Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Congo Brazzaville : Denis Sassou Nguesso à Paris. L'heure des malettes a sonné !

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Mercredi 8 Février 2012 à 07:16 | Lu 1121 fois



Congo Brazzaville : Denis Sassou Nguesso à Paris. L'heure des malettes a sonné !
À quelques mois de l’élection présidentielle française et des élections législatives au Congo-Brazzaville prévues à l’automne 2012, la réception par Nicolas Sarkozy de Denis Sassou Nguesso le 8 février vient rappeler les liens complaisants que les autorités françaises continuent d’entretenir avec les dictatures françafricaines. Au pouvoir de 1979 à 1992 et depuis 1997, avec l’appui d’Elf et de l’État français, le régime du président du Congo Brazzaville a toutes les caractéristiques d’un régime dictatorial tels que ceux avec lesquels Nicolas Sarkozy avait promis de rompre en 2007, puis en 2011, suite au renversement de Ben Ali en Tunisie.

Le règne de Sassou Nguesso se caractérise par le crime, la corruption, la violation des droits humains, le détournement des ressources du pays au profit du clan présidentiel ce qui n’empêche pas l’Ambassade de France d’afficher ostensiblement sur son site que « la France entretient depuis toujours des relations privilégiées de coopération avec la République du Congo et se place aujourd’hui au premier rang des bailleurs de fonds bilatéraux présents dans le pays. »

En effet, pour son retour au pouvoir en 1997 Sassou Nguesso avait programmé et exécuté des massacres de populations civiles, plongeant le pays dans une guerre dont l’un des épisodes est toujours en procédure devant la justice française : l’affaire des « disparus du Beach ». Denis Sassou Nguesso est aussi parmi les chefs d’État visés par la procédure judiciaire sur les « Biens Mal Acquis ».

Cette affaire met en lumière le patrimoine considérable acquis grâce aux détournements de fonds publics, avec la complicité d’acteurs français. Les déclarations récentes de l’avocat Robert Bourgi rappellent d’ailleurs, quelques années après l’affaire Elf, que cette manne aurait grandement alimenté la vie politique française. Cette visite officielle du président congolais est aussi une insulte à la mémoire du journaliste franco-congolais Bruno Ossébi, vraisemblablement assassiné en février 2009 à Brazzaville, en raison de son travail sur la corruption et les « Biens Mal Acquis » [1]. La Coalition Congolaise Publiez Ce Que Vous Payez (PWYP Congo) reste très critique sur l’absence de transparence sur les revenus du pétrole congolais [2].

En 2009, deux personnalités de l’UMP, Jacques Toubon et Patrick Gaubert, ont apporté leur caution à la mascarade électorale au cours de laquelle Sasou Nguesso a été « réélu », ce qui est une manière de soutenir ce régime « stable » qui a toujours permis la bonne implantation des grandes entreprises françaises au Congo Brazzaville (telles que le pétrolier Total ou le groupe Bolloré, qui a obtenu la même année la concession du port de Pointe-Noire pour une durée de 30 ans).

Survie et la Fédération des Congolais de la Diaspora (FCD) dénoncent cette visite et demandent aux autorités françaises :

la fin du soutien au régime dictatorial de Denis Sassou Nguesso et aux autres dictatures en Afrique
la dénonciation des élections factices visant à maintenir les dictateurs
l’arrêt des pressions politiques au travers du Parquet dans l’affaire des Biens Mal Acquis
le gel des avoirs illicites des dictateurs et le renforcement des mécanismes préventifs
le soutien à l’exigence d’une enquête véritable sur la mort de Bruno Ossébi
l’arrêt de toute coopération militaire, policière et la suppression des partenariats de Défense avec les régimes dictatoriaux
la création d’une commission d’enquête parlementaire sur l’ensemble de la coopération militaire et policière française en Afrique.

[1] Bruno Ossébi s’intéressait notamment aux projets de financement de l’activité pétrolière par la BNP Paribas. Voir le communiqué du 2 février 2010, Survie, ACAT-France, CCFD, Sherpa : Il y a un an, Bruno Ossebi disparaissait

[2] Dans un communiqué publié le 31 décembre « Rapport de conciliation de volumes et des chiffres dans le cadre du processus de mise en œuvre de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) » par la République du Congo, :« Le refus de coopération de ces différentes entités publiques a eu pour résultat des écarts injustifiés des flux physiques et financiers s’élevant respectivement à 1.384.059 barils et 106436 MsFCFA (161Ms€). », « Il est simplement incompréhensible que pour 2010, les recettes pétrolières déclarées au FMI se chiffrent à 1758MdsFCFA (2,7Mds€) et pour la même période, l’ITIE a déclaré 1553MdsFCFA (2,4Mds€) soit un écart de près de 204MsFCF (312Ms€) pour lequel le gouvernement devrait fournir des explications. »,

NB: Le chapeau est de la rédaction de cameroonvoice

Source : Suivie

Mercredi 8 Février 2012
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 1121 fois




1.Posté par King le 08/02/2012 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il n'a pas encore compris que «toutes les civilisations ne se valent pas»,où il fait semblant d'oublier les propos de son maitre

le « drame de l'Afrique » vient du fait que l'homme africain n'est pas assez entré dans l'Histoire.

