News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Effervescence industrielle dans le Haut-Ogooué

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 13 Octobre 2012 à 08:11 | Lu 1391 fois

La première pierre de la future l’École des mines et de métallurgie de Moanda a été posée par le président Ali Bongo, le 12 octobre, en présence de Patrick Buffet, P-DG d’Eramet. Occasion pour les officiels de visiter également le futur complexe métallurgique de Moanda et pour la presse de s’intéresser à l’avancement des travaux du barrage hydroélectrique du Grand Poubara.



Effervescence industrielle dans le Haut-Ogooué
La volonté exprimée par le président Ali Bongo d’emmener les opérateurs économiques à transformer sur place les matières premières semble s’ancrer de plus en plus dans la réalité. Dans cette logique, le chantier de construction d’un complexe métallurgique à Moanda dans le Sud-est du Gabon, a été l’objet d’une visite d’Ali Bongo.

Un peu avant, Ali Bongo a procédé à la pose de la première pierre de l’École des mines et de métallurgie, située à une dizaine de kilomètres de la cité minière sur l’axe menant à Franceville. La cérémonie, qui correspondait au lancement des manifestions commémorant les 50 ans de la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), a également enregistré la présence de Patrick Buffet, PDG du géant minier français Eramet, de Régis Immongault Tatagani, ministre de l’Industrie et des Mines, de l’ambassadeur de France au Gabon, ainsi que des élus, autorités administratives et notables de la localité.

Après quoi, le président Ali Bongo a mis à profit ce séjour pour s’assurer de l’état d’avancement des travaux du complexe métallurgique de Moanda. L’ouvrage dont le coût est estimé à 134 milliards de francs CFA a une capacité de production de 65.000 tonnes de silico-manganèse et de 20.000 de manganèse métal par an. Sa production pourra à terme passer au double. Le complexe métallurgique qui se construit sur une superficie de 50 hectares, est également une réponse au chômage galopant puisqu’il y est prévu 800 postes de travail direct et indirects.

Ce besoin en main d’œuvre et en expertise dans le domaine minier conforte donc l’idée de construction de l’école des mines inaugurée. Celle-ci formera des techniciens supérieurs et des ingénieurs dans des spécialités tels que la géologie, les mines, la minéralurgie, l’hydrométallurgie, la pyrométallurgie. «L’environnement minier et le développement durable ne feront pas l’objet d’une spécialité spécifique mais seront inclus dans les formations», indique le service communication de la Comilog. Les travaux de construction de cette école des mines et de métallurgie commenceront l’année prochaine.

Fort du complexe métallurgique à construire, la Comilog, filiale du géant minier français Eramet qui opère au Gabon depuis maintenant 50 ans, va devoir doubler, voire tripler ses besoins en énergie. Le barrage du Grand Poubara, prévu pour être livré en partie dans quelques mois répond à une telle nécessité. Dès janvier prochain, avec la livraison de sa première phase, l’ouvrage dont la construction est en phase terminale, pourra livrer 160 mégawatts (MW) d’énergie aux installations de la Comilog. La deuxième et dernière phase de construction du Grand Poubara portera sa production d’électricité à 280 MW. Ce qui permettra d’alimenter aisément toutes les autres petites industries qui s’installeront dans la province


Gabonreview

Samedi 13 Octobre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1391 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par Larévolte le 15/10/2012 00:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au fait, pourquoi l’ambassadeur de France accrédité au Gabon a t-il été invité? Est-ce le gouvernement français invite aussi l'ambassadeur du Gabon accédité auprès de l'état Français aux poses des premières pierres de leurs futurs complexes? Dites-nous tout. Est-ce que le vrai motif de cette invitation ne consiste pas à faire jouer à l'ambassadeur français, le rôle du bon émissaire chargé de confirmer au président français François Hollande la bonne volonté d'Alain Bongo de faire du Gabon un "petit Dubaï" qui placera le Gabon dans le rang des pays "émergeants"?
Ou bien est-ce que c'est la France qui va financer ce projet qui peut-être se limitera à la pose de la première pierre comme tous les autres?

10.Posté par Il n''y a plus-d''abonnés- au numéro demandé le 14/10/2012 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher Doctorant, un Allemand a déjà conduit l'humanité au bord du précipice avec ses théories raciales et racistes...nazies! Faites attention à ne pas trop les citer car ils sont capables de vous fabriquer les poisons les plus mortels qui soient. Cherchez à nous convaincre autrement des effets dangereux de notre bon manioc. En Allemagne même la terre qui leur sert pour cultiver leur pommes de terre sort des laboratoires. Beaucoup d'entre eux ne vivent plus sur terre!

