News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Discours de séduction d' Ali Bongo Ondimba à Oyem le 19 décembre 2010 tel père, tel fils

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre pour tous le Jeudi 23 Décembre 2010 à 08:39 | Lu 2145 fois

J'ai par conséquent demandé au Gouvernement de mobiliser une dotation budgétaire de 700 MILLIONS de FCFA pour soutenir l'œuvre de reconstruction. J'y ajoute une contribution personnelle de 300 MILLIONS de FCFA.!!!! Tél père, tel fils...



Discours de séduction d' Ali Bongo Ondimba à Oyem le 19 décembre 2010 tel père, tel fils
Mes Chers compatriotes,

Je voudrais avant tout vous exprimer ma profonde gratitude pour cette mobilisation extraordinaire.

Mon épouse, la délégation qui m'accompagne et moi - même sommes heureux de nous retrouver parmi vous aujourd'hui.

C'est avec une joie immense, que je reviens dans cette belle province de synthèse culturelle, au centre du pays Fang.

Cet exemple de brassage illustre notre réalité plurielle au sein d'une seule et même communauté au destin partagé.

L'accueil de ce jour est un témoignage de l'hospitalité et de l'affection des populations envers un hôte qui est reçu ici à double titre:

- D'abord le fils de la Nation, donc un membre de vos familles respectives qui n'aperçoit ici que des frères, des sœurs, des oncles et des aînés avec lesquels il collabore à la construction de notre pays depuis des années.

- Ensuite la personnalité qui incarne la première institution du pays, donc le garant de l'unité, de la cohésion nationale, de la sécurité des biens et des personnes et du mieux-être social.

Ce séjour dans le WOLEU NTEM du Président de tous les Gabonais que je suis, était opportun au moment où s'amorce et se consolide une ère nouvelle qui nécessite la mobilisation de toutes les forces vives de la Nation vers des objectifs essentiels et prioritaires de développement.

C'est ce message républicain de volonté et d'ambition que je suis venu partager avec vous dans une province que je porte dans mon cœur.

Avant de venir à Oyem, certains de mes compatriotes ici présents, sont venus me dire qu'ils se sont trompés. D'autres ont téléphoné pour dire qu’ils ont été induits en erreur.

Je leur ai répondu, selon l'adage bien connu, que l'erreur est humaine.

Mieux, tout cela aujourd’hui est derrière nous et appartient au passé.

Au - delà des polémiques d'arrière - garde, le plus important est d'unir nos forces au profit de la construction de notre pays.

Les potentialités du WOLEU NTEM, province carrefour, sont réelles et unanimement reconnues.

En assumant ma responsabilité de Président de tous les Gabonais sans distinction ou clivages de quelque nature, j'entends avec mon Gouvernement faire tout ce que cette province majeure du pays mérite, dans le cadre d'un développement programmé et harmonieux de notre pays.

Aujourd'hui, nous sommes face à des enjeux que nous devons relever ensemble, main dans la main. Pour accomplir la renaissance tant attendue par le peuple Gabonais, il nous faut prioriser le dialogue, la cohésion sociale, l'unité nationale, et nous affranchir des barrières xénophobes et régionalistes, refuser le repli ethnique, bannir la haine et la division.

Aucune des grandes nations de ce monde ne s'est construite dans le monolithisme et avec ses tares, préjugés et pratiques autarciques. La chance et les opportunités contemporaines s'inscrivent et se matérialisent dans l'ouverture d'esprit, les échanges et le dialogue, l'acceptation et le respect de l'autre et de la différence, le sentiment d'appartenance à une communauté ayant son histoire, ses cultures, ses rêves, ses ambitions mais aussi ses défis.

Nous sommes issus d'une même patrie, mus par un même passé, et obsédés par un objectif commun et une vision collective: le développement de notre pays que j'appelle l'émergence du Gabon. L'heure est venue d'écrire avec toutes les provinces du Gabon, l'une des plus belles pages de notre histoire.