1 Président africain normal,sérieux et digne, devrait éviter de partager un verre vin avec le pouvoir actuel !
on n'a l'impression que les scénarios esclavagistes revients en grande pompe sous une autre manière!
mais bon quand on se fait passer pour un laquais,il est difficile de comprendre,de voir les enjeux!

2.Posté par Gervais Mboumba, militant des droits de l''homme le 08/02/2012 16:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sassou est un pauvre con. Nous savons depuis quelques jours que Nicolas Sarkozy a reçu plus de deux fois des millions d'argent des mains du bandit de Sassou pour sa campagne , de l'argent en provenance du Congo-Brazzaville.
Aujourd'hui, ce con de Sassou parle de la paix au Congo, alors que c'est lui qui trouble la paix. Il a tué Marien Ngoaubi, en assassinant des innocents. Il a fait trois coups d'État en chassant le professeur Pascal Lissouba du pouvoir. D'ailleurs, je ne le considère pas comme président de la république, mais un voyou préfet de Sarkozy pour mieux piller le Congo.

3.Posté par Nicolas Sarkozy continue de faire honneur aux dictateurs le 08/02/2012 21:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Après Kadhafi, Ben Ali, Bachar el-Assad ou Paul Biya, Nicolas Sarkozy reçoit cet après-midi Denis Sassou Nguesso, président-dictateur du Congo. Cette réception réanime officiellement les liens complaisants qu’entretient la France avec les dictatures. Celui qui voulait « être le président d’une démocratie moderne, exemplaire au regard du monde » s’embourbe dans la complicité avec les pires criminels.

Eva Joly déclare : « Il est plus que temps de mettre fin au soutien de la présidence française à des régimes dictatoriaux comme celui de la République du Congo. Avec cet accueil, Nicolas Sarkozy enterre définitivement ses vaines promesses d’en finir avec la Françafrique.

La complaisance avec laquelle Denis Sassou Nguesso est reçu ce soir engage chaque citoyen Français à s’indigner. Notre pays s’entache de coopérations économiques et militaires privilégiées avec un homme coupable de violations de Droits de l’homme, de détournements des ressources de son pays à son profit et de corruption. Des groupes comme Total et Bolloré, toujours plus proches des pouvoirs autoritaires, profitent à plein régime de cette connivence. Il s’agit d’une véritable insulte à toutes les victimes de ce chef d’Etat.

Après la leçon infligée à la real politik française par les révolutions du Printemps Arabe, j’en appelle à la conscience républicaine de chacun pour condamner publiquement cette atteinte à nos principes fondamentaux.

Si je suis élue présidente de la République, je mettrai un terme définitif à la Françafrique financière et militaire et engagerai une coopération judiciaire et fiscale pour une restitution des avoirs détournés aux pays spoliés, les biens mal acquis. »
Eva joly

4.Posté par 2m2l le 08/02/2012 23:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
est Jocktan regarde tes ways que tu dis que tu faisais avec le boss continuent .

5.Posté par EvaJoly et Nabozy de NagyBocsa = 2 faces de la même médaille le 09/02/2012 17:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eva Joly est une comique pro-USA et quzsiment anti-française. Elle dénonce toujours les rapaces gaulois et jamais les féroces prédateurs yankees.

Notez qu'elle dénonce les dictateus francophiles et jamais le cleptomane formé aux USA qu'est le redoutable Boucher de Sindou alassane dramane ouattara.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Afrique du Sud | Cameroun | Cote d'Ivoire | Nigeria | RDC | Sénégal | Congo Brazzaville | Maghreb | Burkina Faso | Guinée Equatoriale | Tchad | CEMAC | Union Africaine | Afrique de l'Ouest | Afrique Centrale | Eco Afrique | Nouvelle Afrique


Flash Info
20/11/2017 07:51

Flash info : Notre version mobile, plus rapide

Nous venons de rendre notre version mobile et tablette plus rapide, après plusieurs mois de travail, en vous informons aussi que votre site est rentré dans le club des meilleurs sites francophones...
Info juste & Utile : News 7J/7









Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée

Incroyable !