News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Congo : un scrutin contesté

Le site de la Liberté - "LA REVOLUTION" LVDPG le Mercredi 15 Juillet 2009 à 15:05 | Lu 249 fois



Congo : un scrutin contesté
Les Congolais ne se sont pas bousculés pour voter. Au pouvoir depuis 25 ans, Denis Sassou Nguesso continue de défier les organisations de défense des droits humains.

Que dire de cette élection congolaise dont tout le monde connaissait l'issue depuis des lustres? Dimanche 12 juillet, un peu plus de 2 millions de votants inscrits -sur une population de 3,6 millions d'individus, étaient appelés à accepter la poursuite du mandat présidentiel de Denis Sassou Nguesso, 25 ans au pouvoir déjà.

Les Congolais ne se sont pas bousculés aux urnes, "un signe qui ne trompe pas", selon un politologue basé à à Brazzaville qui observe que ses "compatriotes participent nombreux, habituellement, aus scrutins. S'ils ne sont pas venus, c'est parce qu'ils veulent passer un message."

A noter que les six partis d'opposition avaient appelé -certes tardivement -au boycott de l'élection.

Que dire aujourd'hui, puisque tout a été fait pour fermer la voie de l'alternance, dans cet autre Congo aux richesses immenses et aux populations pauvrissimes?

Les ONGs ont eu beau crier, rappeler que les conditions pour une élection démocratique n'étaient pas réunies, rien ni personne n'ont pu convaincre l'administration à reporter le scrutin.

Le rituel a alors été déployé; la Commission Africaine a dépêché des observateurs, dans le but de rendre légitime ce scrutin.

Les Ninjas, les Cobras et les biens mal acquis
Que dire autour d'une élection à prétention démocratique aussi réduite? Juste un rappel, peut-être. La dernière fois que les observateurs avaient salué une élection au «Congo Démocratique» -ainsi s'appelle sérieusement le pays - c'était en 1992.

Denis Sassou Nguesso était arrivé 3ème, avec seulement 17%! Mais vite, il conteste le pouvoir du président élu, Pascal Lissouba, qu'il évincera quelques années plus tard par la férocité des miliciens Ninjas, alliés, et Cobras, qu'il dirige lui-même.

On ne peut pas oublier que l'actuel président a été un des responsables de la meurtrière guerre qu'a connue son pays tout au long des années 90.

Et puis, on ne saurait ignorer les affaires, celle des «disparus» du Beach, ou des graves crimes économiques dénoncées par des associations du monde entier depuis des années.

Nguesso, comme son gendre feu Omar Bongo, figure sur les listes des dignitaires aux «biens mal acquis» que fustigent les militants anti-corruption.

Disparition mystérieuse
Plus récemment, un crime odieux a alerté les organisations de défense des droits l'homme, même si ces dernières ne disposent pas encore d'éléments solides pour discerner les responsabilités des uns et des autres. Mais tout rappelle étonnamment des pratiques bien connues.

Une nuit de février de cette année 2009, un journaliste franco-congolais du journal en ligne Mwinda, Bruno Jacquet Ossébi, échappe de près à l'incendie de sa maison dans lequel périssent ses deux enfants et sa femme.

Brûlé gravement, il est hospitalisé, mais au moment où les médecins constatent un rétablissement notoire, il meurt brutalement. Une disparition mystérieuse pour ce militant anti-corruption.

Bruno Jacquet Ossébi était impliqué dans une plainte visant le président Sassou Nguesso, et venait par ailleurs de publier un article "dénonçant un accord de préfinancement, interdit par la loi, entre une banque française et la Société nationale de pétrole du Congo", explique l'organisation Reporters sans Frontières.

Dans cette affaire comme dans nombreuses autres, il n'y a pas de doute que l'élection de dimanche 12 juillet n'aura pas un gros impact. Sûr aussi que les Congolais attendent de se trouver de nouvelles occasions démocratiques et quoi que l'on dise, ils attendent beaucoup des citoyens du monde entier. A bientôt.

Source : Blog Chemk'Africa | Edgar C.Mbanza

Mercredi 15 Juillet 2009
"LA REVOLUTION" LVDPG
Vu (s) 249 fois


Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...