News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Education Nationale/Gabon : 2000 faux baccalauréats en circulation

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 24 Octobre 2013 à 21:45 | Lu 1660 fois



Education Nationale/Gabon : 2000 faux baccalauréats en circulation
L’information est difficile à digérer pour certains responsables de l’éducation nationale. Comment plus de 2000 baccalauréats se sont-ils retrouvés en circulation sur toute l’étendue du territoire national ? La réponse semble complexe, ambigüe, voire erronée. Pourtant elle est simple et fondée.

Les enquêtes entreprises par la PJ (Police Judicaire) ont révélé l’existence d’un réseau de trafic du diplôme de baccalauréat, en parallèle de l’Office National des Examens. Le groupe de faussaires dispose tous les éléments nécessaires pour la confection des diplômes de baccalauréat, jusqu’au cachet sec, nous a certifié un haut officier de la PJ. La même source nous a fait état de l’arrestation d’un élément, déjà transféré à la prison centrale de Libreville. En plus, l’un des cerveaux du groupe a également été arrêté, trahi par son propre ami, nous confie sa sœur. Mais comment on en est arrivé là ?

Tout est parti de la naïveté et surtout de l’ignorance d’une fille qui a bénéficié d’un baccalauréat établi par ce réseau de falsificateurs. Au moment de l’établissement de son diplôme, les faussaires ont malencontreusement mal transcrit le prénom de la fille. Cette dernière, complètement ignorante, se permet de se rendre à l’Office des Examens pour solliciter la retranscription de son prénom. Erreur fatale.

Les agents de l’Office se sont mis à fouiller le nom, le lieu et la date de naissance et le numéro du diplôme que la fille vient de leur présenter. Aucune trace. Les références du diplôme de la fille ne correspondaient à aucun diplôme du répertoire de l’Office. A-t-elle oublié ou ignoré que son diplôme n’a pas été établi par les services de l’Education nationale ? « Ignorer c’est être absent de ce monde », avait dit quelqu’un. Sans doute, elle croyait que son prénom pouvait être modifié sans que les agents puissent vérifier si la même erreur se trouvait dans leur répertoire.

Mais la justice parviendrait-elle à mettre la main sur plus de 2000 individus qui sont en possession de ces faux diplômes ? La source policière nous confie que beaucoup d’entre eux travaillent déjà avec ces diplômes frauduleusement établis.
Pour démanteler un tel réseau, les enquêtes doivent résolument s’orienter vers le département de l’Education nationale. Un aussi important réseau ne peut se mettre en place et en marche depuis plusieurs années déjà sans que certains agents dudit département ne soient impliqués.

Comment comprendre que les faussaires vont jusqu’à entrer en possession du cachet sec ? Séraphin Moudounga, très pointé du doigt, doit nécessairement s’expliquer devant la justice. En plus, il doit prendre des mesures visant à rattraper tous les détenteurs de ces faux diplômes. Sinon, le réseau connaitra une extension fulgurante et celui-ci sera difficile d’en éradiquer. Dossier à suivre de trop près.

Source : Gabonédito

Jeudi 24 Octobre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1660 fois




1.Posté par REVENANT le 24/10/2013 22:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mes frères les bacs de la gare routière existe avant que Moundounga ne soit ministre, beaucoup ont obtenu des bourses en France, aux usa, au canada avec ces faux bacs. D'autres sont hauts fonctionnaires, militaires avec ces bacs. Peut être dans ce gouvernement, il existe des bacheliers de la gare routière. On ne peut plus les rattraper, laisser tomber.

2.Posté par BIBI BEN MOUNBAMBA le 24/10/2013 22:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

HAAAAAAAAAA SAAAAAAAAAAAAA REVENANT A RAISON, ET MOUNDOUGA LUI MM , LAISSEZ LES AVANCER.

3.Posté par Pale Lôge le 24/10/2013 22:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Certes Moundounga a ses travers, mais en se doit-il de s'expliquer devant la justice, lui à peine est responsable du ministère alors que le trafic des diplômes est mis en place presque une décennie déjà?
Cette objection n'est nullement un aval pour cette magouille révélée. C'est plutôt vouloir dire que le ministre est interpellé à poursuivre ces faussaires pour que l'on connaisse ceux du ministère sont impliqués dans ce énième scandale en ce lieu. Ceci étant, Moundounga verrait sa notoriété entamée si les faits correspondaient à son magister. Alors, il n'en rien. Ne noyons pas le poisson. Doivent répondre de cet impair les ministres de l'Éducation ayant servi à la période correspondante.

Nous ne sommes partisan. Nous donnons un avis qui essaie d'être objectif. Si l'établissement de faux diplômes implique aussi les agents nommées par Moundounga après enquête, là il mérite aussi de se faire entendre!

4.Posté par ombila le 24/10/2013 23:09 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Elle tellement naïve que meme dans le bacc refuse d s donner a elle.la fraude demande aussi 1peu d'inteligence

5.Posté par legabonais le 25/10/2013 09:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Est ce que cette fille savait qu''elle était en possession d''un faut Bac??? C''est qui est arrivé était juste leur fin,car :90 jrs pour le voleur et 10 pour le owner!!!!

6.Posté par tarchidime le 25/10/2013 12:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Gabon? Un pays sans âme! Complètement avachi et livré aux mains de forces obscures au service de ceux qui ne sont mus ostensiblement et uniquement que par l'appât du gain, faisant mine d'ignorer superbement qu'ils contribuent ainsi largement à la destruction et à la déconsidération de tout un pays et de tout un peuple. Détournements de deniers publics à ciel ouvert, amoncellements de poubelles, accaparement de certains postes administratifs par de groupes ethniques cibles, truquage des élections, abus de pouvoir, assassinats et crimes orchestrés pour une soit-disant ascension sociale, faux-diplômes, fausses cartes d'identité ou de séjour, faux actes de naissance, faux permis de conduire, fausses monnaies, fausses promesses, faux..,faux.. etc...Voilà que le Gabon vit dans le faux. Diantre! qui donc nous débarrassera de cette illusion de vérité?

7.Posté par aaaaa?????? le 25/10/2013 13:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Gabon vit dans le mensonge depuis l’arrivée au Gabon de Bongo père en 1961. De père congolais et de mère centrafricaine. Bongo avait déposé ses valises à franceville car il y avait des attaches. La mère de sa femme joséphine kama bongo y était en mariage et son père Ondimba y avait aussi un ami. Il va s'inventer une vie, personne n'a eu à le contredire, ni à le stopper. Il va même créer une ville qui porte son nom: bongoville, et Bongoville deviendra sa ville natale. Sa femme, de retour des USA va se débarrasser de son nom congolais et prendre le nom de son beau père : Dabany, personne n'a bronché au haut Ogooué encore moins chez les Dabany. En gros, les bongos ondimba vivent dans le faux: faux gabonais ( je suis même sûr qu'ils n'ont jamais demandé à avoir la nationalité gabonaise), faux professeur d'anglais à L'UOB, faux fils, qui lui aussi a un faux acte de naissance, faux musicien, faux diplômes, faux mariage et faux président. Toute l'histoire du Gabon est fausse. Pourquoi vous étonner parce qu'il y a de faux diplômes en circulation? C’est ça le Gabon. Mon Dieu, dire que c’est mon pays ; pitié.

8.Posté par NEM le 04/11/2013 11:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'Office des Examens a du boulot à refaire sur tous les dossiers existant dans les archives. Il y a énormément du ménage à refaire dans les dossiers des fonctionnaires à la Fonction publique.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...