News & Infos Utiles...


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Education / Rentrée des Classes : les enseignants expatriés appellent la tutelle à l’ouverture du dialogue

l'info réelle 7J/7 - Source : Gabonews le Mardi 5 Octobre 2010 à 18:40 | Lu 446 fois



Les enseignants expatriés, fédérés au sein du Syndicat es Enseignants Contractuels et Expatriés du Gabon (SENEG), fustigent l’attitude du gouvernement gabonais, notamment pour la non prise en compte des revendications contenues dans le cahier de charges actuellement sur la table du ministre en charge de l’Education.


Les enseignants expatriés, qui représentent près de 70% du corps enseignant au Gabon, notamment dans les matières scientifiques et techniques, dont les Mathématiques, sciences Physiques, Chimie et Biologie, souhaitent que tous les enseignants soient équitablement traités.

Ces derniers revendiquent le paiement par le gouvernement d’une prime d’expatriation et de congés.

Une situation qui vient alourdir le climat, déjà délétère, qui prévaut actuellement dans le monde de l’Education, en ce moment de la rentrée des classes au Gabon.

Signalons que ce comportement est la résultante du mot d’ordre de grève lancé samedi dernier par la Convention Nationale des Syndicats du Secteur de l’Education (CONACYCED), au sortir d’une assemblée générale ordinaire.


« Pour plusieurs d'entre nous, il y a plus de 30 ans que nous travaillons pour l'Etat gabonais, dans le sens de former son élite, et pourtant nous sommes maltraités », a déclaré M Kinzo, le Secrétaire général du Syndicat des Enseignants Contractuels et expatrié du Gabon (SENEG).


« Certaines clauses du contrat qui nous lient à l'Etat gabonais n'ont jamais été respectées », a fustigé M. Kinzo.


Pour faire aboutir leurs revendications, ces enseignants, qui ont droit à un congé dans les foyers tous les deux ans, ont organisé, en mai dernier, un sit-in de 72 heures devant les bâtiments du ministère de l'Education nationale.

Notons que la grogne des enseignants expatriés, qui s'ajoute aux menaces de deux syndicats de l'Education nationale, perturbe fortement la rentrée des classes qui s’est effectuée timidement le 4 Octobre, date fixée par la tutelle.

Mardi 5 Octobre 2010
Source : Gabonews
Vu (s) 446 fois


Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Voyages | Vide | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Les Articles les plus lus

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...



Incroyable !