News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire Gbagbo contre-attaque : le départ de l'Onuci et de la force Licorne « Libérer l'hôtel du Golf »

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre pour tous le Dimanche 19 Décembre 2010 à 11:43 | Lu 1013 fois



LES Nations unies et Paris, l'ancienne puissance coloniale, avaient tous deux appelé le chef de l'État sortant, Laurent Gbagbo, vendredi, à reconnaître sa défaite à l'élection présidentielle et à abandonner le pouvoir de son plein gré.

Ce à quoi Jacqueline Oblé, ministre de l'Enseignement et porte-parole du gouvernement, a répondu : « Le gouvernement demande le départ de l'Onuci et de la force Licorne de Côte d'Ivoire et s'oppose au renouvellement de son mandat. » Ajoutant par ailleurs : « L'Onuci a fait preuve d'ingérence grave dans les affaires intérieures de la Côte d'Ivoire ».

L'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (Onuci), qui compte 10 000 casques bleus et policiers depuis la fin de la guerre civile entre 2002 et 2003, et la France, dont le dispositif militaire « Licorne » agit en soutien de l'Onu, ont invité le chef de l'État sortant à quitter le pouvoir.

En attendant, Alassane Ouattara est retranché à l'hôtel du Golf, au bord de la lagune Ebrié, sous la protection de militaires des ex-rebelles des Forces nouvelles (FAFN) et des casques bleus de l'Onuci.

« Libérer l'hôtel du Golf »

Les États-Unis, l'ancienne puissance coloniale française et l'Union européenne menacent de prendre des sanctions contre Laurent Gbagbo, son entourage et leurs familles s'il n'abandonne pas le pouvoir dans les jours qui viennent.

Vendredi, un haut responsable du département d'État américain avait déclaré que Laurent Gbagbo s'était vu offrir l'exil dans un pays africain. A Paris, la prudence était de mise hier après les déclarations du camp de Laurent Gbagbo, qui n'est pas le président reconnu par l'ensemble de la communauté internationale.

Vendredi, Nicolas Sarkozy lui a de nouveau demandé de quitter pacifiquement le pouvoir, faute de quoi il s'exposerait à des sanctions internationales, notamment européennes, et une éventuelle traduction devant la Cour pénale internationale (CPI) selon le président français.

Les autorités françaises se rangent derrière les Nations unies, dont dépendent les mandats de l'Onuci et « Licorne », le dispositif militaire français qui compte actuellement environ 950 hommes, essentiellement à Abidjan. Quelque 15 000 ressortissants français vivent en Côte d'Ivoire, une ancienne colonie qui a longtemps été un des plus fidèles alliés de la France en Afrique.

Hier, le chef de file des « Jeunes Patriotes », la milice proGbagbo, a annoncé que ses hommes s'apprêtaient à marcher sur l'hôtel du Golfe pour « libérer » cet établissement devenu le QG des partisans d'Alassane Ouattara. « J'organise effectivement un rassemblement cet après-midi dans le quartier de Yopougon pour demander aux Jeunes Patriotes de se tenir prêts à marcher sur l'hôtel du Golf pour le libérer des rebelles qui y ont trouvé refuge », a déclaré Charles Blé Goudé, qui est également ministre de la Jeunesse et de l'Emploi.


Dimanche 19 Décembre 2010
LVDPG - Média Libre pour tous
Vu (s) 1013 fois




1.Posté par coudou le 20/12/2010 08:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avec Blé Goudé en avant voici comment les choses vont se passer:
-28 novembre au 10 decembre 2010, 65% des ivoiriens sont pour que Gbagbo partent ,car ils se disant qu'il n'y a pas d'ingérence et il n'y a pas eu de tricherie suavage dans le nord.
-à partir du 17 dec 2010,blé goudé démontre aux ivoirien que ouattara est le candidat du coup d'état,que la france et l'onu veulent imposer un président françafricain pour pomper les ressources,donc 70% des jeunes deviennent mystérieusement pro-Gbagbo, 60% des africains,instruits et "éveillés" comprennent que la liberration de l'afrique passera par la CI.

à suivre

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...