News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Démission de Jean Ping du PDG affaires de pognon...

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 27 Février 2014 à 09:18 | Lu 2628 fois

L’étonnant positionnement politique actuel de Jean Ping, ancien président de la Commission de l’Union Africaine (UA), aurait-il un quelconque lien avec l’audit lancé dans les milieux du pétrole ?



ce qu’il semble, cet audit aurait débusqué bien des lièvres et mis à mal de gros intérêts de certains dignitaires qu’ils tiraient des contrats spéciaux passés abusivement avec certaines compagnies pétrolières installées au Gabon.

Il se trouve que Jean Ping est nommément cité dans cette mafia ayant mis le grappin sur le pétrole gabonais.

En effet, c’est au lendemain de l’audit ayant mis à nu les magouilles et autres pratiques hautement nuisibles pour l’équilibre environnemental, cela, au grand dam des normes de procédure, que l’homme a commencé à hurler sur tous les toits et s’est découvert soudainement des qualités d’opposant.

L’homme siégerait au Conseil d’Administration d’ADDAX Petroleum, filiale de la chinoise SINOPEC. Il se dit qu’il empocherait 18% de la production de cette compagnie pétrolière alors que le Gabon n’en détient que 16%.

Comment peut-il nous justifier un tel acquis si cela est prouvé? Au nom de quelle connexion coupable a-t-il réussi à contrôler 18% de la production de cette filiale de la chinoise SINOPEC ?

Aurait-il été pour beaucoup dans la confection de ces contrats dénoncés aujourd’hui et en échange de quoi, il aurait bénéficié de cette largesse confortable?

Aurait-t-il fait intervenir des liens sanguins pour peser aussi lourd dans le partage des revenus de cette succursale chinoise ?

Autant de questions qui intéressent le petit citoyen qui veut comprendre les dessous de cette sulfureuse affaire digne de mafieux voguant en eau trouble.

Le démantèlement de cette mine financière, à ce qu’il semble, aurait mis Jean Ping hors de lui. D’où sa décision de marquer sa rupture avec le système qui l’a fabriqué et ses jérémiades d’enfant gâté.

C’est pourquoi les raisons qu’il avance pour justifier son ancrage actuel dans l’opposition, relèvent de la pure fanfaronnade parce que non pensées. C’est par un simple coup de tête que l’homme a laissé exprimer son égo.

Et l’on espère que l’émotion passée, il se ravisera, ainsi que l’a ironisé, le SG du Parti démocratique gabonais (PDG), son ancienne famille politique.

Voilà quelqu’un qui, par simple coup de tête, devient opposant. Il fait donc partie de la race d’individus qui veulent coûte que coûte perpétuer un système mafieux qui ne sert pas les intérêts du pays et son peuple.

On comprend mieux, fort de leurs acquis financiers, leur posture de roitelets des tropiques au point qu’ils passaient pour des intouchables.

Fallait-t-il donc hypothéquer le projet politique sur lequel s’est engagé le président Ali Bongo Ondimba au nom de petits intérêts personnels ou bien, au contraire, lancer des audits afin de freiner la saigné des finances publiques ? Si Omar Bongo a failli, plus de 40 ans de règne après, c’est à cause des mêmes forces d’inertie qui avaient organisé un système de prédation généralisé. « Dieu ne nous a pas demandé de faire ce que nous sommes en train de faire », lançait, impuissant et avec chagrin, Omar Bongo au soir de sa vie.

La décision du président Ali Bongo de voir clair dans les secteurs des ressources extractives, est courageuse et est à encourager. Il était temps de revoir ces contrats passés avec ces multinationales car les choses ne doivent plus être comme avant. La donne a changé. Si nous voulons atteindre les standards des pays émergents, mettons un minimum de sérieux et mettons au pas ces ennemis de la République qui ont intérêt à ce que les choses demeurent en l’état pour leur seul intérêt.

Et quand Ali aura échoué, ils lui feront porter seul le chapeau, comme ils l’ont fait pour son prédécesseur. Jean Ping est-il vraiment sérieux ?

