News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Démocratie: le changement, ce doit être maintenant en Afrique et au Gabon!

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 21 Septembre 2013 à 09:32 | Lu 822 fois



Démocratie: le changement, ce doit être maintenant en Afrique et au Gabon!
Les élections locales attisent la convoitise au Gabon. Le régime le sait. L’opposition désunie part dans les plus mauvaises conditions, sans aucune garantie internationale sur la surveillance du pouvoir illégitime, sans avoir pu organiser de conférence nationale et sans que personne n’ait pu mettre en garde le clan Bongo dans ses pratiques de falsification.

La cacophonie règne donc dans les rangs de l’opposition. La France pourtant débarrassée de Sarkozy-Guéant- Bourgi ne hausse pas le ton sur le continent et semble se passionner pour la liberté…en Syrie, alors que chacun sait que les menaces de prise de pouvoir islamistes ne sont pas un vain concept. Des exemples récents sont là pour le démontrer.

La « Communauté internationale » est active sur les odieux massacres de population en Syrie, et Ban Ki Moon, en général si accommodant, prend un ton grave pour dénoncer l’usage du gazage des populations. Rappelons-nous en 2009 et en 2010 les appels à l’action internationale lorsque les populations de Port-Gentil ont été assassinées par le régime Bongo et que les cadavres ont été jetés à la mer par dizaines par les milices du clan. Mais, évidemment, le Gabon gêne, comme une grande partie de l’Afrique centrale dérange, des pays africains regorgeant de richesses naturelles dont la France et l’Europe auraient du mal à se passer.

Bien sûr, nous ne pouvons qu’approuver les 28 décisions opérationnelles qui forment les conclusions du comité interministériel de la coopération internationale et du développement (CICID) portée par le ministre Pascal Canfin, qui font suite aux assises du développement.

Nous ne pouvons qu’approuver la concentration de l’Aide publique au développement sur certains pays et en excluant d’autres qui sont des scandales démocratiques et économiques comme le Gabon ou le Congo. Mais, l’exclusion de ces pays du champ des priorités ne fait pas une politique. En effet, pour ne parler que d’eux, ces pays sont sous-développés et 95% de leur population sont en dehors des seuils de pauvreté et vivent dans les pires conditions.

La responsabilité historique de la France est engagée pour avoir jusqu’à présent installé et couvert les agissements du clan Bongo au pouvoir depuis plus de 45 ans au nom d’intérêts dont il est difficile de comprendre en quoi ils étaient mieux protégés par des cliques malfaisantes.

Nous ne pouvons qu’approuver les initiatives de la France dans ses résolutions sur le développement, en tentant de soutenir les agricultures des pays en développement, en marquant son souhait de mieux aider en matière d’éducation (« capital humain ») et de santé.

Nous approuvons encore lorsqu’il est dit que la responsabilité sociale et environnementale est mise en avant, quand on sait, qu’au Gabon, le régime vend, à titre punitif pour les populations concernées, des territoires entiers du Woleu-Ntem à la multinationale Olam destinés à la plantation de l’hévéaculture anéantissant les cultures traditionnelles et détruisant les terres.

Nous sommes pleinement en accord avec l‘idée de la « transparence des flux financiers et à la mobilisation des ressources domestiques » , ou, à une lutte intense contre la corruption. Mais, attention aux Etats responsables de la corruption, qui seraient « chargés » d’en organiser la répression! C’est le cas au Gabon, où la corruption vient des sommets de l’Etat.

Les 28 orientations du Gouvernement français nous satisfont, mais il manque un volet poltique plus fort.
Nous souhaitons un nouveau « discours de la Baule ». Nous le voulons, cette fois-ci avec des actes forts. Nous souhaitons une mise en demeure directe des régimes corrompus : qu’ils se démettent et nous sommes près à discuter des délais.

Nous souhaitons que la France s’implique directement dans le processus électoral au Gabon de façon à empêcher le régime à organiser la fraude massive en utilisant le pouvoir d’Etat.
Nous souhaitons que la France organise la transition politique et le départ du clan Bongo. Il est temps au risque de casser tout espoir de solution politique commune entre le Gabon et la France.