9.Posté par Doctorant à Jussieu le 13/10/2012 22:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le manioc est un poison !

De nombreux ouvrages de toxicologie alimentaire, dont celui du professeur allemand Nieldorff, révèlent en détail les dangers de la consommation courante du manioc. D'abord, la préparation du manioc à base d'eau favorise la concentration d'une substance chimique mortelle, l'acide cyanhydrique, plus connu sous le nom d'acide prussique, présent dans les tubercules et dans les feuilles de la plante. Les sels de cet acide sont mortels; on les appelle cyanures, et leurs dérivés sont toxiques, ce sont les glucosides cyanogènes ou linamarines. Bien qu'ils n'entraînent pas la mort à faible dose, ils sont toujours présents dans l'alimentation à base de foufou ou manioc et causent des troubles divers du tube digestif et du système nerveux : constipation, acidité gastrique, ulcères, furonculose, obésité, diabète, tremblements, dyslexie, bégaiement. Un homme qui aura mangé toute sa vie du manioc vieillira mal; il souffrira d'hémorroïdes (causée par la constipation chronique), de varices, de sénilité, voire de gâtisme, mais surtout, il sera frappé de cécité, de coma ou de paralysie. De toute manière, son espérance de vie ne saurait dépasser la soixantaine alors que l'espérance de vie normale d'un individu sain devrait dépasser largement la limite des 90 ans.

Des gens meurent souvent empoisonnés par du manioc mal préparé. Quand on le laisse dans l'eau, avec les températures élevées propres au climat africain, les cyanures se forment au cours de la fermentation. La tradition africaine, lorsque quelqu'un meurt empoisonné, préfère toujours rechercher la cause de l'empoisonnement dans une pratique de sorcellerie ou d'envoûtement. Jamais on n'imagine que la mort peut être causée par le manioc. Cela est dû à la fois à l'ignorance et au poids des traditions encore tenaces dans certains villages.

8.Posté par skaiff le 13/10/2012 20:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi aller faire cela au haut-ogooue pourtant belinga est le lieu ou le fer doit etre traité?

7.Posté par BatsiriSouriant le 13/10/2012 18:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Post 6...Lisez: il y a des régions...

6.Posté par BatsiriSouriant le 13/10/2012 18:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Parce que le Haut-Ogooué c'est la seule région française qui a des canyons, comme aux USA. Voilà la raison. Il y a des raisons qui ont plus de valeur que d'autres à cause de leur beauté naturelle...à cause de leurs femmes qui ont des lolos d'enfer!

5.Posté par mèrethéréza le 13/10/2012 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ÇA A ÉTÉ TOUJOURS AINSI LE GABON SE LIMITE AU HAUT OGOOUE TOUT DOIT Y ETRE LE CAFÉ CACAO , IL MANQUE ELF , TOTAL ET SHEEL. PUIS SOULEVÉ TOUTE L ÉTENDUE DES FORET MER, FLEUVE, ET LAGUNE DU GABON POUR TOUT DÉPOSER LA HAUT. MAIS LE CONSTAT EST AMER LA SOUFFRANCE S ACCENTUE ET S' ÉTEND PARTOUT NOUS NE SOMMES PAS DUPES LES HABITANTS DU HAUT OGOOUE N AURONT RIEN DANS TOUT ÇA C EST DU VENT PAUVRE GABONAIS

4.Posté par mèrethéréza le 13/10/2012 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ÇA A ÉTÉ TOUJOURS AINSI LE GABON SE LIMITE AU HAUT OGOOUE TOUT DOIT Y ETRE LE CAFÉ CACAO , IL MANQUE ELF , TOTAL ET SHEEL. PUIS SOULEVÉ TOUTE L ÉTENDUE DES FORET MER, FLEUVE, ET LAGUNE DU GABON POUR TOUT DÉPOSER LA HAUT. MAIS LE CONSTAT EST AMER LA SOUFFRANCE S ACCENTUE ET S' ÉTEND PARTOUT NOUS NE SOMMES PAS DUPES LES HABITANTS DU HAUT OGOOUE N AURONT RIEN DANS TOUT ÇA C EST DU VENT PAUVRE GABONAIS

3.Posté par JEVOUSEMMERDE le 13/10/2012 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi seulement dans le Haut-Ogooué?

2.Posté par Hmtc le 13/10/2012 13:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c pr cela k l moment est venu de faire des etudes ds ce sens et des vrais etudes de niveau superieur ds tou les domaines d la metallurgie.... c now k l agence nationale des bourses et stages doit envoyé des jeunes pour des formation d ingenieur Dr etc etc ainsi ds qlq annees kan l usine aura atteint sa vitesse de croisiere on aura des post gabonisé c aussi simple kcela...

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...