News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Crimes rituels : Rigobert Ikambouayat Ndeka non coupable !

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 23 Juillet 2013 à 07:13 | Lu 1028 fois

Le directeur général de l’Office des Ports et Rades du Gabon (OPRAG) cité dans une affaire d’assassinat avec prélèvement d’organes qui s’est déroulé à Boué en janvier 2011, a été innocenté lors d’une audience qui s’est déroulée au tribunal de première instance de Makokou, il y a quelques jours.



Crimes rituels : Rigobert Ikambouayat Ndeka non coupable !
Le tribunal de première instance de Makokou dans la province de l’Ogooué Ivindo a rendu son verdict dans l’affaire d’assassinat avec prélèvements d’organes dans laquelle était cité le directeur général de l’Office des Ports et Rades du Gabon (OPRAG), Rigobert Ikambouayat Ndeka.

Ce dernier a été innocenté sur la base des déclarations faites par les quatre accusés dont Pierre Pibié et Madeleine Benga, principaux témoins, qui se sont succédés à la barre.

Présent à l’audience, Rigobert Ikambouayat Ndeka a été entendu pour présenter sa version des faits. Pour le directeur général de l’OPRAG, « cette affaire qui n’a pour seul but de lui nuire, est l’œuvre de ses adversaires politiques de la province de l’Ogooué Ivindo ».

C’est donc en homme libre qu’il est sorti de la salle d’audience. Toutefois, les quatre accusés reconnus coupables et écopant d’une peine de prison à vie, n’ont pas livré le nom du commanditaire des organes prélevés sur la victime, Ferdinand Kangoué.

Publié le 23-07-2013 Source : Gaboneco.com

Mardi 23 Juillet 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1028 fois




1.Posté par tarchidime le 23/07/2013 11:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La justice des hommes au Gabon, celle que l'on traîne depuis des lustres dans le cambouis et que l'on dit dans la pénombre souffrira de ses tares aussi longtemps qu'elle n'aura pas le courage de s'en défaire. Ainsi, des criminels notoires sans être inquiétés pourront-ils continuer à mener leurs activités répréhensibles. Heureusement que la justice divine est là pour rappeler aux humains que nous sommes notre existence éphémère au-delà de laquelle forcément nous aurons à répondre tous, à la lumière de la Vérité des actes posés par chacun de nous dans cette vallée de larmes. Ne l'oublions surtout pas.

2.Posté par milangmissi le 23/07/2013 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Selon que vous serez puissant ou misérable,les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. "

Seuls des naïfs auraient cru en une autre issue. Après le problème dans ce type de justice partisane est que son jugement n'effacera pas la rumeur qui continuera . Or si ça se trouve il n'a rien à reprocher.

3.Posté par milangmissi le 23/07/2013 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je dis bien SI je ne connais pas le dossier

4.Posté par pitchou le 23/07/2013 15:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LE CONTRAIRE AURAIT ETE UN MIRACLE ET LA JUSTICE GABONAISE AURA FAIT UN GRAND PAS VERS L EMERGENCE COMME C EST LE GABON N ATTENDEZ RIEN DE CETTE JUSTICE AU SERVICE DU POUVOIR LES SOIENT DISANT CONDANN2S A VIES SORTIRONT BIENTOT POUR AVOIR PROTEGER RIGO ET DES CONDANNES QUI NE DONNE PAS LES NOMS DES COMMANDITAIRES AU TRIBUNAL FRANGEMENT IL N YA QU AU GABON OU ON VIT SA

5.Posté par Pale-Lôg le 23/07/2013 17:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au du droit de la défense du peuple, la justice, par le ministère public vient d’acquitter sieur IKAMBOUAYAT NDEKA. Vive messieurs le tribunal!

Le contraire aurait étonné, comme l'on dit les premiers posts. Il va sans dire que les ritualistes ont encore plus des coudées franches, par leurs hommes des mains à nous assassiner à souhait.

Même si Jésus avait dit que mon peuple périt par ignorance, l'appréciation par les tribunaux au Gabon des actes criminels où les commanditaires sont connus et que les les bourreaux se rétractent crève les yeux.

Il semble qu'avant l'audience publique, le juge instructeur, par des auditons contradictoires, mènent l'enquête, après la déposition du procès verbal d'inculpation de l’officier judiciaire. Ce n,est que lorsque ce dernier est convaincu, après moult recoupements des récits que le dossier est transmis au magistrat de siège. Tout ceci est suivi par le ministère public, pour éviter toute fausse note.

Alors, pourquoi nous servir des issues de justice aussi désagréables? Allons continuer de périr dans l'ignorance alors que nous bourreaux sont les gouvernants qui nous tuent, assassinent, mutilent et se servent des organes des nôtres pour satisfaire leurs instincts démoniaques et fétichistes?

Quel peuple sommes-nous pour mériter cela alors que un repenti avait reconnu de ne plus faire du Gabon ce que lui et compagnons ont fait?
Les campagnes arrivent. Ceux qui sollicitent les suffrages sont ceux qui créent crainte, peur et désolation. Mais nous oublions les supplices que nous subissons!
À qui doit-on recourir à Dieu? Non. Aide-toi et le ciel t'aidera, avait-dit son Fils!

6.Posté par OYANE ONTETE le 23/07/2013 18:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
KIéééééééééééééééééééééééééé LE CONTRAIRE M'AURAIT ÉTONNER , JOSEPHINE BONGO DIT LA MAMA NE LE CITE PAS PAR HASARD DANS UNE DE SES CHANSONS SIMPLEMENT PARCEQU'ILS ROULENT ENSEMBLE DANS LES CRIMES RITUELS
SEUL LE SÉNATEUR EKOMIER DE KANGO QUI A ÉTÉ RECONNU COUPABLE PARMIS TOUT CES ASSASSINS COMMANDITAIRES ET JE PARIS QUE LE MN DE LA SANTE SERA LUI ÉGALEMENT INNOCENT HEEEEEEEEEE OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII SA C'EST LE GABON TANT QUE NOUS NE NOUS RÉVOLTERONS PAS , ILS VONT CONTINUES A NOUS TUER COMME DES RAS
RIGOBERT SI TES INNOCENT TANT MIEUX ET SI CEST LE CONTRAIRE SACHE QUE LA COLÈRE DE DIEU S'ABATTRA SUR TOI ET TA PROGÉNITURE , TÔT OU TARD

7.Posté par Mouthou12 le 23/07/2013 20:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Entre nous, pouvait-on s'attendre à un autre verdict que celui-là? C'était prévisible que cet serait gé innocent des crimes qu'il a fait commettre. Là était pour lui l'occasion de faire un non-lieu sur tous les dossiers dans lesquels il a été cité.
Qui peut s'étonner du fait que Patience le cite dans ses chansons, ben, il l'a baisé....! Et oui....!
La justice gabonaise est comme elle est. C'est une justice injuste, qui n'est nullement rendue au nom du peuple, mais plutôt au nom d'un individu.
Il nous faut dès maintenant voir comment il serait possible pour nous gabonais, de faire rendre justice par des instances autres que celles du Gabon. Il nous faut aller vers des tribunaux supposés impartiaux. Un compatriote a déjà le pas vers la CPI. Nous attendons toujours que cette institution réponde à sa plainte. Il serait aussi temps que nous nous regroupions pour déposer une ou des plaintes communes.
Ikamboya Déca est un instigateur, un assassin qui fait faire la basse besogne par des affamés à qui il promet des millions. J'espère que le juge qui a déclaré cet homme innocent dormira du sommeil des justes......! Nous l'espérons pour lui.....!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...