Je suis donc venu, avec tout le Gouvernement, vous apporter un message d'espoir et de volonté politique par l'intégration réelle du WOLEU NTEM dans le plan de développement général du pays. Le WOLEU NTEM a besoin de s'inscrire, pour son rayonnement, dans un cadre stratégique national afin que l'appellation "Grand Nord" trouve toute son expression.

Fidèle à mes propos et promesses de campagne, je ferais ce que j'ai dit et rien ne nous arrêtera ni les attaques personnelles, les attitudes sectaires, les démarches anarcho- démagogiques ne me détourneront de cet objectif.

Mes Chers Compatriotes du WOLEU NTEM
Des catastrophes naturelles ont secoué la province, notamment la ville d'Oyem, semant tristesse et désolation au sein de plusieurs familles.

J'ai par conséquent demandé au Gouvernement de mobiliser une dotation budgétaire de 700 MILLIONS de FCFA pour soutenir l'œuvre de reconstruction. J'y ajoute une contribution personnelle de 300 MILLIONS de FCFA. Tel père, tel fils...

Sur un plan structurel, l'état du réseau routier de la province, n'est pas à la hauteur des ambitions qui sont les nôtres. A l'image de ce qui s'est fait récemment dans le canton de KIE, nous envisageons un programme de réaménagement routier dans les meilleurs délais. A cet effet, les instructions ont été données au Premier Ministre pour une mise en œuvre diligente.

Dans la mise en œuvre de notre politique du Gabon Industriel, nous avons placé le WOLEU NTEM au centre de notre dispositif afin que cette province en soit un des fers de lance.

Dans cette optique, j'ai décidé de faire construire un barrage hydroélectrique sur l'Okano à Mitzic pour une capacité de 40 Mégawatts. Ce barrage permettra d'électrifier, à moyen terme l'axe Mitzic, Eboro, Bitam, Minvoul, Assock Ngomo, Bibasse,Medouneu. Demain, à Mitzic, je procéderais au lance ment des travaux dudit barrage dont la livraison est prévue en 2013. Il est à préciser que ce genre d'ouvrage participe à la création d'emplois et de pôles économiques.

Le Conseil des Ministres qui se tiendra ici mercredi prochain annoncera des mesures importantes ayant un impact particulier et structurant pour le WOLEU NTEM et le reste du Gabon.
Cette opinion de décentralisation permet à juste titre de prendre la mesure des préoccupations des populations, de se mettre à leur écoute et de leur apporter des solutions.

Nous regorgeons de capacités extraordinaires, qu'il faut désormais capitaliser à bon escient. Le temps de l'immobilisme et de la politique politicienne est désormais révolu.

Nous avons perdu beaucoup de temps à parler, à discuter, à nous contredire et à nous quereller sur des bases fallacieuses au lieu de privilégier l'action.

Où que nous regardons, il y a du travail. Tous les secteurs de l'économie réclament des intelligences, des talents, des bras et du savoir- faire.

L’heure est à l'action, cette action pensée, programmée, prompte, cohérente et structurante. C’est dans cette optique que se justifient tous les projets initiés à ce jour. Nous devons continuer, non seulement à créer de nouveaux emplois, mais aussi à jeter les bases d'une nouvelle croissance.

Notre pays regorge d'un potentiel énorme qui sommeille et qu'il nous faut réveiller et dynamiser, pour nous ouvrir à des perspectives prometteuses au développement de notre société.

Depuis mon accession à la tête de ce pays, le Gabon s'est ouvert à de nombreux chantiers, qui demandent votre mobilisation, et des sacrifices nouveaux. C'est pour cette raison que je reviens solennellement solliciter avec vous un pacte. La maxime est connue: demandez-vous ce que vous pouvez et devez faire pour votre pays plutôt que ce que votre pays peut et doit faire pour vous.
Chacun d'entre nous devra respecter sa part d'engagement.

Pour ma part je m'engage à développer les infrastructures, les routes, les écoles et universités, les services régaliens.

En contrepartie, vous engagez-vous à refaire de cette province, non seulement le grenier national d'antan mais mieux, un pôle agro-industriel transformant le cacao, le café et les produits viviers?

J'ai la ferme conviction qu’ensemble, le futur sera radieux pour le WOLEU NTEM et le GABON en général.

