News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Elections législatives au Gabon : faut-il introduire la biométrie?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Dimanche 10 Juillet 2011 à 18:47 | Lu 3341 fois

Par Alain Foka

Faut-il dépenser plusieurs dizaines de milliards de francs CFA pour introduire, dès les élections législatives de novembre 2011, la biométrie pour les rendre plus transparentes ou bien utiliser ce système d'identification pour des échéances électorales ultérieures? C'est le débat qui divise, depuis plusieurs semaines, la classe politique gabonaise.



Elections législatives au Gabon : faut-il introduire la biométrie?

le_debat_africain_1_20110710_0810.mp3 le_debat_africain_1_20110710_0810.mp3  (8.94 Mo)


le_debat_africain_2_20110710_0840.mp3 le_debat_africain_2_20110710_0840.mp3  (8.94 Mo)

débat sur la biométrie au GABON pour les prochaines élections législatives au Gabon
Invités

-Jean Gaspard Ntoutoume Ayi (Union Nationale et porte parole de m. MBA OBAME)
-Paul Marie Gondjout (Union Nationale)
-Charles Mve (PDG)
-Bilé Bi Nze (Majorité présidentielle illégitime)
-Ibinga (UPG)
-deux membres de la société civile dont Marc Ona Essangui
-Un conseiller d'Ali Bongo

Pour le PDG:

- la biométrie peut attendre, les fonds doivent servir au développement du GABON
-Il faut respecter le cadre légal au GABON et ne pas ruminer les frustrations de 2009
-MBA OBAME (ministre de l'intérieur de janvier 2006 à juin 2009) est responsable de la situation actuelle car c'est lui qui a dit aux députés de ne jamais voter la loi sur la biométrie avant 2009
-Il y aura élection avec ou sans biométrie
-la situation démocratique s'est amélioré depuis 1990

Pour l'UN

-La paix vaut mieux qu'une épargne de soixante milliards de francs CFA
-"Il n'y aura pas d'élection au Gabon sans garanti de transparence, y compris la biométrie" Paul Marie Gondjout
-ABO n'a jamais gagné les élections présidentielles en 2009 et si les élections se terminent soit dans la rue et soit par des recours c'est qu'il n'y a jamais eu de transparence
-Il faut mettre en place la transparence pour éviter la guerre civile et les nombreuses contestations.

UPG

-le PDG reproduit les mêmes effets
-Le PDG ne veut pas de la transparence
-Biyoghe Mba n'a concerté personne avant de s'adresser à la cour constitutionnelle

La société civile

-les 13 conditions sont indispensables pour la tenu d'élection
-Il faut une transparence définitive
-Le PDG doit accepter la transparence
-si on peut acheter un hôtel de 100 millards de franc cfa alors on peut trouver 65 milliards pour la biométrie


Bilan : Ce débat montre clairement les divergences politiques sur cette question. Pour le PDG, il n'aura aucun report quoiqu'il en coûte. Pour l'opposition et la société civile, il n'y aura rien sans transparence.

Conclusion : Impasse et confrontation qui n'aboutira qu'à la violence tant les mépris du Gabon et de la paix pour le PDG sont clairement affiché dans ce débat. Si la légalité est l'argument du PDG celui de la légitimité et de la transparence sont ceux de l'UN, l'UPG et de la société civile


Dimanche 10 Juillet 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 3341 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

34.Posté par - le 14/07/2011 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Agnos

alors que Bongo etait vieux et malade, domezoo ministre des sports et eyeghe son premier ministre gerait le dossier depuis l annee d attribution, on a du attendre l arrivee d ali, pour que les choses bougent. Cherhes l annee d attribution de l evenement et tu sauras combien d année eyeghe a estimé que la honte ne le tuerait pas, si ca ratait. Aujourd hiu, les gens nie l effort de celui qui agit pour sauver cet honneur et preferes vanter les merites d incomptents qui ont changé de bord et on reduit tout à une palabre d ethnies pour vouloir reprendre les memes toccards.

33.Posté par Donguila le 14/07/2011 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
UN CHIEN DE BIAFRAIS NOMME ODJUKWU..

32.Posté par La vérité le 13/07/2011 19:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais en attendant le processus d'urbanisation de nos villes (qui est un travail de longue haleine), il faut chercher dans le court terme, à résoudre ce problème de délestages pour le bien-être des gabonais. Heureusement que le chef de l'Etat l'a compris et je m'en réjouis

31.Posté par La vérité le 13/07/2011 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lire il ne s'agit pas de me réjouir et non, il ne s'agit pas de me regir.
Merci pour la compréhension!

30.Posté par La vérité le 13/07/2011 19:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NDONG OLAME Parfait,

Il faudrait être démagogue pour ne pas dénoncer les difficultés de tout genre (notamment en matières d'électricité et d'eau) dont les gabonais sont victimes.

Il ne s'agit pas de me régir de cette situation, mais plutôt de la dénoncer et de reconnaitre que face à cela, les autorités ne restent pas non plus les bras croisés. Surtout que c'est une situation qui dure des décennies, et dont il faut impérativement trouver des solutions.

Le patriotisme c'est aussi l'honnêteté de reconnaitre que les nouvelles autorités ne sont pas les magiciens qui peuvent tout changer dans l'immédiat comme par un coup de bâton magique.

La notion de ménages (Veuillez laisser de côté, la définition de Wikipédia correspond plus à la réalité occidentale), je voudrais qu'on lui donne une définition par rapport à la société africaine où parle de "famille élargie" (père, mère , enfants, neveux, beaux parents,...) afin de trouver le nombre des ménages réels-potentiels abonnés de la SEEG-en électricité et en eau. Parce que dans le cas du Gabon en particulier, on est pas loin de 250 000 ménages sur une population de 1 500 000 habitants.

