News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Edition spéciale : Le Gabon bascule lentement mais surement vers la violence.

le Mardi 29 Septembre 2009 à 13:50 | Lu 2299 fois



Quand la justice qui est le fondement de la vie sociale et de la civilisation n'est pas respectée, quand les libertés fondamentales sont confisquées, quand la voix et la décision du peuple n'est pas pris en compte par les instances dirigeantes, le recours à la violence s'impose.

C'est vous dire chers compatriotes et partisans du changement que la justice engendre la justice, l'injustice engendre l'injustice et la violence. C'est vous dire également que "la violence aux mains du peuple n'est pas la violence, mais la justice."

Je comprends les peurs, les angoisses, les tergiversations, les hésitations des uns et des autres. C'est normal que chacun d'entre nous ayons peur d'en arriver à la violence. Mais chers compatriotes, si l'on recourt à la violence au cas où l'imposteur, le prévaricateur, le cleptomane, le dictateur est reconnu confirmé définitivement par la cour constitutionnelle vainqueur de cette présidentielle, il ne s'agira pas d'une violence qui consistera à se massacrer en nous.

Il s'agira en fait d'une violence qui consistera à attaquer toutes ces personnes qui s'entêtent à maintenir le bongoisme et le pédégisme au pouvoir ad vitam aertenam. Il s'agira en fait des personnalités politiques bien précises. Les attaquer elles et leurs biens.

Voici donc chers compatriotes et partisans du changement ce que nous devront coûte que coûte faire si Ali Bongo Ondimba s'entête à présider les destinées de notre pays.

Chers compatriotes et partisans du changement mobilisons-nous, soyons unis, travaillons ensemble pour mettre en place un Gabon juste. N'ayons pas peur de ces assassins en tenues camouflées, ne reculons pas face aux démons qui les envoient et leur donnent l'ordre de nous tirer dessus. Vous savez chers compatriotes et partisans du changement quand le peuple dit merdre au pouvoir, il est difficile de le contrôler ou de l'arrêter.

42 années de misère, de paupérisation, de corruption, de cleptomanie, de crimes de toutes sortes, le peuple gabonais en a marre et ne veut plus vivre cela. Ceci étant, disons même au péril de nos vies non à Ali Bongo Ondimba. Concentrons toutes nos énergies pour l'écarter définitivement des affaires de notre cité.

La révolution que nous allons menée pour changer le Gabon, le conduire vers des horizons plus prometteurs et plus dignes de vie et de progrès. C'est aussi chers compatriotes et partisans du changement, pour nos enfants et petits- enfants que nous allons nous battre.

Chers compatriotes et partisans du changement menons cette révolution car elle libérera notre Gabon du clan Bongo et de ses alliés de toujours.

La révolution chers compatriotes c'est notre seule religion pour vivre demain des jours plus heureux. N'ayons donc pas peur de laisser nos vies pour le bien être de nos enfants. Beaucoup d'entre-nous s'écrouleront lors de cette grande lutte, mais plusieurs aussi tomberont de leur côté. Nous en sortirons victorieux et laisserons à nos enfants un Gabon où l'Union, le Travail et la Justice vont régner de manière équitable.

Un Gabon où tout le monde rêvera d'une bonne place sous le soleil. Un Gabon où les valeurs cardinales de la nations seront restaurées et appliquées. Un Gabon dans lequel, nos enfants seront fiers de nous et dirons chaque jour nos pères et nos mères se sont battus pour nous afin de vivre des jours heureux et dignes.

Chers compatriotes et partisans du changement, ne soyons pas des témoins de l'histoire de notre pays, mais soyons plutôt ceux-là qui écrivent cette histoire. Ne soyons pas du côté de ceux qui veulent plonger le Gabon dans le chaos, soyons plutôt du côté de ceux qui veulent le libérer des tentacules des bongoistes et des pédégistes ainsi que tous leurs alliés. L'histoire nous définira, nous jugera et nous donnera raison.

Le Patriote

Mardi 29 Septembre 2009
Vu (s) 2299 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

12.Posté par Le Sphinx le 30/09/2009 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MBA ASSOUMOU,

Quel est ton souci ? L'identification de ceux écrivent les articles ou bien la recherche de la pertinence de ces articles ?