Jeudi 27 Février 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2628 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

14.Posté par Larévolte le 28/02/2014 23:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tchouooooooooooooo, Alain Bongo et ses rapaces! Ce n'est plus André Mba Obame (AMO) le méchant, l'assassin, l'ingrat, l'escroc, le jaloux, le pilleur, le voleur, l'aigri et tous les autres noms de mauvais oiseaux, c'est maintenant Jean Ping! Il ne faut jamais quitter le PDG, ce parti d'assassins. Ce sont toujours ceux qui décident de quitter le PDG qui sont mauvais, c'est toujours eux qui ont pillé le Gabon et ont maintenu le Gabon dans le sous-développement. Ce sont toujours ceux qui quittent le PDG qui détestent le Gabon et les gabonais. Par contre c'est toujours ceux qui y demeurent (au PDG) qui sont toujours les seuls hommes et les seules femmes les plus honnêtes au monde, les plus patriotes, les plus humains (nes), les plus responsables et les seuls (es) à être plus soucieux (ses) du bien-être des gabonais. Ils ne sont pas là pour se servir mais plutôt pour servir. Ils sont les saints des saints!
S'il ne s'agissait pas du Gabon, notre nation, on aurait presqu'envie d'en rire. Bon courage Ping, il ne fallait pas sortir de ce bal de vampires. Claquer la porte du PDG est un blasphème, un crime contre l'humanité!

13.Posté par AbdourahmaneDavidMartin le 28/02/2014 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je voulais dire Poste 10.

12.Posté par AbdourahmaneDavidMartin le 28/02/2014 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Poste 11, Je compte sur votre intelligence pour ne pas faire de ces écrits un "sacrément". Ayez de grace votre propre point de vu... A savoir si cela peut etre possible et enfin dans le cas de l'affirmatif, est-il le seul?...

11.Posté par je dis hein le 28/02/2014 04:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils sont nombreux dans c partie,mais là vous allez tout nous dire,c n'' est que le début,il y a encore plein plein d'' histoire qui nous sera révéler au grand jour,apres c la guerre,comment un individus peut prendre une tel part,et 16%pour sont pays,surtout que dans sont bled il n'' y a rien.tchouuuooo Gabon!pardon déballer encore car,je s''en que bientôt on va occupé vos maison quand vous aurez fuis .quand je pense qu''il sont encore plein com ça.

10.Posté par le coq de sangmelima le 27/02/2014 20:57 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet article est surprenant: au depart le redacteur semblait ne pas avoir de confirmation sur la veracite des faits, vers la fin, il devient soudainement affirmatif et prend totalement partie. Nous pouvons a notre tour tirer une conclusion...

9.Posté par Le lecteur le 27/02/2014 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le navire PDG commence à prendre de l'eau; le commandant Boukoubi utilisera toute la désinformation possible pour discréditer tous les démissionnaires potentiels du PDG. Mr Boukoubi soyez rassuré que les Gabonais ne sont pas dupes. Comme il est dit plu haut, "quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage

8.Posté par sylvia bongo ondimba le 27/02/2014 16:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
wade avait un premier que l''on appelelle macki sall qui,un jour a pris son courage a deux mains et a demissionné.par la suite est devenu president de la republique senegalaise qui est devenue un model pour l''afrique noir malgre ses detracteurs quii disaient de lui qu''il a détourné de l''argent.ping est le macki sall du gabon que vous le vouliez ou non!!!

7.Posté par ESSABOKAL le 27/02/2014 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Post 6 par AbdourahmaneDavidMartin du 27/02/2014

C'est vrai mais la préparation discrète n'est pas non plus insensée pour le débarrassage intégral de l'ancien clan dirigeant tel que nous allons l'entreprendre au Gaboin

6.Posté par AbdourahmaneDavidMartin le 27/02/2014 13:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Des bétises de ce genre, ce sera en veux tu, en voila... Mais le véritable problème reste qu'il faut une alternance politique dans ce pays..., Le problème avec les "LEADERS INCONNUS" comme dit mon "ami", c'est qu'il ne sont pas connus... Une élection se prépare pendant au moins 2 ans. PING a eu le courage de se positionner alors, soutennons sa candidature...

5.Posté par TICK le 27/02/2014 12:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CEUX ET CELLES QUI ONT TIRES A BOULETS ROUGES SUR ELLA NGUEMA SONT EN PARTIE SERVIS. CE N'EST QUE LE DEBUT.

COMMENT CET HOMME A-T-IL LAISSER FAIRE TUER SON FRERE REJAMBE SANS REAGIR NI MENACER DE DEMISSIONNER DU PDG?

SA RELATION AVEC WATTARA ET SON EJECTION DE L'UA EN DISENT LONG..

QUE LES ELECTIONS PUISSENT ETRE LIBRE AU GABON ET LE PEUPLE DESIGNERA LIBREMENT SON PRESIDENT.

OUI IL YA ENCORE DES LEADERS AU GABON CONNUS OU INCONNUS QUI NE SONT PAS CORROMPUS ET NE SONT PAS AFFAIRISTES.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...