Vous connaissez tous mon combat pour la construction d'un Gabon où règne la paix, l'unité nationale, la cohésion sociale. Du premier jour de ma prestation de serment à cette date, toutes les actions entreprises ont été orientées dans ce sens. Et sachez que c'est avec la même détermination, la même passion, et le même espoir qui m'a toujours animé, que je compte relever avec votre soutien sincère et résolu, les défis auxquels notre pays est confronté et qui nous interpellent tous.

L'avènement d'un Gabon émergent, loin d'être un phénomène magique, nécessite que soient fédérées toutes les forces vives de la nation. Nous devons, plus que jamais, mettre en veilleuse nos intérêts personnels et individuels, pour laisser s'éclore la fibre patriotique au service de l'intérêt général.

Mes Chers Compatriotes,

Les Pères Fondateurs que sont les Présidents LEON MBA et OMAR BONGO ONDIMBA, ont œuvré pour ( que le Gabon et tous ses enfants vivent dans la concorde et l'harmonie. Ma présence ici est un renforcement et un gage de la préservation de ce précieux héritage.

Nous ferons donc front, résolument à tous ceux qui, sous couvert d'ambitions politiques égoïstes, ont des velléités divisionnistes et discriminatoires.

Nous n'accepterons plus ces errements.

Aucun Gabonais ne devrait se laisser divertir par de telles pratiques d'un autre âge et qui obèrent des décennies de construction commune.

Je ne saurais terminer sans saluer le dynamisme des femmes du WOLEU NTEM, leur goût de l’effort, leur persévérance, leur sens du sacrifice.

Je salue les personnalités remarquables de cette province qui ont fait ou font notre fierté commune en contribuant à travers, la création, la littérature, la musique, la politique et leur implication positive quotidienne au développement et au rayonnement de notre pays.

Je compte sur vous tous, pour que les valeurs de courage, de travail, de tolérance, de patriotisme et surtout d'unité nationale, demeurent vivaces en chacun de nous et que chaque jour nous nous investissions dans leur promotion, pour l'essor du WOLEU NTEM et le rayonnement du Gabon dans son ensemble.

Que Dieu Bénisse le WOLEU NTEM!
Que Dieu Bénisse le Gabon!

Je vous remercie ». Qui vivra, verra...

Jeudi 23 Décembre 2010
LVDPG - Média Libre pour tous
Vu (s) 2145 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

16.Posté par sorcier le 24/12/2010 13:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Haut-Ntem

Le soit-disant Haut-Ntem , depuis un temps tu racontes trop de bétises. je me demande si réellement tu es du Haut-Ntem. arrête ton cinéma et arrête d'insulter les gens.

va te faire voir avec ton YA ALI. nous à minvoul on ne connait pas le mot "YA". si tues déraciner, ressaisis-toi. tu es libre de suivre Ali, mais ne parle pas au nom du Haut-Ntem.

tu énerves même ton YA ALI puisque lui-même a toujours dit qu'il n'attends rien de Minvoul (vote). s'il est parti, c'est par obligation. tu vois qu'il n'a fais aucun discours intéressant à Minvoul. il n'a rien promis à Minvoul. il a très bien fait parceque s'il osait nous promettre une maison carcérla comme il l'a fait à Midzik, le monde entier devait être au courant des représaille. bref
bon vent à toi.


15.Posté par ratzinger2010 le 24/12/2010 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le Woleu Ntem ne dira jamais oui à Alilebiafra il se trompe énormément et pourtant il le sait, c'est cause perdu d'avance, quoi qu'il fasse qu'il dise il n'aura rien au Grand Nord, C'est qu'une question de temps.

14.Posté par MBA ASSOUME le 24/12/2010 01:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
8.Posté par MBOUMBA le 23/12/2010 12:38

Merci pour cette observation intelligente. Les gabonais se trompent en pensant qu'il faut prendre l'argent et refuser l'homme dans l'urne. Cela a fait et fait toujours l'affaire des usurpateurs du clan Bongo-PDG. Les woleu-ntemois, comme l'ensemble des gabonais, se trompent sur toute la ligne en allant en masse applaudir Ali Bongo en "campagne" et voter contre lui le jour de l'élection. Il faut dire NON et NON à tout ce qui vient du clan maudit Bongo-PDG. Ali Bongo est un petit président illégitime et cela reste marquer à jamais dans la mémoire des Gabonais.

