News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Election du Maire de Libreville : Déclaration de Mr Jean Eyeghe Ndong

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 27 Janvier 2014 à 08:58 | Lu 2609 fois



Mes Dames Messieurs, Chers Compatriotes ;

J’ai l’honneur de vous informer que ce jour, j’ai refusé avec tous les Conseillers qui soutiennent ma candidature, de prendre part au vote portant élection du Maire de Libreville.
En effet, conformément à l’arrêté ministériel convoquant le collège électoral de Libreville, en vue de l’élection du bureau du conseil municipal de la commune de Libreville, le vote devait avoir lieu ce dimanche 26 janvier 2014.Il devait se dérouler conforment aux lois et règlements en vigueur.

En tout début des travaux de cette session spéciale du conseil municipal de Libreville, nous avons fait observer à Monsieur le Gouverneur de l’Estuaire, puis au Président de séance désigné, un certain nombre d’anomalies qui nous paraissaient être en violation des dispositions légales en vigueur.
Il y’avait notamment la présentation d’un nombre important de procurations par des élus PDG. Sur cet aspect il est à relever que l’un des élus PDG du 2ème arrondissement déclaré absent et pour lequel on avait présenté une procuration s’est retrouvé dans la salle.

Ensuite nous avons surtout constaté le non respect de la loi n⁰ 07/96 du 12 mars 1996, portant dispositions communes à toutes les élections politiques, modifiée par la loi 007/2013 du 22 juillet 2013 qui, en son article 3 dispose que «l’élection des Membres des conseils municipaux et départementaux sont des élections politiques ».

De ce fait le scrutin relatif à l’élection des membres du bureau du conseil municipal de Libreville devait se faire conformément aux dispositions de loi suscitée.
L’article 79 de la même loi précise ainsi que «le vote à lieu sous deux enveloppes non transparentes ; une de couleur blanche, portant la mention vote et de format réduit sert au choix de l’électeur ; l’autre de couleur noire portant la mention poubelle et de grand format est destinée aux autres bulletins. Le jour du vote le lot de 2 enveloppes portant les mentions vote et poubelle est mis à la disposition des électeurs dans la salle du scrutin…».

Malgré la volonté du Président de séance de faire respecter ces dispositions légales, le Gouverneur de la Province de l’Estuaire a tenu à ce que le scrutin ait lieu, en dépit de notre insistance à faire appliquer la loi relative à toutes les élections politiques en république gabonaise.

De ce fait, le président de séance se déclarant soucieux d’être en phase avec sa conscience a décidé de démissionner afin, a- t-il déclaré, de ne pas cautionner ce qui apparaissait selon lui comme une magouille.

L’importance que nous accordons aux dispositions relatives aux enveloppes accolées participe de toutes les avancées acquises pour le renforcement de la transparence électorale, du principe du secret et de la confidentialité du vote.

En d’autres termes, nous refusons que le vote de l’électeur gabonais puisse être contrôlé à postériori, ce qui, vous en convenez, ouvre largement la voie aux intimidations, au conditionnement du choix et à l’achat des consciences. Toutes choses contraires à la loi, à la morale politique, aux principes démocratiques et à l’Etat de droit.

Suite donc à la décision du président du bureau de séance de démissionner, ayant constaté la volonté du PDG et du CLR de violer systématiquement la loi ; en accord avec les 47 autres conseillers qui me soutiennent et qui ont désapprouvé, comme moi, les manœuvres qui sous-
tendaient cette absence de transparence électorale, nous avions décidé de ne plus prendre part au vote. Nous envisageons dès maintenant de saisir la cour constitutionnelle tout en me positionnant, comme je l’avais déjà annoncé le 23 août 2013 dernier, comme candidat aux fonctions de maire de Libreville.


Je vous remercie

Lundi 27 Janvier 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2609 fois




1.Posté par pitchou le 27/01/2014 14:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MONSIEUR JEN LES LOIS AU GABONT SONT SLIMES TAILLER SUR MESURE A L AVANTAGE DU PARTI DE MASSE QUAND ELLE N EST PAS A LEUR AVANTAGE TOUS LES JOURS ILS LA VIOLE VOICI LE GABON QUE VOUS MONSIEUR JEN OFFREZ AUX GABONAIS CE SONT LES MEMES LOIS LORSQUE PIERRE MAMBOUNDOU CRIAIT AU COMPLOT APRES CHAQUE ELECTIONS VOUS NE DISIEZ RIEN PARCEQUE ETANT A LA SOUPE AUJOURDHUIT DE L AUTRE COTER VOUS PARLEZ DES MEMES LOIS QUI SONT BAFOUES MAINTENANT IL FAUT ASSUMER NOUS PLUS RIEN NE NOUS ETONNE AVEC LE PDG 45ANS DE REGNE LE PDG A HABITUER LES GABONAIS A TOUS GENRE DE MANOEUVRE FRAUDULEUSE AVEC LES VIOLATIONS DES LOIS TOUS LES JOURS AU GABON

