News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Des dissidents de l’UPG réclament un congrès de l’Unité

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 6 Novembre 2012 à 08:23 | Lu 652 fois



Des dissidents de l’UPG réclament un congrès de l’Unité
Le chef de file des dissidents de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), David Mbadinga qui boude l’intérim actuel au sein du parti depuis la mort de son leader, Pierre Mamboundou, le 15 octobre 2011, a déclaré samedi lors d’une conférence de presse à Libreville, que les militants de Ndéndé demandent au bureau intérimaire, d’organiser sans délais un congrès de l’unité pour, dit-il, mettre fin à la crise interne qui secoue l’UPG.


« La fédération Ngounié sud dont le siège est à Ndendé demande au secrétaire exécutif d’organiser le congrès de l’unité », a dit M. Mbadinga brandissant une copie de la pétition adressée à Mathieu Mboumba Nziengui, secrétaire exécutif de l’UPG.

Selon M. Mbadinga sa fraction dite ‘’des loyalistes’’ n’est pas fermée à toute réconciliation. Il justifie cette division, à la revendication précipitée et cavalière de la deuxième personnalité (M. Mboumba Nziengui) du parti pour assurer l’intérim de celui-ci. Toute chose selon lui, non codifiée par les statuts et textes du Parti.

« Le congrès est l’organe législatif du parti. Il définit la politique générale du parti. Il examine les questions qui lui sont soumises par la convention nationale. Il élit pour trois ans le bureau exécutif, la commission de discipline et de solidarité. Le bureau exécutif est élu par le congrès pour un mandat de trois ans, renouvelable », a souligné M. Mbadinga faisant sien les articles 12 et 21 des statuts et règlement de leur parti.

La saisine du juge des référés, donc juge des évidences, introduite par les contestataires dès lors aux fins d’interpréter la loi, reste sans suite indique-t-on. Cependant, M. Mbadinga affirme que « l’aile des loyalistes a saisi la Cour d’appel pour dire si la décision de nomination au sein du directoire prise par le secrétaire exécutif est conforme aux articles 12 et 21 ».

La conférence de presse de l’Aille dite des loyaliste de l’UPG, rentre dans le cadre des manifestations commémorant le 1er anniversaire de la mort de Pierre Mamboundou. Des représentants d’autres membres de l’opposition dont Victor Mouang Mbading, du MESP, Ntoutoume Ngoua de l’Ex Union Nationale et autres.



Sydney IVEMBI
Gabonactu

Mardi 6 Novembre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 652 fois




1.Posté par Roosmann le 06/11/2012 17:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous n'avez pas à réclammer ce Congrès si vous êtes "dissidents":

-1 programmer le congrès;
-2 gérer le Congrès;
-3 évaluer vous après le congrès;
C'est tout.

2.Posté par UNION DU PEUPLE GABONAIS le 29/11/2012 00:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DÉCLARATION DU CONSEIL DU SECRÉTARIAT EXÉCUTIF DE L’UNION DU PEUPLE GABONAIS (UPG)

Conseil du Secrétariat Exécutif

Mesdames, Messieurs,

Les déclarations dans les médias, les attaques sournoises et ostensibles récurrentes commises par Monsieur David MBADINGA, ancien Secrétaire Exécutif Adjoint de l’Union du Peuple Gabonais, invitent le Conseil du Secrétariat Exécutif à réagir ce jour.

En effet, chacun se souvient encore comme si c’était aujourd’hui, que ce fut le 15 Octobre 2011, que disparaissait Monsieur Pierre MAMBOUNDOU, Président fondateur de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), dans des conditions non encore élucidées jusqu’à ce jour.

Curieusement, depuis cette date, Monsieur David MBADINGA, qui avait pour des raisons que l’on ignore, volontairement abandonné les compagnons de lutte et mieux toute activité au sein du Parti au sortir de l’élection présidentielle de 2005, a soudainement voulu refaire surface dans les rangs de l’UPG.

Analysant la gravité des actes qu’il pose au quotidien depuis la disparition tragique du Président Pierre MAMBOUNDOU, le Conseil du Secrétariat Exécutif, tient ce jour, à relever ce qui suit :

1- Au sortir de l’élection présidentielle de 2005, Monsieur David MBADINGA n’avait plus jamais pris part à aucune activité de l’Union du Peuple Gabonais qu’il pourfendait allègrement.

2- En 2008, galvanisé par un acquis d’un groupe parlementaire homogène à l’Assemblée Nationale et par l’obtention de 92 Conseillers locaux sur toute l’étendue du territoire national, le Président Pierre MAMBOUNDOU, avait procédé à un remaniement au sein du Conseil du Secrétariat Exécutif, organe décisionnel du Parti.

A cet effet, Monsieur David MBADINGA, n’avait pas été reconduit au poste de Secrétaire Exécutif Adjoint. Mieux, le poste dont l’intéressé se réclame aujourd’hui sans vergogne n’existe plus. L’acte de décision en fait foi.

