News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Démantèlement d'un gang de trafic d'immigrés clandestins à Libreville

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 25 Juin 2014 à 06:17 | Lu 837 fois

La lutte contre l'immigration clandestine au Gabon reste un dossier chaud pour les autorités compétentes, notamment pour celles des services de l'Immigration et de la Décentralisation qui ont récemment mis la main sur un gang spécialisé dans cette activité à Libreville.



Un gang dirigé par des ressortissants d'origine ouest-africaine spécialisé dans le trafic d'immigrés a été démantelé en fin de semaine dernière par les services de l'Immigration et de la Décentralisation.

Le cerveau du gang, un sujet togolais arrivé à Libreville comme footballeur, avait décidé de faire de la vente d'immigrés clandestins une activité secondaire. Notamment la vente d’enfants ouest-africains qu'il plaçait comme domestiques moyennant la somme de 400.000 F CFA par personne.

Membre d'un réseau bien huilé dont la maison-mère se trouverait au Nigeria, le présumé trafiquant bénéficiait de l'appui de plusieurs passeurs, de personnel travaillant dans des hôtels et de complices aux postes-frontières gabonais.

« Actuellement, le chef du réseau est en fuite au Nigeria. Mais le fait que nous ayons mis la main sur certains de ses complices constitue déjà un important coup de filet. Il n'est plus évident pour nous de mettre la main sur le cerveau de la bande étant donné que les informations sur le démantèlement du gang ont été largement diffusées en dehors de nos frontières », a confié un responsable de la direction générale de l'Immigration.

« Les gens qui m'ont donné leurs enfants sont déjà rentrés au pays. Pour ceux qui ont besoin de ménagères, je peux leur trouver des jeunes filles avec l'accord de leurs parents. Lorsque je les place, j'ai une commission de 100.000 F CFA par personne et le chef du gang gagne 400.000 F CFA. Nous les vendons à des Togolaises et Béninoises chez qui elles vont travailler pendant 10 mois. Nous sommes basés vers Lalala à gauche et les enfants, je les récupère très souvent la nuit », a témoigné un des membres du gang à Libreville.

En détention préventive au centre de rétention de la direction générale de la Documentation et de l'Immigration, ces trafiquants et leurs complices seront présentés prochainement devant le parquet de Libreville où ils devront répondre de leurs actes.

« Chez nous, c'est interdit de vendre des enfants. Et les amener dans des pirogues moyennant de l'argent est également formellement interdit », a déclaré pour sa part Guy Bertrand Mapangou, ministre de l'Immigration et de la Décentralisation.

Gabonéco

Mercredi 25 Juin 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 837 fois




1.Posté par orteguslevirus le 25/06/2014 08:57 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourvu que l enquête arrive a ses fins. Ce réseau doit donner les noms des gabonais intervenants de loin ou de prêt à cet esclavage.

2.Posté par citoyen présidentiable le 25/06/2014 22:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
n'importe quoi nous sommes envahis par les clandestins et nos dirigeants sont les premiers consommateurs de mains d'ouvre étrangère femmes, gardiens ,jardiniers ,chauffeurs, gardiens et autres valets

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...