News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Coopération : La Chine octroie un prêt de plus de 5 milliards de Fcfa au Gabon

Le site de la Liberté - Source : AGP le Mercredi 5 Mai 2010 à 14:11 | Lu 516 fois



Coopération : La Chine octroie un prêt de plus de 5 milliards de Fcfa au Gabon
La Chine a octroyé au Gabon un prêt sans intérêt de 80 millions de yuan, soit environ 5,3 milliards de Fcfa, consenti dans le cadre de la coopération bilatérale entre les deux pays.

L'annonce de ce prêt a été faite par Ali Bongo Ondimba, qui est rentré lundi dernier à Libreville, de retour de Shanghai (Chine), où il a pris part à la cérémonie d'ouverture de l'Exposition universelle ayant regroupé plusieurs autres chefs d'Etat et de gouvernement du monde.

Dressant le bilan de son séjour chinois à son arrivée à l'Aéroport international Léon Mba, Ali Bongo a indiqué que outre le prêt, la Chine s'est dit disposée à construire au Gabon deux établissements scolaires, dans le cadre de la coopération entre les deux pays.

Mais la visite d' Ali Bongo Ondimba en Chine a également été marquée par la rencontre avec son homologue chinois Hu Jintao. Les deux ont fait le tour d'horizon des différents secteurs d'activités de la coopération bilatérale entre la chine et le Gabon.

Ils ont affiché leur identité de vues sur les questions d'intérêt commun et exprimé leur volonté de renforcer les relations, déjà excellentes, entre les deux peuples.

Le président chinois a rendu hommage au feu président Omar Bongo Ondimba, considéré à juste titre comme ayant oeuvré pour le rapprochement des relations d'amitié et de coopération entre les deux pays. Hu Jintao a dit qu'il soutenait les efforts de développement entrepris par Ali Bongo Ondimba, ainsi que les réformes visant à hisser le Gabon au rang des pays émergents.

C'est dans cette logique que la Chine a décidé d'accorder au Gabon, au titre de la prochaine année académique, cent trois bourses dans le cadre de la coopération multisectorielle.

La visite d'Ali Bongo à Shanghai a eu aussi un volet économique. Ali Bongo Ondimba en a profité, en effet, pour rencontrer les responsables des grandes firmes chinoises, notamment le groupe COFCO, spécialisé dans le bois, SYNOHYDRO, spécialisé dans la construction d'infrastructures diverses, HUAWEI Technologies, un groupe de renommée mondiale spécialisé dans le domaine des nouvelles technologies de la communication et des télécommunications. Il s'est aussi entretenu avec les dirigeants de Shanghai construction, le groupe qui est chargé de la construction du grand stade de football de Libreville.

Les responsables de cette entreprise ont par ailleurs assuré à Ali Bongo de la livraison à temps de cette infrastructure qui servira pour la CAN 2012, une compétition sportive continentale organisée conjointement entre le Gabon et la Guinée équatoriale.

En outre, le projet d'exploitation du minerai de fer de Belinga (nord-est) a été également évoqué à l'occasion de ce voyage d'Ali Bongo en Chine. Pas étonnant à cela, la Chine étant présentée jusque-là comme adjudicataire de ce vaste marché, même si certaines dispositions du contrat méritent une évolution dans le sens de la prise en compte réelle des intérêts des deux pays. Il faut dire que le Gabon fonde beaucoup d'espoir dans l'exploitation du gisement de fer de Bélinga, au regard de multiples retombées attendues aux plans économique et social, notamment.

Pour la mise en oeuvre de la mine de fer de Bélinga, le contrat initial prévoyait la construction d'un chemin de fer, d'un port en eau profonde au Cap Santa Clara et d'un barrage hydroélectrique sur le site de Kongoué, dans la zone de Makokou (nord-est). Des milliers d'emplois devaient être créés avec les travaux qui seront engagés. Bref, Ali Bongo a saisi l'occasion de sa visite pour faire de nouvelles propositions concrètes au groupe CEMEC, adjudicataire du marché, en vue de redimensionner le projet et lui conférer une logique.

''Vous vous doutez bien que le coût de ce projet tel qu'il est jusqu'à présent proposé, est exagérément lourd. La partie chinoise a pris bonne note de nos propositions. Elle entend donc y répondre très prochainement'', a affirmé Ali Bongo Ondimba, relevant par ailleurs que conformément à la politique d'industrialisation des ressources naturelles du Gabon, ''il ne s'agit plus d'un contrat d'exploitation du minerai aux seules fins d'exportation, mais d'un processus de mise en valeur locale, avec pour ambition la création d'une vraie valeur ajoutée et de bassins d'emploi''.

Toujours au chapitre de la transformation des matières premières sur le territoire national, Ali Bongo a procédé, avec le groupe CITIC Mining Industries Limited, à la signature d'un accord-cadre en vue de la transformation au Gabon du minerai de manganèse de Ndjolé, dans la province du Moyen-Ogooué (centre).

''Dans le sens de la concrétisation de notre volonté de faire du Gabon un pays émergent, j'ai rencontré des hommes d'affaires de Shanghai auxquels j'ai exposé ma vision économique pour le Gabon. Je les ai invités à venir investir dans notre pays'', a souligné Ali Bongo Ondimba qui, dans la ville de Guilin, a eu une séance de travail avec le secrétaire général du comité du Parti communiste chinois pour la région autonome ZHUANG Guangxi. Ce dernier a également dit son soutien aux réformes entreprises actuellement pour la mise en oeuvre d'un Gabon émergent.

Avant de regagner Libreville, Ali Bongo a reçu la diaspora gabonaise à qui il a présenté les reformes menées au Gabon dans le cadre de son développement. Qui vivra, verra.


Mercredi 5 Mai 2010
Source : AGP
Vu (s) 516 fois




1.Posté par Obisko le 05/05/2010 17:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Selon des sources au coeur du pouvoir émergent, le prêt est de 2 500 milliards de dollars us. Pour consentir ce prêt, la Chine a obtenu en retrour l'exploitation durant 25 des meilleures terres agricoles du Gabon et des espaces forestières pour l'exploitation du bois. Le pouvoir émergent devrait disposer de cette somme au plus tard à la fin du mois de juin. Ce prêt arrive à temps pour les travaux des routes et des infrastructures de la can 2012. C'est pour cela que le pouvoir émergent a sollicité et obtenu le report des inspections des travaux de la can au mois d'août. Il semble qu'Ali va réussir à tenir son pari.

2.Posté par la gabonaise ( non La Gabonaise) le 05/05/2010 18:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous ne sommes toujours pas sortis de l'auberge. 2,5 milliards ou 5 milliards à quel prix? Maintenant, les gabonais n'auront plus de terres à cultiver! Les villageois viendront encore grossir les mapanes. C'est triste tout cela, je pensais que l'émergence d'Ali permettrait aux gabonais de jouir des richesses de notre pays.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...