3- A la veille de l’élection présidentielle anticipée de 2009, le Président Pierre MAMBOUNDOU avait décidé d’amnistier toutes les militantes et tous les militants en disgrâce avec le Parti.

Monsieur David MBADINGA, consulté à cet effet, avait irrespectueusement conditionné son retour au Parti, par une lettre écrite et signée de la main du Président Pierre MAMBOUNDOU ;

4- De mémoire, Monsieur David MBADINGA, pendant ses heures de pigiste dans certains organes de presse comme Jeune Afrique Intelligent et sur la toile internet, signait ses articles en tant qu’ancien Secrétaire Exécutif Adjoint de l’UPG.

Au regard de ce qui précède, le Conseil du Secrétariat Exécutif, invite solennellement Monsieur David MBADINGA, au cas où il serait animé par le souci de réintégrer l’UPG, d’emprunter les voies normales et régulières, aux fins d’harmoniser sa situation vis-à-vis du Parti.

En conséquence, le Conseil du Secrétariat Exécutif interdit formellement, à compter de ce jour, à Monsieur David MBADINGA de parler au nom de l’Union du Peuple Gabonais.

Toute autre attitude, exposera l’intéressé à des poursuites judiciaires.

Fait à Libreville, le 24 Novembre 2012

Le Conseil du Secrétariat Exécutif

3.Posté par UNION DU PEUPLE GABONAIS le 29/11/2012 00:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DÉCLARATION DU CONSEIL DU SECRÉTARIAT EXÉCUTIF DE L’UNION DU PEUPLE GABONAIS (UPG)

Conseil du Secrétariat Exécutif

Mesdames, Messieurs,

Les déclarations dans les médias, les attaques sournoises et ostensibles récurrentes commises par Monsieur David MBADINGA, ancien Secrétaire Exécutif Adjoint de l’Union du Peuple Gabonais, invitent le Conseil du Secrétariat Exécutif à réagir ce jour.

En effet, chacun se souvient encore comme si c’était aujourd’hui, que ce fut le 15 Octobre 2011, que disparaissait Monsieur Pierre MAMBOUNDOU, Président fondateur de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), dans des conditions non encore élucidées jusqu’à ce jour.

Curieusement, depuis cette date, Monsieur David MBADINGA, qui avait pour des raisons que l’on ignore, volontairement abandonné les compagnons de lutte et mieux toute activité au sein du Parti au sortir de l’élection présidentielle de 2005, a soudainement voulu refaire surface dans les rangs de l’UPG.

Analysant la gravité des actes qu’il pose au quotidien depuis la disparition tragique du Président Pierre MAMBOUNDOU, le Conseil du Secrétariat Exécutif, tient ce jour, à relever ce qui suit :

1- Au sortir de l’élection présidentielle de 2005, Monsieur David MBADINGA n’avait plus jamais pris part à aucune activité de l’Union du Peuple Gabonais qu’il pourfendait allègrement.

2- En 2008, galvanisé par un acquis d’un groupe parlementaire homogène à l’Assemblée Nationale et par l’obtention de 92 Conseillers locaux sur toute l’étendue du territoire national, le Président Pierre MAMBOUNDOU, avait procédé à un remaniement au sein du Conseil du Secrétariat Exécutif, organe décisionnel du Parti.

A cet effet, Monsieur David MBADINGA, n’avait pas été reconduit au poste de Secrétaire Exécutif Adjoint. Mieux, le poste dont l’intéressé se réclame aujourd’hui sans vergogne n’existe plus. L’acte de décision en fait foi.

3- A la veille de l’élection présidentielle anticipée de 2009, le Président Pierre MAMBOUNDOU avait décidé d’amnistier toutes les militantes et tous les militants en disgrâce avec le Parti.

Monsieur David MBADINGA, consulté à cet effet, avait irrespectueusement conditionné son retour au Parti, par une lettre écrite et signée de la main du Président Pierre MAMBOUNDOU ;

4- De mémoire, Monsieur David MBADINGA, pendant ses heures de pigiste dans certains organes de presse comme Jeune Afrique Intelligent et sur la toile internet, signait ses articles en tant qu’ancien Secrétaire Exécutif Adjoint de l’UPG.

Au regard de ce qui précède, le Conseil du Secrétariat Exécutif, invite solennellement Monsieur David MBADINGA, au cas où il serait animé par le souci de réintégrer l’UPG, d’emprunter les voies normales et régulières, aux fins d’harmoniser sa situation vis-à-vis du Parti.

En conséquence, le Conseil du Secrétariat Exécutif interdit formellement, à compter de ce jour, à Monsieur David MBADINGA de parler au nom de l’Union du Peuple Gabonais.

Toute autre attitude, exposera l’intéressé à des poursuites judiciaires.

Fait à Libreville, le 24 Novembre 2012

Le Conseil du Secrétariat Exécutif

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...