News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Éducation: Ajournement des réformes du Baccalauréat et du BEPC

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 5 Décembre 2013 à 07:46 | Lu 1159 fois

Dans une adresse à la nation faite par le porte parole de la Présidence, Alain Claude Bilie By Nze, le Chef de l'Etat a décidé de surseoir les réformes du Baccalauréat et du BEPC, tant décriées par les élèves et à l’origine de leur mouvement de grève depuis plusieurs semaines. Dans le même communiqué, la création d’un Conseil national de la formation et de la recherche a également été annoncée.



Après les différents mouvements d’humeur initiés par les élèves de Libreville et de l’intérieur du pays, le Chef de l’Etat a finalement décidé de réagir en ajournant les réformes mises en place par le ministre de l'Education nationale, Séraphin Moundounga.

Sont concernées par cette décision, la réforme du Baccalauréat à un seul tour, et celle du passage en Seconde conditionnée par l'obtention du Brevet d'études du premier cycle (Bepc) en plus de l’obtention de la moyenne de classe.

Ali Bongo Ondimba a également décidé de la mise en place sous son autorité directe, d’un Conseil national de l'éducation de la formation et de la recherche.

Celui-ci aura pour mission d'évaluer la mise en oeuvre des offres de formation, les projets d'infrastructures et d'équipements dans l'enseignement, la formation et la recherche au moyen de bilans d'Etat visant l'efficacité dans le secteur éducatif.

« Ce nouvel organe nouveau témoignage de l'engagement du Chef de l'Etat dans l'amélioration de la qualité de l'éducation dans notre pays devrait permettre à l'ensemble des acteurs de la communauté nationale de participer à l'élaboration, à la mise en oeuvre et au suivi de tous les points attraits à l'éducation », souligne le communiqué lu par le porte-parole de la Présidence, Alain Claude Bilie By Nze.

Cet organe sera ouvert aux représentants des collectivités locales, de la Chambre de commerce, du patronat, des syndicats du secteur de l'enseignement, des parents et représentants d'apprenants, et de la Présidence de la République.

A signaler dans la composition de ce conseil, l'absence très remarquée des hauts responsables du ministère de tutelle.

Source : Gaboneco

Jeudi 5 Décembre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1159 fois




1.Posté par jakafane le 05/12/2013 10:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le pompier pyromane, Superman, Son excellence "LE GRAND EMERGENT EN CHEF" est sorti de son silence pour siffler la fin de la récréation de "sir moudounga". Mais dans quel pays vivons-nous?

2.Posté par Grand-Maître Maçon Hiram Abiff le 05/12/2013 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les élèves, les enfants Gabonais, viennent de laver seuls par leur sang et leurs larmes, l'indignité de leurs parents qui, malgré les bastonnades et toutes les formes de brutalités infligées à leur descendance, sont restés indifférents; terrés dans leurs matitis de la "baie des cochons", de "Venez-voir", de "Derrière la Prison"... comme des cochons sauvages. Toute bue. Et quand demain ces enfants, lorsqu'ils auront réussi leur manifesteraient la même indifférence, ils iront crier partout que les enfants ne respectent plus et ne prennent plus de leurs parents. Ils oublient que la reconnaissance se mérite. Il ne suffit pas de mettre un enfant au monde et de laisser à la merci d'une dictature sans nom, pour s'attendre à recueillir les fruits de la victoire.

PARENTS INDIGNEZ-VOUS A JUSTE TITRE! VOS ENFANTS SONT EN GRAND DANGER DU FAIT DE CE REGIME SANGUINAIRE. LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE EST TRANSFORMEE EN AMBASSADE DE LA CEDEAO AU GABON.

3.Posté par Grand-Maître Maçon Hiram Abiff le 05/12/2013 11:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'Ambassade de la CEDAO au Gabon, par son porte-parole AlainClaude Bilé bi Zé, vient d'annoncer le retrait en rase campagne des réformes initiées par l'initié Séraphin Moundounga, détenteur d'un doctorat d'occasion acheté il y a un peu plus d'un an dans un vide grenier français.

