News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Echec d’un incendie criminel au siège des enseignants gabonais en grève.

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Dimanche 22 Novembre 2009 à 06:38 | Lu 704 fois



Echec d’un incendie criminel au siège des enseignants gabonais en grève.
Fridolin Mve Messa, considéré comme principal homme orchestre de la grève que mènent les enseignants gabonais du primaire et du secondaire depuis le début effectif de la rentrée des classes le 5 Octobre dernier, grève en vue de l’amélioration de leur conditions de vie et de travail, à rater de peu Fridolin Mve Messa, d’être précipité dans l’au déla en début de semaine, à la suite d’une tentative d’incendie nuitamment, du siège du syndicat des enseignants de l’éducation nationale, siège qui héberge depuis toujours les rencontres de la convention nationale des syndicats de secteur éducation, la très célèbre CONASYSED, qui donne des insomnies au gouvernement suite à la persistance de sa grogne, qui paralyse sévèrement les système éducatif gabonais, avec pour principales victimes les élèves inscrits dans les établissements d’enseignements publics.

L’auteur de la tentative d’incendie criminel, est un individu non identifié, qui avait réussi à s’introduire dans la concession en question, avant d’être surpris en pleine opération de déballage de son arsenal de vandale. Le sac que transportait l’assaillant, comprenait des boîtes d’allumettes, de produits inflammables dont des explosifs artisanaux, qui devraient contribuer à la mise en œuvre de la salle besogne, qui, si elle était exécutée avec succès, aurait eu pour victime humaine, l’unique occupant des lieux à pareille heure, qui est le chef de file du collège des paires de la CONASYSED, sieur Fridolin Mve Messa, qui a finalement eu la vie sauve, grâce à la vigilance du vigile, dont l’attention avait été attirée par des bruits inhabituels qui ont fini par le conduire jusqu’à l’endroit ou la malfrat téméraire avait provisoirement élu domicile, en vue de la mise à feu de l’édifice clairement identifié.

La surprise par le vigile de l’indélicat, a contraint ce dernier à prendre la poudre d’escampette, abandonnant derrière lui, tout ses outils d’aide au déclenchement de l’incendie.

Cet acte criminel, pour lequel le police judiciaire a été saisie pour nécessité d’enquête, avait été précédé dans la matinée du même jour, par une descente musclée toujours au siège de la CONASYSED, d’un groupuscule de jeunes armés d’armes blanches et vraisemblance assommés par la consommation abusive d’alcool, au regard des odeurs corporelles qui se dégageaient. Des jeunes qui avaient été maîtrisés par les enseignants présents ce jour là à leur siège, en réponse aux menaces d’atteinte physique proférées par ces jeunes, qui avaient pris le soin de revêtir l’uniforme de lycée technique nationale Omar Bongo Ondimba, dont les élèves ont brillé jusqu’à un passé récent, par une indiscipline hors paire. Des jeunes qui malheureusement avaient été relâchés, sinon à la limite, chassés de l’enceinte de la CONASYSED. Mais était sans compter avec le jusque boutisme d’un de ces jeunes, qui avait la nuit tombée, tenu en vain de revenir sur ses traces.

Ces vaines tentatives d’agressions physiques doublées de velléités d’incendie criminel, dénotent à plus d’un titre, le climat d’insécurité dans lequel sont désormais plongés ces agents de l’Etat gabonais, dont les revendications portent notamment, sur les préoccupations relatives aux cas d’intégrations à la fonction publique, et le paiement à l’ensemble du corps enseignant des primes d’incitation à la profession enseignante.

Reste plus que jamais aux éléments de la force publique, de non seulement faire la lumière dans cette affaire, mais encore de davantage se pencher sur la sécurité physique des leaders des enseignants gabonais en grève depuis le 5 Octobre dernier. Une grève qui perdure, en dépit du conditionnement par la tutelle, du paiement salariale mensuel à la délivrance d’un bon de caisse à présenter au trésor public. Bon de caisse qui sont uniquement distribués aux enseignant présents à leur poste de travail, en lieu et place du bulletin de salaire.

Mais cette mesure qui vise en fait, à casser le mouvement de grève, est jusqu’ici loin d’écorner la détermination des grévistes à aller jusqu’au bout, même si une certaine ouverture est envisagée, afin de donner un nouvel état de grâce à l’Etat, sur la base d’un chronogramme en cours d’élaboration, et dont la mise en œuvre, devrait être précédée par la signature du document final par les représentants des deux parties.

Dimanche 22 Novembre 2009
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 704 fois




1.Posté par Mwana Mboka le 22/11/2009 18:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bon sang de bonsoir! qui peut laisser passer de tels articles sur le site? C'est à croire qu'il n'y a aucun contrôle des contenus d'articles publiés! LVDPG n'aurait-elle pas de modérateurs? C'est quoi ce massacre de la belle langue de Molière? D'ici là qu'on en vienne à supposer que c'est un enseignant qui aura écrit...

2.Posté par St. Michael le 22/11/2009 23:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que Dieu soit loué de nous avoir épargne un autre malheur des services occultes d’Ojukwu.
Quel monde à l’envers... alors que c’est le palais du bord de mer qui doit partir en flamme….

3.Posté par Ali7 le 25/11/2009 22:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mwana Mboka, si il y a massacre de la langue de Sarkozy il y a quand même compréhension. C'est l'essentiel. C'est une information capitale.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...