobre 2012
Andre Bouassa
Vu (s) 1770 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

15.Posté par ALI DOIT FINIR AVEC LE PDG le 07/10/2012 23:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ALERTE
LA 6 MONTRE LES BIENS MAL ACQUIS DE TEODOR OBIANG NGUEMA.
TOUS LES ESCROS SERONS DEPUOILLER DE LEURS BIENS ,ALORS CE QUI DIT QUE LES BIENS DES BONGO SERONT A LA FRANCE

14.Posté par NEM le 07/10/2012 18:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'Ambassade du Gabon délogée de la demeure de feu Rawiri (rue Raphaël) ne s'est jamais installée dans cet hôtel depuis son achat par le président gabonais. Elle a squatté dans l'une des maisons du feu O. B. O. grâce à sa fille. L'hôtel, à ce jour, sauf changement récent, est au nom Mr Acrombessi et gérer par une agence. Donc, problèmes en perspective.

13.Posté par guy rene le 07/10/2012 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Adong
Mais t'as manque le bus du raisonement ou quoi?

12.Posté par A la guerre comme a la guerre le 07/10/2012 13:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ca me fait mal, ca me fait beaucoup pleurer comme a dit Blondi.
Gabonais, ne nous decouragions pas.
Travaillions pour le depart d''Ali.

11.Posté par A la guerre comme a la guerre le 07/10/2012 13:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ca me fait mal, ca me fait beaucoup pleurer comme a dit Blondi.
Gabonais, ne nous decouragions pas.
Travaillions pour le depart d'Ali.

10.Posté par medzimsosso le 07/10/2012 13:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Math fait de l'ironie

9.Posté par peuple le 07/10/2012 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis etonner de voir qu il y a des gabonais qui pensent comme math.honte a toi .

8.Posté par math le 07/10/2012 12:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Arretez qui vous a dit que les gabonais souffrent on ne souffre pas on a tous au gabon on vit bien ali peut voler comme il veut il a raison le gabon appartiens à sa famille donc est libre de donner aux gabonais se qu il veut donc arreter de dire que on souffre car si c etait le cas ya longtemps nous serions dans la rue vive ya ali vive l emergence fait se que tu veut du gabon c est ta terre fait de nous des chiens et fait des chiens des hommes sa majesté sultana dieu des dieu ya ali vive le gabon

7.Posté par alain mboumba le 07/10/2012 08:49 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment que c'est triste,pendant que les gabonais souffrent de faim,de chomage,de pauvrete,lui pense a gaspiller les fonds du pays...j'ai trop mal,car tout au fond de lui,il sait que "it's bad what he's doing to his country if it's his country".

6.Posté par Tsotu Mwiri le 07/10/2012 08:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
no 51 : Hôtel de Longueuil (dit aussi de Maisons, puis d'Angervilliers, puis de Soyecourt, puis Pozzo di Borgo), construit par Pierre Cailleteau dit « Lassurance » à partir de 1706 pour le président François Duret qui le revend en 1707 à Claude de Longueil, marquis de Maisons. L'intérieur est transformé en 1749-1751 par Pierre Mouret pour Louis-Armand de Seiglières de Belleforière, marquis de Soyecourt. Boiseries du grand salon sculptées par Jacques Verberckt peut-être avec l'aide de Jean Liottier. Portail de 1783-1784 longtemps attribué à Claude-Nicolas Ledoux. L'hôtel est remanié au xixe siècle par Joseph-Antoine Froelicher pour la famille Pozzo di Borgo. Il est aujourd'hui divisé en appartements. Karl Lagerfeld y a longtemps vécu3. Résidence de Philippe Pozzo di Borgo, il a été vendu le 21 avril 2010 à l'État Gabonais pour environ 100 millions d'euros dans des circonstances douteuses. Le président du Gabon Ali Bongo serait le principal bénéficiaire de la transaction4,5.L'hôtel particulier dispose d'un site de présentation.
source; Wilkipédia

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...