Nous ne pouvons nous contenter de la politique des « petits pas », des politiques macro-économiques sur des grands thèmes qui ne contrarient personne et qui ménagent la plupart des intérêts financiers.
Après avoir tant espéré et lutté en faveur de la chute rapide de M. Sarkozy, nous sommes en attente d’initiatives de la part du pouvoir français
Une autre étape est maintenant à franchir dans l’histoire tumultueuse de la gauche gouvernementale et de la démocratie en Afrique, et cette étape ne saurait se limiter à deux beaux exemples, le Sénégal et le Mali.

Mengue M'Eyaà
Présidente du conseil exécutif
Mouvement Civique du Gabon
http://mouvementciviquedugabon2009.unblog.fr

Samedi 21 Septembre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 822 fois




1.Posté par ALI ODJOUKOU NIGERIAN 100% le 21/09/2013 20:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


ET QUI FAVORISERA CE CHANGEMENT SANS LIRE LE TEXTE?
LA FRANCE OU NOUS MÊME?
DESCENDONS TOUS SUR LE TERRAIN COMME LES ÉGYPTIENS , LES TUNISIENS ET AUTRES .HOLLANDE NE NOUS DONNERA PAS LE CHANGEMENT SUR UN PLATEAU EN OR.

2.Posté par mmmmm le 22/09/2013 18:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La France ne viendra jamais en aide aux fainéants. Les Gabonais sont trop faibles et le pouvoir français en place s'en accommode, qu'il soit de gauche ou de droit. Les Gabonais doivent d'abord, eux-mêmes, bouger au lieu d'attendre une éventuelle intervention de la France. Daniel Mengara vous propose une solution adaptée à la situation gabonaise jamais expérimentée au Gabon, saisissez-la chers frères et sœurs gabonais.

3.Posté par Mengue M'Eyaà le 22/09/2013 20:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Mouvement Civique du Gabon propose également de bien meilleures solutions pour le Gabon

Par ailleurs, les Maliens n'avaient rien demandé à la France lorsque celle-ci a décidé d'intervenir. Par conséquent, lorsque la volonté politique existe, elle peut faire que la France s'implique davantage dans l'exercice réelle de la démocratie sur le continent et au Gabon;

4.Posté par mmmmm le 22/09/2013 21:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien sûr que si, chère Madame Mengue M'Eyaà. Les dirigeants intérimaires maliens ont bel et bien demandé de l'aide à la France. Et, je dirais, la situation de chaos du Mali occasionnée par le coup d'État militaire des soldats inexpérimentés, mal inspirés et faibles a poussé le président Hollande à intervenir. Que l'on tente le chaos au Gabon, par une insurrection populaire, vous verrez la France prendre réellement les choses au sérieux au Gabon. Comment voulez-vous que la France intervienne alors que la population gabonaise et la classique politique gabonaise dite de l'opposition semblent s'accommoder au régime illégitime et dictatorial qui règne au Gabon depuis plus de 4 décennies. On vient en aide à un peuple qui se bat et non à un peuple «formolisé» et muet.

5.Posté par Tueur de Franc-Ma-Cons le 23/09/2013 00:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Congo et le Gabon sont en effet 2 beaux ex de notre faiblesse en tant q nègres, innoculés par la lâcheté et la peur. Sauf qu'au Congo, Mobutu a diverti son peuple avec le kwassa-kwassa ; mais ns, pq sommes-ns si indolents? Pt-être est ce la Regab!

6.Posté par Mengue M''''Eyaà le 23/09/2013 07:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et bien non, les Maliens n'avaient pas songé à demandé l'intervention de la France. C'est un subterfuge de droit international qui a été trouvé pour justifier le débarquement des Français dans ce pays, à bon escient d'ailleurs.
Le mouvement civique du Gabon ne passe pas son temps à dénigrer le peuple gabonais qui a prouvé par le passé qu'il a été capable de déclencher de grandes mobilisations qui ont menacé le régime dans ses fondements.
Il ne faut donc pas le sous-estimer ou traiter la population gabonaise avec mépris et condescendance.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...