News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cote Ivoire : Ces enfants mangeurs de restes dans les maquis

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Lundi 15 Mars 2010 à 10:28 | Lu 376 fois



Cote Ivoire : Ces enfants mangeurs de restes dans les maquis
Comme des rats, ils se faufilent entre les tables à la recherche des restes que des clients ont pu laisser. Dans l’espace mal éclairé du terminus 40 de la commune de Yopougon, ils sont des habitués de ces maquis restaurants. Des mômes, des gosses, des enfants dont on a peine à croire et à voir, le comportement. Ils arrivent là quand la nuit vient à tomber. Très souvent en bande, en groupe, entre frères ou entre amis. La nourriture du soir, c’est là qu’ils viennent la chercher. Ils mangent quand les clients ont fini de manger. Les restes.

Nous avons été pris d’émotions quand nous avons vu pour la première fois ce garçon d’à peine huit ans accompagné de son frère, onze ans, se ruer dans les restes d’un client qui venait, lui aussi à peine de se lever. De fait, le petit et son frère étaient coincés dans un siège, assis à deux, à environs un mètre du client en question. Ils observaient celui-ci déguster son plat de poulet bouilli à la vapeur avec de l’attiéké (couscous de manioc). Les enfants qui piaffaient d’impatience, faisaient aussi la prière que le client ne se tape pas totalement le plat. Dès que le client ,qui a fini, de manger s’est levé, ils se sont précipités sur les restes avec beaucoup de rapidité de peur de se faire ravir par un autre groupe d’enfants. Ils mangent gloutonnement, une pate, quelques os. Insuffisant. Pour ce soir.

« Hé les enfants quittez là », tonne une vendeuse. Le spectacle de ces enfants qui se nourrissent des restes des clients est quotidien pour toutes les personnes qui fréquentent cet endroit, nous apprend t on. Le temps d’une petite discussion avec certains d’entre eux et nous nous sommes aperçus que chacun a une histoire. Ils ne sont pas orphelins de père et/ou de mère. La plupart de ces enfants sont chez leurs parents et habitent les alentours de l’espace. Ils ont du mal à trouver la pitance quotidienne à la maison. Ce sont là quelques coïncidences qu’ils partagent tous. Pour le reste, il faut aller chercher dans l’irresponsabilité des parents.

C’est le cas du petit Antoine, dix ans ans, un habitué du site. Il a arrêté l’école au cours primaire deuxième année (CP2). Antoine habite dans le quartier de la Sicogi, non loin du cinéma dialogue. Mais chaque jour dans la soirée, le garçonnet arpente les rues jusque au terminus 40 pour trouver à manger. Quant on lui demande pourquoi, il le fait, sa réponse innocente vous frappe le cœur. « Ya pas mangé à la maison ». Lui qui n’est pas un enfant de la rue comme on en voit, habite dans une maison mais mange sous les tables des maquis restaurants.

Son père un machiniste à la Société transport urbain d’Abidjan (Sotra) a trois femmes. Lui et ses frères, douze au total, vivent dans des conditions difficiles dans la trois pièces que le père semble t il n’a pas encore fini de payer à la société de construction et de gestion immobilière (Sicogi) qui les a mis en vente, il ya plus de dix ans. Ce n’est pas maintenant que le petit Antoine mangera à sa fin sur la table.

Lundi 15 Mars 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 376 fois




1.Posté par Doux pays le 15/03/2010 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà la Côte d'Ivoire de Gbagbo !!!!!!!!!!! mon dieu comme les ivoiriens doivent regretter Houphouet Boigny hein..................Seigneur abidjan est devenue la capitale des putes et des gigolos tchouooooooooooooo. Les autorités ivoiriennes ont provités du succès du coupé décalé pour en dormir le peuple et toute la communauté africaine et cacher ainsi la misère et la souffrance qui fouettent mal leur pays. Maintenant que le coupé décalé meurt les vrais problèmes du pays émergent. Hé l'afrique, la côte d'ivoire qu'on disait être un exemple de développement en Afrique, devient un exemple de déchéance sous l'ère Gbagbo. Quel honte ! les opposants africains finissent toujours par nous décevoir ainsi va l'afrique.



2.Posté par Ngone le 18/03/2010 14:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Exemple de déchéance ? Vous allez un peu fort vous ne trouvez-pas ? Si vous êtes gabonais(e), je vous conseille de regarder autour de vous et vous verrez que ce ne sont pas les restes que les petits gabonais dans les maquis, mais ils fouillent dans les poubelles de Libreville et cela depuis des décennies. Vous devriez avoir honte d'oser parler ainsi de Bagbo et de la CI, le gabon notre pays n'est tout simplement pas encore à la hauteur de la CI, ni nos soit disantes élites intellectuelles spécialistes de la politique du ventre, à la hauteur des élites ivoiriennes. Y a vraiment pas photo, je vous assure, alors gardez votre ignorance et votre petitesse d'esprit pour vous.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...