News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Didjob Divungi Di Ndinge sur le point de rallier à son tour, les rangs de l’opposition gabonaise

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 24 Novembre 2014 à 08:31 | Lu 4884 fois

L’ancien vice-président de la République, Didjob Divungi Di Ndinge, pourrait rallier prochainement les rangs de l’opposition, en rejoignant le Front uni de l’opposition, a-t-on appris de source sûre hier soir. L’homme sage de Mouila, devrait annoncer son ralliement au cours d’une conférence de presse la semaine prochaine.



La majorité républicaine d’Ali Bongo pourrait connaitre dans les prochains jours, un nouveau débarquement. L’ancien alter ego d’Omar Bongo Ondimba pourrait officialiser son alliance politique samedi prochain à la faveur d’une conférence de presse prévue à Libreville.

Didjob Divungi Di Ndinge, présenté comme un homme discret et sage, s’était retiré dans sa ville natale de Mouila, le chef-lieu de la province de la Ngounié (sud du Gabon) après son départ de la vice - présidence de la République en 2009.

Il n’avait plus fait de sortie publique, se consacrant aux activités de son usine agro-alimentaire. Après une longue absence de l’arène politique nationale, cet homme qui jouit d’une grande influence dans le sud du pays a donc décidé de revenir sur scène.

Si cette alliance se confirme, c’est un renfort de taille que recevra donc le Front uni de l’opposition. Ce ralliement ne sera pas sans conséquences pour le Parti démocratique (PDG), au pouvoir.

Source : Jonas Moulenda

Lundi 24 Novembre 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 4884 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

18.Posté par kratoss le 06/12/2014 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tic- tac... tic- tac... tic - tac....

17.Posté par attak le 01/12/2014 11:15 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mm pendant la vice présidence il n'étaitrien a mouila vraiment l fron uni c k le buzz hein ki va mm les suivre.?

16.Posté par Flore le 24/11/2014 19:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le premier projet de société de opposition est le de faire partir Ali le biaffrais .le reste , on verra après .

15.Posté par test le 24/11/2014 18:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je dis hein, y a t-il qui pense a prendre la retraite dans tout ceci. Divungui, comment vont tes affaires? et pourqoui avoir attend tout ce temps pour revenir sur la scene politique? besion de regler les comptes a Ali parce qu'il a suprimer le poste de vice president?

14.Posté par jany kopé le 24/11/2014 15:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Divungi Mayila, maganga Ogouliguende sont le tabac d'une même pipe ils vont infiltrer l'opposition pour l'affaiblir et je pense ne pas me tromper.Front attention!!!!!

13.Posté par lesbonnesidees le 24/11/2014 14:14 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Poste1, nous n voulons pas seulement les actes mais surtout les Actes de naissance... Votre pouvoir imbecilise le Gabon. On a ton putain de nom.

12.Posté par Bouka Rabenkogo le 24/11/2014 13:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Même Jean Chirac Président de la République s'est avisé. Que ce qui on compris, comprennent :
https://www.youtube.com/watch?v=oJeeuHNS-UU

Peut on continuer à se soumettre à une autorité qui ne respecte pas les lois pour lesquelles elle est appeler à respecter?

Fin de l'ultimatum.

suite à la "Lettre ouverte au Pouvoir Judiciaire 18 novembre, 2:32 ( http://gabonreview.com/blog/affaire-pean-manipulation-surenchere-guerre-mediatique/ )" et à "l'ultimatum du 20 novembre, 13:34 ( https://www.facebook.com/michel.boukarabenkogo ) et par rapport à la vidéo ( https://www.youtube.com/watch? v=ON5oS6yafOI&feature=youtu.be ) dans laquelle Ali Bongo Ondimba et Jean Pierre Oyiba, selon les informations contenues, conformément aux règles de la morale et de l'éthique étaient appelés à démissionner de leurs fonctions de Président de la République Chef de l'Etat et de Ministre. Arrêtés et emprisonnés pour recèle et détournement de biens de l'Etat. Que dans les 48 heures, si aucunes actions par le Pouvoir Judiciaire n'étaient pas entamées conformément aux dispositions des lois et règlements qui régissent le fonctionnement de notre pays, alors, le Peuple souverain et le Mouvement Patriote appellera au soulèvement populaire pour rétablir la dignité souillée du Gabon. Au constat, d'un Pouvoir Judiciaire corrompu, confirmant l'absence dans notre pays d'un Etat de droit.
Nous confirmons par cette non saisine:
1) - Une violation flagrante des l'Articles 3 et 7 de la Constitution
Article 3
La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce directement, par le référendum ou par l'élection, selon le principe de la démocratie pluraliste, et
indirectement par les institutions constitutionnelles.
Aucune section du peuple, aucun groupe, aucun individu ne peut s'attribuer l'exercice de la souveraineté nationale.
Article 7
Tout acte portant atteinte à la forme républicaine, à l'unité, à la laïcité de l'État, à la souveraineté et à l'indépendance, constitue un crime de haute trahison puni par la loi.
2) - Absence de séparation de pouvoirs comme indiqué à l'Article 5
La République gabonaise est organisée selon les principes de la souveraineté nationale, de la séparation des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire et celui de l'État de droit.
3) - Non respect du Code Civil, Section 2: Des actes de naissance ( http://www.wipo.int/wipolex/fr/text.jsp?file_id=209873 )
4) - Qu'il n'y a plus d'état de droit dans notre pays;
5) - Constatons sur tous ceux qui précédent: l'absence de Démocratie et l'établissement du syndrome de Babylone dans notre cher Pays.
Le Peuple gabonais est appelé à prendre ses responsabilités pour sortir de cet état mafieux, mis en place par des personnes apatrides et mafieuses qui veulent coûte que coûte, régner dans notre pays aux détriments de nos Us et Coutumes.
La bataille sera longue. Peuple Gabonais. "Les Plus Belles Victoires sont Pacifiques".
Commençons dès aujourd'hui, "La Désobéissance civique" et "La Désobéissance civile".
Le poisson pourri par la tête. La tête est pourrie "Chassons Ali" c'est tout. Il n'y a plus d'Etat. Le vide constitutionnelle est constaté. Il n'y a pas de séparation de pouvoirs comme indiqué à l'Article 5
"Le Pouvoir est au Peuple".

"Le Patriote"
Michel Bouka Rabenkogo

11.Posté par lui le 24/11/2014 13:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Boussougou jean clément , je suis très inquiét pour toi parce que tu es le seul au gabon à voir les actes que cet 'imposteur pose. Tu peux les énumérer vraiment?tu dois vivre dans une autre planète. Pitié de toi!!!!!!!!!!

10.Posté par attak le 24/11/2014 13:04 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sayze l fron et c militants ki insultai divungui ya pa longtemps sur c mm site de trompeur dira menant du bien kiakiakia

9.Posté par NOUMBA le 24/11/2014 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL N AURA PAS DE 2016 VOUS REVEZ LES EMERGENTS AAAHHHH VOTRE CHAMPION VA SE PRESENTE AVEC QUOI ? ?? QUEL ACTE NAISSANCE....LA FIN D ALI EST PLUS QUE VOUS LE CROYEZ PAUVRE PEDE DE L EMERGENCE VA PREBNDRE VITE DES COUP DE BITE AVANT QU ALI NE PARTE AAAHHHHHHHHHH....BYE BYE BYE NIGERIEN BONGO.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...