News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Compte rendu de la rencontre Moukagni-Iwangou Commission de l'Union européenne le 04/11/2016 à Bruxelles.

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 5 Novembre 2016 à 12:29 | Lu 3740 fois



Dans le cadre de ses consultations des juridictions internationales, hier après midi (vendredi 4/11/2016) à la Commission européenne à Bruxelles, le Président Moukagni Iwangou a été reçu par le chef de la division Afrique centrale, le responsable de la cellule Gabon, les juristes spécialistes en droit de l'homme, des élections et droit constitutionnel qui sont venus tour à tour débattre de la situation qui prévaut actuellement au Gabon.

Pour les questions d'actualité, le Président Moukagni Iwangou a évoqué deux questions:
1/ l'arrestation, la séquestration arbitraire et la torture infligée à des journalistes d'EDN avec les responsables et les juristes de l'UE.
2/ Le devoir de vérité sur les faits ayant émaillés les élections présidentielles dans le rapport final de la mission d'observation électorale de l'UE.

Pour la première question les responsables UE ont dit qu'ils avaient ces informations et avaient déjà pris des dispositions auprès du gouvernement gabonais pour que les journalistes soient libérés.

Pour la deuxième question, ils ont confirmé que le rapport reposera essentiellement sur des éléments factuels observes au cours du processus électoral. Des recommandations pour l'avenir pour que des élections libres et transparentes soient organisées. De même, la Commission européenne des droits humains est également interpellée au regard des nombreuses exactions commises sur les populations gabonaises qui protestaient pacifiquement leur désaccord au vu des résultats annoncés. Ils n'entendent pas édulcorer ledit rapport au benefice de quiconque pour travestir la vérité.

Ensuite le reste de l'entretien portait essentiellement sur les démarches actuelles de l'opposition auprès de la CPI par rapport aux victimes et de l'illégalité des décisions de la cour constitutionnelle du Gabon au regard des lois gabonaises en la matière. Notamment:
1/ sur les allégations selon lesquelles le comptage des voix n'est prévu par aucune disposition légale,
2/ L'annulation d'une partie des votes d'une circonscription électorale entraine de facto l'annulation des votes de toute la circonscription;
3/ la saisine de Jean Ping n'a pas été examinée au regard de la loi.
4/ auto saisine de la CC sur des sujets qui ne lui ont pas été soumis
5/ Demande reconventionnelle dilatoire du camp Ali Bongo Ondimba;
6/ Parodie de justice, déni de droit les décisions illégales d'une cour constitutionnelle illégale peuvent elle engager le peuple au regard de la jurisprudence de la cour constitutionnelle pro Gbagbo de la Côte d'Ivoire.
7/ L'impossibilité manifeste d'une alternance démocratique au Gabon dans le cadre juridique et institutionnel actuel confisqué par une famille depuis 50 ans.
Le Président Moukagni Iwangou a développé ces points avec brio et un professionnalisme qui a été reconnu par ses interlocuteurs européens de la même profession.

En conclusion trois dossiers ont été demandé par les Européens. Il s'agit:
1/ dossier de la CPI contenant le rapport exhaustif sur les exactions, les assassinats, les auteurs aux fins d'intéresser la cour européenne des droits de l'homme et le soutien de l'UE de la procédure pénale internationale à la CPI et auprès des autres juridictions en charge des crimes contre la paix.
2/ un mémorandum sur le cadre juridique et institutionnel, du Gabon et notamment sur les lois liberticides et sur le cadre structurel des institutions en charge des élections qui rendent impossible une alternance démocratique au Gabon.
3/ Une analyse de la crise et les offres prospectives en cours pour la sortie de la crise.

Ces trois dossiers vont etre déposé dans les prochains jours pour les suites voulues:

La question relative a l'unité de l'opposition et aux perspectives de lutte pour faire respecter la vérité des urnes a été évoquée par les spécialistes de l'UE. Sur ce dernier point, le Président Moukagni a dit que la primauté de communication revenait au chef de l'opposition Jean Ping qui a été élu Président de la République et qui sera leur invité le 07 novembre 2016. Son intervention se limite dans le cadre de ses prérogatives de vice Président de la commission juridique de Jean Ping et dans celui de Président de l'UPG en soutien aux initiatives du Premier Secrétaire Politique aux Affaires Extérieures de l'UPG Jean Ndouanis.
La rencontre qui a débuté à 16:00 s'est terminée à 19:30 sur une note de satisfaction générale, d'encouragement et d'échanges de cartes de
visite aux fins de suivi.

Le Secrétariat du Premier Secrétaire Politique aux Affaires Extérieures Jean Ndouanis.

Samedi 5 Novembre 2016
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 3740 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...