Bravo à la jeunesse Gabonaise! L'Ambassadeur de la CEDAO au Gabon, Ojukwu Bongo Obi Jeffrey commence à comprendre qu'on ne peut pas infiniment brimer un peuple chez lui, avec une bande de voyous recrutés en Afrique de l'Ouset.

4.Posté par YATCHI le 05/12/2013 12:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je pense que cette fois ci sieur doctorant Ministre Puissant de l'Education va démissionner comme il avait prétendu le faire quand les récalés du BAC avaient été repêchés par la Président de la République.

Sieur MOUNDOUNGA pourquoi voulez vous sacrifié cette jeunesse ? Les bases d'une émergence passent par l'éducation. Pensez- vous qu'avec vos soit disanr réformes que peut on espérer ? Ces élèves qui vont en classe de seconde avec des moyennes de 6 voir 5 sur 20 c'est absurde. Ces derniers n'ont pas le niveau requis, il se pourrait que c'est par un coup de chance qu'ils ont réussi à obtenir le BEPC. QUE dites de cet élève qui a un parcours très brillant avec une moyenne de 13.

5.Posté par Jeannine MIKALA le 05/12/2013 13:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelle idée ali odjuku ondimba a eu de nommer un ignard comme Moundounga Séraphin? Un type sans niveau et ils revent de l'émergence dans ces conditions? Suis d'accord avec Yatchi,beaucoups de nos enfants non pas de niveau vu les conditions dans lesquelles ils apprennent depuis bientot 50 ans, et les établissements qui se créer comme des champignons à cahque coins de rue du Gabon ,les éleves qui sont au moins 100 par classe ,cequi donne 4 par bang cela forme comme un syndicaliste l'avait dit "Une genération de tricheurs",et on veut leur imposser des reformes à la con de Séraphin ,pour quil dise que que c'est moi qui ait creer telle ou telle reforme,c'est depuis le CP, si nous voulons rattraper le retard ,construiser des ecoles ,creer des internats accesible à tout les éléves,recicler les enseignats aprésé au moins 3 ans,developper les moyens de transports afin que les éléves n'arrivent plus en retard, faites des enquettes approfondis sur les enseignants étrangers avant de les recruter,donner la chance au Gabonais ,surtout les étudiants d'avoir la vocation d'enseigants.Ya beaucoups de choses à régler dans l'éducation au lieu de creer les réformes m'as tu vue?

6.Posté par Octagon le 05/12/2013 14:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rien n'est jamais acquis. Tout est provisoire... C'est l'objectif à atteindre qui est leur priorité, lequel ? Ils ne nous le diront jamais, nous ne pouvons que spéculer même si leur destination reste évidente.
D'autres cartes (moyens) peuvent être mis en action, en remplacement à celle venant d'être mis à nue. Ceci n'est donc en rien une victoire; certains le savent.
Soyons donc en phase avec ce qui est déjà en marche ailleurs. Je ne vais pas être long, ce n'est pas un scoup, mais il y a une autre piste à explorer, redonnant totalement le pouvoir au peuple, une autre façon d'emmener des citoyen à des postes de responsabilité, celui de Président de la république est inclue.
Pour ceux qui n'ont jamais entendu parler du tirage au sort,et de la place centrale qu'il occupe dans le processus démocratique, je vous propose de faire des recherches dessus: tirage au sort et démocratie.
Certains spécialistes du rejet de propositions, ou contre le partage d'idées "nouvelles" viendront comme de coutume banaliser cette piste. Mais ce n'est qu'une question de temps. Soyons prêt; et si nous écrivons nous même notre propre constitution?

7.Posté par ????????????? le 05/12/2013 15:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

OCTAGON TU DIS QUOI SOIS SIMPLE ET CLAIR

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...