Tu sais bien que rien de ce qui est stable ne se passe en dehors du temps. Les écrivains de ces articles ont besoin du temps pour assimiler l'essence des revendications légitimes du peuple avant de prendre des actions. Le courage dans la précipitation s'appelle SUICIDE.

11.Posté par Gabonais authentique le 29/09/2009 19:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les gabonais authentiques de l'armée gabonaise semblent être indifférents de ce qui se passe au Gabon.
Les gabonais de l'armée gabonaise croient (à tort) que le peuple tout seul doit sortir le Gabon de cet esclavage d'un autre temps.
Les Gabonais de l'armée se lèvent le matin pour aller recevoir les ordres des étrangers pour enfoncer leur armée et leur pays dans l'oppression et la soumission indigne.
Et pourtant les Gabonais de l'armée gabonaise portent les couleurs Vert-Jaune-Bleu tous les matins.
Et pourtant les Gabonais de l'Armée gabonaise sont bien formé (sur le plan civique, intellectuel, stratégique, professionnel et physique)
Mes frères et sœurs des forces de sécurité, est-il besoin de vous rappeler que votre tache primordiale c'est de défendre le Gabon? Vous avez des yeux ouverts pour bien voir que toutes les bornes ont été dépassées, la ligne rouge a été traversée pour défendre et libérer votre pays. Si vous ne pouvez pas le faire contre un petit bataillon d'étrangers de 5 soldats, comment pensez vous qu'un jour vous pourriez défendre ce pays contre 5 bataillons de 500 ou 1000 soldats ennemis?
A quoi ça sert de porté l'uniforme aux trois bandes de la patrie? A quoi ça sert d'avoir subi des formations excellentes dans les meilleures écoles militaires? Regardez vous dans le miroir le matin avant d'aller dans les casernes, êtes vous fiers? je pense que non. Donc rendez vous fiers et utiles. UN MILITAIRE C'EST UN MILITAIRE COME LES AMERICAINS EN AFGANISTANTS ET EN IRAK, ILS PASSENT DANS LE FEU POUR VAINCRE.

10.Posté par Le Citoyen le 29/09/2009 18:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La lettre de menace à envoyer à chaque français

TU ES FRANCAIS
SI LA FRANCE NE CONDAMNE PAS LE COUP D'ETAT ELECTORAL DU GABON TU ES CONDAMNE A PAYER POUR LA MORT DES GABONAIS

COMBATTANT DE LA LIBERTE

9.Posté par Le Citoyen le 29/09/2009 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ACTE 1: Enoyer aux Français une lettre de menace en leurs demandant de mettre la pression au gouvernement français de condamner le coup d'etat electoral

ACTE 2: S'il n'y a aucune reation positive de la part de la France, sabotage des biens français ( incendie des leurs vehicules, attaques physiques à la seringue par exemple dans les boites de nuits, plages, restaurant etc..) partout !
Ils faut qu'ils s'inquitent vraiment
Ces français nous narguent ils disent " Meme pas mal "

8.Posté par félicien ngarabigen le 29/09/2009 18:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lançons ce slogan : A CHAQUE GABONAIS SON FRANCAIS. ILS DOIVENT TOUS FUIR DU GABON A PARTIR D'AUJOURD'HUI. Voyez un peu comment les guinéens ont été courageux, malgré le refus de la junte au pouvoir de tenir un meeting au stade par les opposants, ils ont bradé les blocages des militaires de par leur détermination tant à Conakry qu'à l'extérieur. L'ambassade de guinée en france a été saccagée tôt le matin, un rassemblement des manifestants devant les NU et finalement cette institution a fini par intervenir,. l'UE et la France qui suspend dès maintenant sa coopération militaire avec la guinéee comme si elle avait même existé (entendez par là que la france ne procurera plus les armes aux militaires guinéens). Tout ceci ne s'est fait que par la détermination des uns et des autres. NE SOYONS PAS DES TEMOINS DE NOTRE HISTOIRE MAIS DES ACTEURS. MOBILISONS NOUS ET ALLONS DE L AVANT. AGISSONS, AGISSON, AGISSONS CHERS PATRIOTES

7.Posté par justice le 29/09/2009 16:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'approuve cette idéé de révolution.

