News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Confusion et fuite en avant des autorités gabonaises, face à l'exigence de l'opposition de recompter les voix de la présidentielle

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Mercredi 9 Septembre 2009 à 18:17 | Lu 730 fois



Confusion et fuite en avant des autorités gabonaises, face à l'exigence de l'opposition de recompter les voix de la présidentielle
Koaci.com Libreville:: La contestation de l'élection d'Ali Bongo n'en fini pas ::

Les propos du porte parole de gouvernement, par ailleurs ministre en charge de la jeunesse et des sports, René Ndemezo Obiang, au sortir d’un récent conseil inter ministériel sont on ne peut plus claires.

Le patron du département des sports, indique aux candidats déclarés perdants à la dernière élection présidentielle, de plutôt se rapprocher de la cour constitutionnelle afin de porter leurs éventuels recours en annulation auprès de cette institution, en cas de contestation de la victoire d’Ali Bongo Ondimba, dont l’annonce du triomphe avec 41,73% des suffrages exprimés, a plongé le pays dans une vague de violence, avec pour épicentre la capitale économique du pays Port Gentil, ou outre les actes de vandalisme enregistrés un peu partout sur l’ensemble du territoire national, la crise socio politique a été marquée par la mise à feu du consulat de France, et par la destruction de la principale prison de la ville.

Pour l’opposition politique, ces pillage en série résultent du refus d’un nouveau hold up électoral à mettre à l’actif du parti démocratique gabonais au pouvoir. Une fraude qui se serait appuyée sur la falsification des procès verbaux, d’où l’exigence de l’opposition relative à un nouveau recomptage des voix sur la base des procès verbaux authentiques, détenus par chacun des représentants des candidats dans les bureaux de vote.

Si cette préoccupation semble être esquivée par le gouvernement, c’est plutôt la confusion du côté de la commission électorale nationale autonome et permanente CENAP, qui réfute toute allégation de fraude de procès verbaux, préférant indirectement avoir un doigt accusateur en direction du ministère de l’intérieur dont le patron du département, Jean François Ndongou, avait solennellement rendu public les résultats définitifs du scrutin. Mais en guise de réponse du berger à la bergère, le ministère de l’intérieur renvoi la balle à commission électorale nationale autonome et permanente, en affirmant ne s’être contenté que de fidèlement donner lecture, sur la base de documents de centralisation des procès verbaux fournis par la commission électorale nationale autonome et permanente , sans y avoir apporté un quelconque rajout.,
C’est dans cette ambiance de cafouillage, sous fond de fuite en avant du gouvernement quant à la procédure de recomptage des voix, que les populations continuent d’attendre les instructions des leaders politiques de l’opposition, dans le cadre des actions graduelles qui doivent s’inscrivent dans le prolongement des actions de contestation du hold up de la victoire de le dernière présidentielle.

De nombreux opposants à l’instar de l’ancien ministre de l’intérieur, André Mba Obame, se refusent à porter le moindre recours en annulation auprès de la cour constitutionnelle, évoquant d’avance une peine perdue « j’ai été ministre de l’intérieur dans ce pays, et je sais comment ces choses fonctionnent » avoue à cœur ouvert, André Mba Obame, qui a été ces vingt cinq dernières années au cœur de la mafia du système Bongo, en qualité d’éminence crise de premier plan. Se retrouvant aujourd’hui de l’autre côté de la barrière, l’homme aime bien se confier en s’appuyant sur l’assertion’’ on n’apprend pas à un vieux singe à faire la grimace’’. D’autres pessimistes, pour déjà avoir été victime à plus d’une fois du système politique bongo, pourraient également s’abstenir du moindre recours en annulation, puisque tirant les enseignements des recours précédents à différents niveaux de scrutins politiques. L’un d’entre eux, le leader de l’opposition Pierre Mamboundou a déjà vainement tenté l’expérience lors des deux derniers scrutins présidentiels.
La proximité familiale qui lie la présidente de la cour constitutionnelle à Ali Bongo Ondimba, bien que n’ayant à première approche rien d’anormal, est malheureusement un autre point noir au tableau.

La présidente de cette institution, Marie Madeleine Mborantsuo, étant simplement la mère génitrice des demi-frères d’Ali Bongo Ondimba. Pour de nombreux observatoires de la vie politique gabonaise, la voix du sang aurait souvent eu raison lors des dernières élections présidentielles.

Mercredi 9 Septembre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 730 fois




1.Posté par Ngavet le 09/09/2009 18:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
y a du boulot dans ce pays car il faudrait pouvoir eliminer tous les parasites qui provoquent la misère du peuple en commençant par des enlevements de la famille de ndougou que toute personne qui connait sa fimille puisse faire une action contre sa famille et decimer là entierement !!!!! ensuite se sera autour de gondjout et boukibi et etc.....

2.Posté par loli le 09/09/2009 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Boukoubi habitait au 3quartier juste à quelques metres de la clinique edith bongo

3.Posté par souvenirs souvenirs le 09/09/2009 19:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
11 ans plus tard le même scénario se reproduit avec Mborantsuo. Regardez :
http://www.youtube.com/watch?v=Odw5ED1H7dQ

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...