2.Posté par gorillas le 27/01/2014 14:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais jen vous croyez quoi avecle PDG...????? PDG=TRICHERIE. VOUS LESAVIEZ ? PRENEZ LES ARMES VOUS AVEZ DE L ARGENT INVESTISSEZ . CEST LA SEUL FACON DE DEGAGE ALI BIAFREI BONGO ET SON PDG.VOUS AVEZ TOUT ESSAYE POURQUELADEMOCRATIE SIMPOSEAU GABON. MAINTENANT SEUL VOIX DU CHAOS PASSERA.

3.Posté par SERGE ONDO le 27/01/2014 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
comment peut-on valider une élection alors que l'autorité qui doit valider le bon déroulement de ladite élection décide de démissioner pour irregularité?

4.Posté par Cyprien le 27/01/2014 18:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Eyeghe Ndong,
Plus personne au Gabon n'ignore les manigances du PDG. Sans pour autant vous contredire, fraude ou pas fraude, reconnaissez que vous n'aviez aucune chance de l'emporter, le PDG ET CLR étant deux frères jumeaux. D' autre part vous n'êtes pas sans ignorer la théorie de l'alternance qui existe à la Mairie de Libreville selon laquelle un fang ne peut succéder à fang tout comme un mpongwè ne peut pa succéder à un mpongwè. En conclusion après Ossouka Raponda, le Maire de Libreville sera peut-être Eyeghé Ndong, ou Gérard Ella Nguéma.
Je ne vous apprends rien.

5.Posté par Oréma le 27/01/2014 18:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VOUS AVEZ BIEN FAIT DE BOYCOTTER CETTE NOMINATION D'UNE "MAIRESSE" SANS PROJET POUR LIBREVILLE. TOUT CE QU'ILS POSENT COMME ACTE EST ENREGISTRÉ ET L'HISTOIRE LES JUGERA. ILS PENSENT PEUT-ÊTRE QUE ÇA N'ARRIVE QU'AUX AUTRES? ILS CONTINUENT À PIÉTINER LES LOIS DU PAYS ET LES DROITS DU CITOYEN GABONAIS À CAUSE DE LEUR MÉMOIRE UN PEU TROP COURTE. ILS OUBLIENT QU'IL Y A UN TEMPS POUR TOUT. C'EST DOULOUREUX DE SE FAIRE VOLER SON VOTE CERTES, MAIS IL EST PATHÉTIQUE DE S'ASSEOIR DANS UN FAUTEUIL QUI REVIENT À L'AUTRE SUR MÉRITE. SEULS LES pdgistes, AVEUGLÉS PAR LE POUVOIR EN FONT LEUR APANAGE.

6.Posté par Onguelé le 28/01/2014 03:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne comprends pas vos commentaires, après un maire fang, voici un maire pongwè, la tradition est respecté, vous aimez le tribalisme non ?

7.Posté par Orèti le 28/01/2014 04:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Post 6
Tout à fait d'accord avec toi. Eyéghé Ndong est mauvais perdant . Il n'avait aucune chance de gagner. JEN connait bien la règle du jeu. De même durant tout le règne d'Omar Bongo, le poste de Premier Ministre était la chasse gardée des Fangs de l'Estuaire. Eyeghe Ndong a profité de ce théorème qu'il assume maintenant et qu'il arrête de tromper le peuple. Ses rencontres sécrètes avec Ali Bongo ne sont un secret pour personne.

8.Posté par JG Mangaya le 28/01/2014 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@
''6.Posté par Onguelé le 28/01/2014 03:37 | Alerter
7.Posté par Orèti le 28/01/2014 04:30 | Alerter


Je ne comprends pas vos commentaires, après un maire fang, voici un maire pongwè, la tradition est respecté, vous aimez le tribalisme non ?

Pourquoi d'après ce ''consensus'' les'' fangs de l'estuaire'' étaient -ils autorisés à compétir pour l'accession à la tête de la Mairie de LBV?

Vous ne trouvez pas du non sens dans ce que vous dites?

9.Posté par JG Mangaya le 28/01/2014 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@
''6.Posté par Onguelé le 28/01/2014 03:37 | Alerter
7.Posté par Orèti le 28/01/2014 04:30 | Alerter

Jb[e ne comprends pas vos commentaires, après un maire fang, voici un maire pongwè, la tradition est respecté, vous aimez le tribalisme non ?

]b
Pourquoi d'après ce ''consensus'' les'' fangs de l'estuaire'' étaient -ils autorisés à compétir pour l'accession à la tête de la Mairie de LBV?

Vous ne trouvez pas du non sens dans ce que vous dites?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...