En reprenant votre hypothèse qui consiste à diviser 223.707/2=111853.5 ménages ( on considère le reste d'abonnés comme étant des entreprises), on pourra facilement trouver le nombre des personnes qui bénéficient d'électricité et d'eau; en faisant un calcul simple. 111853.5 x 8 (nombre minimum des personnes par ménages) =894 828 personnes
Tout en sachant que ces ménages (111853.5) qui représentent les abonnés actifs de dame SEEG, distribuent le courant et l'eau à d'autres ménages qui ne sont pas abonnés à la SEEG. D'où l'hypothèse de penser que plus de 90% des gabonais sont couverts en eau et en électricité. Nonobstant le problème de coupures (que l'on pourra considérer comme le véritable problème.)

Malgré ce nombre infime d'abonnés, la SEEG a du mal à satisfaire sa clientèle. Le problème évoqué est l'absence du plan d'urbanisation de nos villes ( qui a pour responsables tous les techniciens de différents ministères concernés par ce processus).

Mais en attendant d'urbanisation de nos villes (qui est un travail de longue haleine), il faut chercher dans le court terme, pour résoudre ce problème de délestages pour le bien-être des gabonais. Heureusement que le chef de l'Etat l'a compris et je m'en réjouis.



29.Posté par TARA le 13/07/2011 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AYACOMA et Titof ont raison, une solution +tôt individuelle devra s'imposer un jour où l'autre: BUTER ALI9.

Ce biafrais a bien assassiné nos compatriotes à POG. Sa vie vaut-elle celle de nos compatriotes? NON...

28.Posté par le temps le 13/07/2011 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le debat n'est pas sur les ehtnies toi meme tu vis dans al merde alors s'il faut parler des fangs tu n'arrives pas à la cheville ce que vous connaisez c'est la dans ; la baise , a boisson j'ai été dans le haut ogouée je n'ai rein vu qui me frappe alors retourne à malinga manger des taros

27.Posté par Agnos le 13/07/2011 14:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La verite
tu fais pitie..le gabon est a ton image..:, contre verite/mensonge
etc..etc...
Tu devrais avoir honte.Un seul exemple..Pour la CAN qu'est ce que vous allez expliquer au monde entier...c'est toujours la faute des Fangs pour avoir falsifie les diplomes...
tu es ridicule

26.Posté par La vérité le 13/07/2011 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
5.Posté par La vérité le 11/07/2011 13:05

Comme ils insistent pour l'introduction de la biométrie dans le processus électoral de 2011, qu'ils (les opposants voleurs) sortent des sous pour l'application de cette mesure. Ils sont suffisamment riches en milliards volés au contribuable gabonais, pour sortir de leurs poches 60 milliards de nos dolès. Le parodoxe c'est qu'ONA, malgré ses grosses loupes ne voit pas ça. Lui qui fait la politique de l'autruche. On a l'impression que c'est l'UNIFANG qui est en marche...quel pédé!!!

Je ne vois pas ce qu'il y a de xénophobie dans mon premier post (puisque c'est de là que tout commence). Le fait que je m'en prenne à MARC ONA( le fang certes), n'a rien de xénophobie pour que tous ces cannibals sortent de la forêt pour vouloir satisfaire leur instinct .

Les vrais xénophobes sont des fangs, et face à ce genre de comportement, je ne ferme pas ma bouche.
De tous ces fangs qui me traitent de xénophobe; aviez-vous lu, un seul post qui condamne les propos de L'Accacias de l'Orient (un fang) qui répond à mon post5 en ces mots:

On attend la création de l'UNITEKE. Je souhaite que les Tékés puissent enfin apprendre à réfléchir pour les intérêts du Gabon. Ce qui se fait au Gabon depuis 45 ans est une honte pour ceux qui savent encore la signification de ce mot et les comportements qui les caractérisent. Acheter des costumes à 15 millions, livrés par par des putes internationales...

Nous allons vous affronter sur vos thèses, sans complexe. Nous n'avons pas honte d'être Fangs, comme les Noirs n'ont pas eu honte de leur identité aux USA... Vous avez quitté vos villages pour vous agglutiner en milieu urbain pour livrer à l'alcool. Faites le tour dans le Woleu-Ntem et voyez les villages; alors qu'au sud, malgré des millierds déversés, il n'y a que des parcs et des réserves animaliers. Ce qui n'est pas mauvais pour l'écologie, au moins.

Voyez-vous, c'est ça qu'on appelle du tribalisme.

Mais connaissant qui est qui au Gabon, je ne suis pas du genre à accepter que des cancres comme ça, viennent me parler d'études dont ils sont loin, eux-mêmes d'avoir le mérite.

25.Posté par la pensee gabonaise le 12/07/2011 23:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

S'il faudrait parler de tribalisme, il faudrait mettre L'Accacias de l'Orient, fang et fier de l'être, La vérité; un a jete l'hamecon, les autres ont mordu. Le resultat est que chacun se vallent, donc match nul de part et d'autre.

Au lieu de tour vous identifiez a groupe, vous feriez mieux de commencer de vous identifier a vous-meme, comme individu; au lieu de venir parler des doctorats, des competences, des actes des autres, il faudrait commencer a parler des siens; parce que dans le groupe, chaque personne se sent un heros!

Quand en plein XXIe siecle, les prejuges sont encore, pour des personnes instruites, le mode de raisonnement rationnel, de jugement, c'est que pour beaucoup on a pas encore atteint la mature mentale et intellectuelle que cette instruction aurait donnee parce que, les prejuges sont l'attribut des gens peu instruits. Je me demande alors qu'elle societe forte pourrions-nous former avec de tels prejuges?!

1 2 3 4
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...