News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Corruption : Argent sale sur fonds propres

Le site de la Liberté - LVDPG Révolution le Mercredi 23 Septembre 2009 à 23:17 | Lu 774 fois

La corruption règne en maître et les biens de dictateurs corrompus s’accumulent dans nos pays « démocratiques ». Nouvel état des lieux avec le nouveau rapport de l’ONG CCFD



105 à 180 milliards de dollars détournés par trente deux dictateurs. C’est l’estimation du Comité Contre la Faim et pour le Développement (CCFD) dans un rapport présenté à la presse hier à Paris. En mars 2007, l’ONG avait déjà fait l’inventaire. Si bien que trois potentats africains allaient subir les attaques de deux associations : Transparency international et Sherpa. Feu Omar Bongo et les bons vivants Sassou (Congo) et Obiang Nguema (Guinée équatoriale) découvraient, stupéfaits, qu’on en voulait à leurs luxueuses baraques et leurs bagnoles. La France des doigts de l’Homme tentent de gifler les amis dévoués de la France, quel scandale ! L’affaire défraie la chronique et… font rugir les palais africains.

Seulement, c’est le baobab qui cache la forêt. Et une forêt aux odeurs de pissenlits puisque les champions toutes catégories sont six pieds sous terre. Et hors Afrique. Vainqueur posthume l’irakien Saddam Hussein (de 10 à 40 milliards $ détournés), suivent le Chah d’Iran M. Pahlavi (35 milliards) et l’indonésien Suharto (de 15 à 35 milliards). Si les hommes meurent, l’argent demeure et circule. Et c’est bien tout le problème de la restitution. Seul 1% à 4% des avoirs détournés ont été rendus aux populations volées. 2,6% sont gelés et c’est la Suisse qui s’est montrée la plus coopérante, c’est dire le succès… Mais selon Jean Merckaert, co-auteur avec Antoine Dulin du rapport Biens mal acquis, à qui profite le crime ? la donne pourrait changer

La France aime à jouer les rôles d’exception et surtout en matière de lutte contre la corruption. Première à signer en 2005 la Convention onusienne de Mérida, elle militait dès 1989 en tant que présidente du G7 pour créer le GAFI (le Groupe d’Action financière) afin de mener la lutte internationale contre le blanchiment, précise le rapport. On aimerait un si bel entrain pour mener l’enquête sur les biens des dictateurs au sein même de l’hexagone, c’est le « paradoxe français » .

En trois ans de travail, pas toutes les zones n’ont pu être traités. « C’est un début d’enquête » feint, modeste, Jean Merckaert. Le rapport dresse tout de même quelques pistes de réflexion, en espérant peut-être des suites judiciaires.

Constater et aussi proposer, c’était le but du rapport mais certaines pistes sont plus du domaine de l’idéal. Premièrement, la moindre des choses serait de garantir l’exécution des textes en place comme ceux de la convention Mérida. Plus illusoire serait de créer un « Parquet européen » indépendant. Mirifique : « sanctionner les utilisateurs des paradis fiscaux et judiciaires mais aussi les intermédiaires ». « Les choses sont peut-être en train de changer grâce à la crise mais on est encore loin de résultats concrets, affirme Jean. Pourtant Obama et Sarkozy avaient dit ensemble, il faut s’attaquer aux paradis fiscaux, judiciaires et bancaires. Mais aujourd’hui on les entend moins. Et concrètement, on fait des demi voire des tierce-mesures. Par exemple le 2 avril dernier, au G20, une liste noire des paradis fiscaux a été dressée mais ces listes ne s’attaquent qu’à l’aspect fiscal et délaissent complètement l’aspect judiciaire et bancaire. » Car les États s’intéressent surtout aux évasions fiscales de leurs entreprises [1]. Ils ramèneraient volontiers quelques millions au bercail par ces temps de vache maigre.

Pas le temps d’attendre selon Guy Aurenche qui s’attache à dénoncer un système qui appauvrit jusqu’au drame des populations livrées à elles-même. « La corruption nuit surtout aux pays pauvres, il y a urgence »

Mercredi 23 Septembre 2009
LVDPG Révolution
Vu (s) 774 fois




1.Posté par Sarkosy Bongo le 24/09/2009 13:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon Dieu sauver le Gabon, BARACK OBAMA S. V. P réagissez vite le peuple gabon est en denger de mort par les français et le nigeria Ali ben Bongo.
Dame du changement
Que Dieu garde le gabon

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...