News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Laurent Gbagbo est il toujours vivant?

Le site de la Liberté - Bruno Ben MOUBAMBA le Jeudi 14 Avril 2011 à 23:31 | Lu 2398 fois



Cote Ivoire : Laurent Gbagbo est il toujours vivant?
Laurent Gbagbo est-il toujours vivant ? Il n’est pas illégitime de se poser cette question au vu des exactions auxquelles se livrent les « troupes de Ouattara » (pillages, viols, meurtres ...) le tombeur de Laurent Gbagbo le « Président légal » de la Côte d’Ivoire. Mais deux assassinats au moins en plein Hôtel du Golf d’Abidjan sous protection de l’ONU et de l’Armée française (c’est-à-dire à deux pas des suites de M. et Mme Gbagbo puis son Premier Ministre Guillaume Soro) sont très inquiétants.

Le monde va peu à peu comprendre pourquoi les Ivoiriens ne voulaient pas de Ouattara : c’est un homme qui apparait plus cruel que Blaise Compaoré et qui promet à la Côte d’ivoire une purge qui ne dit pas son nom. Nicolas Sarkozy semble avoir livré des hommes et des femmes d’une autre Nation que la sienne à une mort certaine, que les « vainqueurs » vont maquiller d’une manière ou d’une autre. Tout ça pour ça ?

1) Désiré Tagro (Photo), ex-ministre de l’Intérieur et proche de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, est décédé mardi 12 avril, au lendemain de son arrestation avec Gbagbo à Abidjan par les troupes française après des bombardements intenses des hélicos de la Licorne. Les circonstances de cette mort demeurent troubles. Le Président du FPI, le parti de Laurent Gbagbo a évoqué une exécution sommaire d’une balle dans la tête à l’Hôtel du Golfe supposée être sous protection de l’ONUCI et de l’Armée française.

2) Plus tôt dans la soirée, Farhan Haq, un porte-parole des Nations unies à New York, a affirmé que Laurent Gbagbo a été emmené hors d’Abidjan, sans révéler où l’ancien président ivoirien avait été conduit. Depuis lors, de fortes rumeurs folles enflent. Les « gens de Ouattara disent cette nuit que Laurent Gbagbo aurait tenté de se suicider, ce qui ne lui ressemble pas.

Des sources très informées nous ont indiqué que le Président Gbagbo a été transféré à l’extrême-nord de la côte d’ivoire aux frontières du Burkina Faso. Nous parions que la décision de l’éliminer a déjà été prise et que vraisemblablement on nous invoquera une « crise cardiaque » ou un « accident quelconque ». Bravo l’ONU, bravo l’Armée française et bravo Nicolas Sarkozy dont les médias ne disent rien des crimes sans nom commis en ce moment par les « rebelles » de Ouattara (le Président qui n’a jamais prêté serment mais on s’en fout) et de Guillaume Soro.

Rappelons que lundi 11 avril au lendemain de la commémoration du Génocide rwandais de 1994, le Président Gbagbo, tombé aux mains des partisans de son rival Alassane Ouattara grâce à l’aide des blindés, des hélicoptères et des forces spéciales françaises venues de Port-Gentil (Gabon), et a été conduit au QG de ce dernier, l’hôtel du Golf, mais « il n’y est plus », a précisé le porte-parole.

Selon des responsables de l’Onu, Laurent Gbagbo aurait été transféré dans le nord du pays, bastion d’Alassane Ouattara mais comme nous l’avons indiqué, il est possible qu’il ait été exécuté malgré les promesses faites par Ouattara, car la confirmation de sa « tentative de suicide » annoncée par les pro’Ouattara soit une manière de préparer l’opinion.

3) C’est ici que l’assassinat également confirmé ce mardi également du Docteur Bley (43 ans), le médecin personnel de Laurent Gbagbo, toujours à l’hôtel du golf, fait craindre le pire en Côte d’Ivoire, malgré les appels à la retenue du Secrétaire Général de l’ONU. On se souviendra des tueries ayant accompagné la « Rectification » de Thomas Sankara au Burkina Faso en 1987. Or, dans Abidjan, les troupes fidèles à Ouattara se livrent à des crimes sans nom, dans l’indifférence générale des médias ayant célébré la fin de Laurent Gbagbo comme une victoire de la démocratie.

Il n’ y a pas de quoi être fiers de la France et de son Président en la circonstance ! Nous espérons que ce bon vieux Peuple Français va se rendre compte de la supercherie et de la « construction » pour reprendre l’excellente expression de Dominique de Villepin dans le dossier Clearstream. Françaises et Français, on tue, on viole et on massacre en Côte d’ivoire ... Dites : pas en notre nom !

Jeudi 14 Avril 2011
Bruno Ben MOUBAMBA
Vu (s) 2398 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

21.Posté par libreville le 15/04/2011 22:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@coudou,

bravo je te soutien dans tes dires.

encore bravo pour la lecon d'histoire.

20.Posté par Bhenen le 15/04/2011 16:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mebale,

Il faut situer l'histoire depuis son début. On ne peut pas condamner celui qui se défend d'une agression violente et meurtrière initiée par son adversaire. Gbagbo était Président depuis deux ans lorsque La France et Ouattara ont créé la rebellion criminelle qui a conduit aux faits que tu décris...

Tu devrais plutot condamner l'attitude de la France dont l'armée tire sur la jeunesse ivoirienne désarmée en 2004. Ce geste suffit à comprendre les intentions méprisantes du colon français et la considération qu'il a de l'homme noir en générale. C'est à dire son refus de l'intégrer comme un être humain ayant des droits au même titre que tous les autres.

