News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Crime rituel : Du nouveau dans l’affaire de l’adjudant-chef Mayombo

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 2 Mai 2013 à 00:24 | Lu 1151 fois

Alors que cette affaire avait mis en émoi, la ville de Mouila en novembre 2011, l’enquête sur l’assassinat de l’adjudant-chef Marcel Mayombo, aurait connu, le 26 avril dernier, des avancées considérables. Trois de ses collègues suspectés d’avoir pris part au meurtre, ont été inculpés vendredi dernier après leur audition.



Crime rituel : Du nouveau dans l’affaire de l’adjudant-chef Mayombo
Les populations de la province de la Ngounié se souviennent encore de la triste affaire qui les avait plongé dans la psychose un certain mois de novembre 2011.

Parti en mission de manœuvre militaire dans un village près de Ndendé, l’adjudant-chef Marcel Mayombo alors en poste au centre d’instruction de la 6ème région militaire de Mouila, n’était pas rentré au bercail avec ses collègues.

Inquiète de cette disparition non signalée par ses frères d’armes et ses chefs, c’est son épouse qui, sans nouvelle de lui, donnera l’alerte 48 heures plus tard.

Après de brèves recherches, Marcel Mayombo sera retrouvé mort, de toute évidence sauvagement assassiné. L’examen de son cadavre révèlera qu’il aavait subi une ablation de plusieurs organes, notamment les yeux, les lèvres, les tétons et le pénis.

Depuis lors, l’enquête avançait moyennement. Pas assez vite, selon la famille de la victime, jusqu’à ce vendredi 26 avril où, après une audition qui aura duré de longues heures, trois des collègues du défunt ont finalement été inculpés. Parmi eux, l’ancien directeur du centre d’instruction de la 6ème région militaire de Mouila.
Mais contrairement aux deux autres qui ont été placés sous mandat de dépôt, ce dernier a bénéficié d’une liberté conditionnelle.

« Le procureur de la République, Sidonie Flore Ouwé et le juge d’instruction militaire désigné, auraient jugé les faits suffisamment graves pour garder les inculpés sous la main de la justice, en attendant leur jugement », a confié à nos confrères du quotidien l’Union, une source judiciaire proche du dossier.

Un pas considérable vers le dénouement de cette affaire, même si toutes les personnes suspectées n’ont pas encore été auditionnées.

En effet, l’un des collègues de Marcel Mayombo, cité comme suspect et bien que se trouvant à Libreville, n’a pas répondu présent à la convocation du Procureur de la République vendredi dernier.
Un autre serait absent du territoire national car en stage à l’étranger depuis quelques temps. Fait très étonnant quand on sait qu’en tant que suspect dans une affaire de meurtre, il ne devait normalement pas avoir l’autorisation de quitter le territoire national avant le dénouement de l’enquête.

Aussi, dans un contexte où les populations ne cessent d’exprimer leur ras-le-bol quant à la recrudescence des crimes dits rituels, beaucoup attendent que ce procès soit un exemple et sonne enfin le glas de la fin de l’impunité au Gabon.

Si les collègues de l’adjudant-chef Mayombo sont soupçonnés d’avoir été les bras armés dans cette affaire, aucune avancée cependant quant au commanditaire de ce crime.

Espérons que les prochains interrogatoires que subiront les personnes mises en cause, permettront de répondre à cette question primordiale.
Affaire à suivre…




Publié le 01-05-2013 Source : GabonEco

Jeudi 2 Mai 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1151 fois




1.Posté par mouthou12 le 02/05/2013 23:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous connaissons tous qui est derrière cette affaire.........!
Jamais, au grand jamais il ne sera inquiété. Regarder Julien Nkoghé Békalé, bien que nommément cité dans une affaire de détournement de 20 000 000 000 F Cfa, est toujours ministre, au mépris de nous autres......!

2.Posté par conards de militaires le 03/05/2013 01:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les penis des militaires sont recherchés et ils continuent à proteger ce regime . Ils seront dépécé chacun à leur tour

3.Posté par mong yo woleu ba ntem le 03/05/2013 15:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Après les clitoris des et la virginité de très jeunes filles aujourd'hui c'est le bout du pénis des militaires qui semble être recherché et demain ce sera quelle partie de notre corps?Peut-être l'anus d'un prêtre ou le cerveau d'un footballeur peut le majeur d'un médecin ou la carotide d'un chanteur ...

4.Posté par mong yo woleu ba ntem le 03/05/2013 15:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le corps humain est pour ces gens là un véritable une caverne d'ALI BABA où chacun vient tpiocher sa part de butin le Gabonais est devenu une espèce en voie de disparition.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...