Je vais aller dans le même sens en m'adressant à tous qu'il faudra éliminer Ali ,tous ces prédateurs de la République où qu'ils se trouvent;saccager leurs biens.Bien entendu en menant des actions ciblées et intelligentes.

Aussi nous devons tuer les français partout où l'on peut les croiser au Gabon,ceci pour attirer l'attention de de la France qui,pour le moment reste sourde à nos cries.

Quelque soit le temps que cela prendra,restons determinés jusqu'au bout.Ne nous fatiguons pas si vite tant que nous n'avons pas atteint l'objectif recherché.Moi personnellement je doit éliminer des français quand l'occasion me le permettra.C'est sont eux le vrai problème du Gabon et de l'Afrique.

6.Posté par MWANE DIMBOU le 29/09/2009 15:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Correspondance à l'attention du Président de la République Française (RF)

Monsieur le Président de la RF, j'ai été l'un de vos admirateurs lors de votre campage qui vous a conduit à la tête de ce Vieux pays, épris de liberté et d'amour. Il n'y à regarder les efforts incessants que les différents gouvernement n'ont cessés de manifester vis à vis du pays qu'est la France et des Français en particulier. Pêle mêle je peux citer le système social français qui voudrait que même le plus démuni soit accepté et considéré par la République. Mais aussi, l'ensemble des bénévoles qui, chaque jour que Dieu fait, vont au secour de la population mondiale en danger pour les raisons de famine, de guerre, d'inondation à l'image du tsunami...
Est-ce un mal?
Je pense que non.
Est-ce un mal d'apprendre l'enfant à pêcher son propre poisson que de lui offrir du poisson tous les jours?
Je pense que non, car en le faisant, vous vous allégez en charges.
Voudriez-vous mettre au monde, des enfants qui resteront des éternels assistés?
Je pense que non.
Auriez-vous acceptez que la cour constitutionnelle proclame Madame Ségolène ROYALE élue pendant les élections présidentielles qui vous ont amenées à la présidence en France alors que c'est vous que le peuple français avait choisi??????
Je vous laisse la liberté de répondre.
Si vous répondez oui à cette interrogation, je n'ai pplus qu'à fermer mon ordinateur et faire autre chose.
Si vous dites NON;
J'aurai beaucoup à écrire , des pages et des pages. Mais la peine ne vaut de s'étendre car mes compatriotes ont déjà longtemps abordé le sujet.
Ce que je voudrais savoir;
Pourquoi cette HAINE de maintenir le Continent africain en otage aussi longtemps alors que l'esclavage a été aboli depuis des siècles.
Pourquoi à chaque fois, refusez-vous que les Africains ne puissent accéder à leur choix et prendre le destin de leur continent?
Nous avons vu le comportement de la France en Côte d'Ivoire, au Congo Brazzaville.
Mon pays le Gabon vient encore de payer les frais d'une politique d'ingérence alors que tous les jours, vous murissez les efforts de vous égaler au Président américain BARAK OBAMA. Tous les, jours, vous ne cessez de défendre la France. Vous même, lors de votre participation au sommet du G20, déclariez:" Est-ce pas normal d'aller vendre les avions d'airbus dans le monde lorsque la France doit vouloir gagner de l'argent..." Vous defendiez avec vivacité la prise d'otage de la jeune française innonçante arrêtée en Iran parce que vous estimez qu'elle n'est pour rien... N'est-ce pas Mr le Président, l'envie qui libérer la France et les Français de toute sorte d'oppression, de dictature, de domination...
Ne pensez-vous pas qu'au Gabon, il existe aussi des innonçantes et innonçants qui doivent se libérer d'une autorité qui pèse depuis 42 ans?
Voulez-vous dire au peuple Gabonais que vous aviez commis une erreur en lançant un message de félicitation à ALI BONGO, votre candidat alors les autorités compétentes gabonaises, je cite la cour constitutionnelle ne s'était pas encore prononcée en dernier ressort puisqu'elle attendait les recours que devraient introduire les candidats de l'opposition?
Vos déclarations ne cesseront d'étonner plus d'un. J'avais suivi avec attention, votre interview avec les journalistes de france 2 au sommet du G20 lorsque la journaliste vous demande votre avis sur l'affaire clear stream. Et là, et pourtant, vous êtes avocat de formation, mais pour vous Dominique de VILLEPIN, même si vous n'aviez pas cité son nom, était le coupable alors qu'il n'est , jusqu'à présent, qu'un simple prévenu coupable. Ycompris tous les autres dans cette affaire.
Je suis plus que deçu. Je ne vais pas reprendre tout ce que les autres ont déjà rappelé ici, mais je vous invite à la méditation. Si vous maintenez vos position, alors, arrêtez de matraquer les Africains et les Gabonais en particulier en le ssommant de rentrer sous prétexte que les uns et les autres n'ont pas les titres de séjour en France.