Si la France 'nous' voulait du bien, elle aurait aidé à developper progressivement nos pays. Ses mauvaises intentions ne datent pas d'aujourd'hui. Souviens-toi de " la démocratie est un luxe pour les africains" et de " l'Homme africain n'est pas assez rentré dans l'histoire". Quand tu retrouves ces mêmes gens derrière Ouattara
tu conclus aisément les motivations qui animent ce dernier et ses parrains.

Le combat est ailleurs que là où tu veux le situer...

19.Posté par Don Quichote le 15/04/2011 16:00 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis français et marié à une ivoirienne. Quels qu'aient pu être les tords du président Laurent Gbagbo rien ne justifie ni ne justifiera jamais qu'on le traite de cette façon-là, lui un chef d'état, et les siens, son épouse, ses enfants, ses proches collaborateurs. Amis africains, redressez-vous ! N'y aurait-il plus de conscience morale en ce monde ? Je suis pasteur et mon âme est affligé face à autant d'inhumanité ! Mais la justice de Dieu finira tôt ou tard par éclater et alors gare à celui qui s'enorgueilli aujourd'hui d'avoir été épargné par la justice des hommes. Il n'échappera pas à celle de Dieu.

18.Posté par MEBALE le 15/04/2011 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bhenen,

De qui sont les tueries d'avant la rébelion en RCI?

Certainement pas OUATATTRA?

Lors de l'assassinat de R GUEI on a tué 18 personnes dont son épouse. Dans les 18 on comptait des ressortissants sénégagalais dont des vacanciers venus de Dakar!
On a même abattu le chien.
C'est horrible et il n' y avait rien à dire ou à faire contre GBAGBO?

Pour moi les deux camps sont das le sang . Une enquête indépendante pour identifier les coupables des deux camps est nécessaire.

17.Posté par SCO le 15/04/2011 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@pierre Édouard on va te tuer ici ooooooo!
On ne dit pas çà de Laurent Koudou Gbagbo, les partisans de Blé Goudé vont débarquer ici avec les machettes

16.Posté par BOUKOUBOUI le 15/04/2011 14:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo @Perpétue et @sebdepog

15.Posté par pierre edouard le 15/04/2011 14:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je pense que le Gabon aussi a les problèmes que la côte d'voire je pense qu'il est mieux opposant Gabonais se penche d'abord sur ce qui se passe dans son propre pays.André Mba Obame a prêté serment et il sera bientôt trainer devant les tribunaux ce qui nous interesse c'est le sort qui lui sera reservé.Que Gbagbo soit vivant ou mort ce n'est pas notre tasse de thé.D'ailleurs, s'il est mort c'est lui même qui serait à l'origine de son malheur n'oublions pas que lui aussi a tué les innocents ivoiriens.Gbagbo ne peut pas être un modèle pour nous les intellectuels Africains.

14.Posté par katsepy le 15/04/2011 14:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BBM n'a pas fini son combat avec ABO, maintenant il se retrouve en Cote d'Ivoire pour se battre contre ADO. La question qu'il doit se poser, elle celle de savoir si il à la hauteur de Guillaume Soro, qui a renoncé à lui même pour un combat précis, malgré tous les risques que cela comportait ou comporte à ce jour.

Ce jeune de 39 ans a combattu le vieux Houphouet étant en CI et non à l'étranger. Tout comme il l'a fait avec LKG. Que Bruno Ben Moubamba descende au Gabon combattre Ali Bongo et sa bande et puis qu'il renonce aussi à sa nationalité française. Voila une véritable fuite en avant.

Viens d'abord occuper ton post de ministre des Affaires Étrangères et tu nous inspirera confiance quant à ton combat contre ADO.

13.Posté par Bhenen le 15/04/2011 13:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous, africains patriotes, ne devrions plus parler d'ONU en terme de neutralité et de justice. Avec ce qui se passe en Côte d'Ivoire, nous avons DEFINITIVEMENT conclu que cette minable organisation qu'est l'ONU sert de caution morale internationale aux prédations que la France commet dans nos pays africains.

Vu que l'ONU a donné son aval à l'intervention militaire en Côte d'Ivoire, elle lui a donc demandé d'arrêter Gbagbo, proches et famille, pour les remettre aux tueurs de Ouattara, dans quel but de justice ? Cette organisation est dangereuse, et liberticide, pour nos pays.

Elle ne mérite plus aucun crédit. Les africains doivent la combattre au même titre que le colonisalisme et l'impérialisme. Car nous serions naïfs de croire qu'elle pourra nous apporter la liberté et nous rendre justice un jour. Toutes les présences de l'ONU en Afrique se soldent par des catastrophes qu'elle cause, qu'elle entretient et dont elle ne rend jamais les comptes!

Regardez comment cette organisation brille par son absence politico-militaire dans le conflit israélo-palestinien. Dieu seul sait si cette partie du monde n'a pas besoin de paix. L'ONU est un attrape couillons. C'est une nébuleuse dans les mains d'une poignée d'individus qui sement la désolation dans le monde pour asseoir leur domination ,et tirer leur seul profit, dans l'indifference totale des malheurs qu'elle cause aux innocentes populations...

12.Posté par african et fier le 15/04/2011 12:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
franchement ca fait honte de voir des africains supporter les crimes et la mechance te de l occident...sebdepog
tu es un veritable vaurien en t ecoutant .mais ce n est pas de ta faute car tu n a aucune capacite d analyse tu es peut-etre un diplome mais tu n es pas un intellectuel et c est dommage

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...