13.Posté par Haut-Ntem le 23/12/2010 23:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Haut-Ntem est avec toi, y a ALI. Les girouettes, on en veut plus. Ce que nous, population gabonaise voulons, c'est notre bien être. Et le département du haut-Ntem, partant, toute la province du Woleu Ntem t'aiderait à accomplir ton projet de société. Ceux qui doutent encore de ce soutien du Woleu Ntem au président de la république, son excellence ALI Bongo Ondimba, rendez-vous en 2011. Mone Ondimba Osssssssssssssssssuuuuuuuuuuuuuuuuuuu!!

12.Posté par Nguema 1er le 23/12/2010 23:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ya ALI Ossou et surtout, ns te soutenons

11.Posté par Landry le 23/12/2010 13:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tellement bete cet ali bongo tu n aura rien voleur

10.Posté par snt le 23/12/2010 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci MBOUMBA!!!

On se fait toujours avoir de la même façon. On ne comprend pas que la pseudo victoire se fait pendant ces moments de campagne.
Bref. En continuant d'aller manger comme on dit, c'est notre bulletin de vote qu'on vend.

9.Posté par D'OYEM le 23/12/2010 13:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Mon TRES CHER MBOUMBA

Que le NON du Gabonais soit NON

Voilà le vrai mal du GABON. Je ne t'aime pas mais j'aime ton argent...
C'est ce que j'appelle LES PROSTITUES DE LA RÉPUBLIQUE.
Je connais personnellement un compatriote OYEMOIS, qui est parti arroser les membres de son village et de sa contrée , pour les législatives passées... J'y étais, il a eu les garanties de ses oncles d'avoir leurs voix dans 2 villages ( Chefs du village , tonton, tantine...),les sacs de riz, les croupions de Dinde, les sardines fumées, tout y était plus enveloppe... au final 0% au suffrage..
Cet acte a été révélateur pour moi dans la prostitution politico-sociale au pays!

Que le NON soit Clairement Identifié pour être pleinement RECU !!!.

8.Posté par MBOUMBA le 23/12/2010 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le penseur tu le dis si bien...
Continuez à venir boire manger et danser... les cameras ne se lasseront jamais de vous filmer et de faire croire à la communauté internationale (qui est apparemment la police du monde pour les pas en développement) que le PDG mobilise.
Si vous ne l'avez pas encore compris, l'objectif du pdg n'est pas de l'emporter dans les urnes, mais de mobiliser. C'est pourquoi ils sont prêts à louer tous les bus du Gabon pour transporter les gens vers les lieux des meetings et comme bonus t'as le tee-shirt, casquette et 2500f...
Continuez à prôner le manger manger votez PUP de Mayila...
J'ai vu à Oyem que le PDG est populaire, maintenant si on a donné les cuisses de poulets les tee-shirt, etc pour qu'ils soient là je ne sais pas. Mais les images sont là et tout le monde a vu, à chacun son commentaire.
La grandeur du gabonais viendra lorsqu'il dira non tout court au lieu de non je ne vote pas pour toi, mais je mange ce que tu me donnes. C'est en somme généraliser l'escroquerie au Gabon jusqu'au plus petit gabonais...
Que notre non soit non.

7.Posté par LE CHE le 23/12/2010 12:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ya Ali merci pour ce que tu a fait pour le woleu ntem,mais c'est peine perdu tu n'aura rien même pas le "i" du rien. Comme disait l'autre,tu peux tout faire tu n'aura absolument rien. Ne te fie pas au monde qui est venu t'acueilir souviens toi de la campagne 2009. Tu dis que le woleu ntem se trouve au centre de ta politique, c'est la même chose que tu a dis á port gentil du n'importe quoi. La même chose a été dite au haut ogoué. Nous t'aurons ce n'est qu'une question temps. HASTA LA VICTORIA

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...