A vous les commentaires.]bb[
[

5.Posté par MBA ASSOUME le 29/09/2009 15:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ne soyons plus anonymes! Les vrais gabonais qui écrivent des articles sur ce site doivent clairement s'identifier. C'est une preuve de courage pour que leurs appels à la révolution soient entendus. Identifiez-vous (nom, prénom, lieu de résidence,...). Un vrai gabonais courageux ne doit pas se cacher derrière des pseudomynes. Soyons courageux, même sur Internet. Les autres ont donné leur corps et leur vie à Port-Genti. Pourquoi vous vous cachez?

4.Posté par Dino le 29/09/2009 15:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dieu nous donne à nouveau une occasion unique de rattraper le fisco de cette élection. Saisissons cette chance bénie des Dieu. Allons chercher la victoire du peuple devant cette instance juridique qu'est la cour constitutionnelle. faisons des pressings partout dans tous les coins du globe où se trouve des Gabonais. Allumons des chandelles, veuillons jour et nuit s'il le faut. Le monde ne restera pas indifférenà à notre mobilisation, à notre détermination. Nous n'avons que faire de ce que pense Sarkozy quand il juge que c'est le biaffrais Ali qui doit gouverner le Gabon. Nous ne voulons pas de quelqu'un qui nous rappelle les années Omar, nous ne voulons pas d'un dictateur en herbe, nous ne voulons d'un mollah, nous ne voulons pas d'un régime de PDGistes extrémistes pour nous gouverner. Vous avez osé crucifier la jeunesse Gabonaise, dévier le cours de l'histoire de notre nation. Nous voulons la réécrire cette histoire avec nos propres choix, nous ne pardonnerons jamais aux PDGistes qui ont trahits, qui ont cautionné la transformation de ce pays en enfer terrestre. Ali n'a pas gagné cette élection. Les tricheries massives sont avérées, qu'il en soit durement sanctionné en lui interdisant de se présenter à l'avenir à aucune autre élection ne fusse que locale. ARRETEZ DE RECOMPENSER LES TRICHEURS AUX ELECTIONS EN AFRIQUE. LE HOLD UP ELECTORAL EST COMME UN PUTCH MILITAIRE. LA VOLONTE DU PEUPLE EST BAFFOUEE A CHAQUE FOIS. MAINTENONS LA PRESSION, DENONCONS LA FRANCE, Sarkozy n'a aucune crédibilité lorsqu'il se pose en donneur de leçon démocratique hors d'Afrique. La révolution est en marche, on ne l'arrètera pas, nous jeunes générations ne renonceront pas à faire aboutir le projet démocratique en Afrique.

3.Posté par yes we can le 29/09/2009 15:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tout à fait d'accord seul nous,ponvons sortir le GABON de l'emprise de ces ennemis les plus diaboliques que nous connaissons tous.nous avons essayés par toutes les voies legales possibles,mais rien ni fait les sorciers s'accrochent! alors dernier recour,liberons notre pays en donnant nos vies pour lui,car lui(le GABON) nous a tout donner,au vus des richesses qu'il regorge.nous avons en face de nous des individus mal saint qui agissent en voyous,alors rendons leur la monnaie de leurs pieces,et ce avec la grâce,bonté,puissance etc de notre seigneur JESUS CHRIST fils de DIEU le pere.

1 2

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...