News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Communiqué du Mouvement Civique du Gabon

Le site de la Liberté - Mengue M'Eyaà le Dimanche 12 Avril 2015 à 22:38 | Lu 3837 fois



Le Gabon est en deuil.

Le Gabon vient d'être frappé en plein cœur par la disparition de son chef d'Etat élu en 2009, André Mba Obame.

Cette disparition bouleverse tous les démocrates qui le savaient malade depuis plusieurs années.
Il a combattu sa maladie avec autant d'énergie qu'il s'est engagé en faveur de l'alternance démocratique pour le Gabon.

Bien qu'étant malade, à l'été 2012, il est venu jusqu'à l'Elyseé pour faire des propositions concrètes et déposer un mémorandum à la tête d'une délégation de l'opposition gabonaise et de représentants de la société civile. Nous étions à ses côtés.

André Mba Obame est un exemple pour tous les Gabonais et pour toutes les Gabonaises de combativité, de résistance à l'oppression. Il avait un véritable projet politique de développement pour notre pays.

Doté d'une éloquence admirable, il a su emporter l'élection présidentielle, victoire immédiatement confisquée par un coup d'Etat électoral soutenu par le pouvoir français en 2009.

Les Gabonais-es l'appelaient AMO comme s'il s'agissait d'un prénom. C'était le prénom de leur président de la République véritablement élu.

Suivant sa mémoire, nous continuons le combat. Le rassemblement des forces du changement doit se poursuivre afin de mettre un terme définitif au règne du sinistre clan Bongo.

C'est une immense perte pour le Gabon.

Le Mouvement Civique du Gabon adresse ses condoléances à la famille d'André Mba Obame, à tous les Gabonais et Gabonaises, au Président de son parti, Zacharie Myboto, l'Union nationale et à tous ses membres.


Paris, 12 avril 2015


Pour le Mouvement Civique du Gabon
La présidente du Conseil exécutif


Mengue M'Eyaà

Dimanche 12 Avril 2015
Mengue M'Eyaà
Vu (s) 3837 fois




1.Posté par révolution nationale RN le 12/04/2015 23:21 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
chère grand frère de la diaspora nous avons besoin de votre soutien pour engager cette révolution car si vous remarquer comme moi en vien de perdre deux grande figure de l'opposition à savoir M.Pierre Maboundou et André Mba Obama ceci n'est pas un hasard regardons la presidenciel de 2009 nous comprenons que se sont les deux premiers au élections perdu par Ali Bongo dont il fait le coup d'etat électorale donc pour ce qui veulent aller au urnes contre la machine à froder alias PDG ce perdu d'avance donc il ne nous reste que la rue n'ayant plus peur car nul n'est immortelle faisant le pour nos progéniture remplissons les rues car AMO à donner sa vie pour nous si nous ne faisant rien sa mort serait en vain repose en paix AMO j sais que les gabonais consciens te vangerons amen

2.Posté par Toscane le 13/04/2015 08:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merde jusqu'en quand laisseriez vous les Bongo tuer les hommes et enfants du Gabon !! Ce monsieur qui s'est tant battu pour vous vient de mourir , tué une fois de plus par un Bongo , la mobilisation doit se faire dans l'immediat pour dire plus jamais ça . Pour les Bongo les Gabonais ne sont que de simple cobayes , bon a etre sacrifié pour servir leurs interets et leurs soif de pouvoir .Personne ne mérite de mourir ainsi .

3.Posté par Bonnet le 13/04/2015 10:14 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En tant que membre du MGC, merci à notre présidente, Mme Mengue M'Eyaà, avoir rappelé le travail mené avec le Président de la République élu, le defunt Andre Mba Obame, qui n' a pu exercer ses fonctions en raison du coup d'Etat du clan Bongo.

4.Posté par Bonnet le 13/04/2015 10:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En tant que membre du MCG, merci à notre présidente, Mme Mengue M''Eyaà, d''avoir rappelé le travail mené avec le Président de la République élu, le defunt Andre Mba Obame, qui n'' a pu exercer ses fonctions en raison du coup d''Etat du clan Bongo.

5.Posté par Bouka Rabenkogo le 13/04/2015 14:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La Dynamique "Ça Se Passe Maintenant" est en Deuil. Elle vient de perdre un Ami, un Frère que j'ai connu à l'époque où pour joindre Oyem à partir de Port-Gentil ma ville natale, il fallait emprunter le seul moyen de transport aérien du franco-gabonais Jean Claude Brouillet un DC3. C’était à Saint Kisito d'Engone. Le camp des petits biaffrais à qui ils nous fallait redonner gout à la vie par notre amitié étaient en face, l'autre coté de la route qui menait chez les Sœurs. Le Séminariste un peu plus âgé que nous, si mes souvenirs sont bon était l'Abbé Paul Mba Abessolo. Notre amitié s'est renforcée, de 1985 à 2004 date à laquelle, j'ai interrompu volontairement ma relation avec le pouvoir des Bongo. André aurait pu faire pareil, mais il occupait la responsabilité de secrétaire général adjoint de la présidence. En 2009, j'ai participé volontairement à ton choix de candidat unique sous l’égide du Premier Ministre Jean Eyeghe Ndong à London. Commissaire chargé du dépouillement lors desdites élections que tu avais gagné, mon blocage pendant deux jours, de la conspiration qui avait était ourdie par tes adversaires de frères francs-maçons contre toi fut veine. Je n'ai pas pu battre moi seul, le monstre PDG que tu as voulu détruire de l'intérieur. André, André, André je te promet que le flambeau ne sera jamais éteint. D'autres, le porterons jusqu'à la libération totale de notre pays, de l'Afrique et du reste du monde. Notre Père Divin (MUANGA) nous attend tous pour le jugement dernier. Que la terre te soit légère.

6.Posté par Leïla le 13/04/2015 15:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si les impérialistes français ne s'étaient mêlés en 2009, un bongo ne serait pas au pouvoir. La droite comme la gauche française sont coupables de la misère et des souffrances du peuple gabonais.
Il appartient maintenant au peuple gabonais de comprendre qu'on ne reste pas esclave toute une vie et qu'après 55 ans d'indépendance on ne peut plus continuer à trembler devant l'ancienne puissance coloniale.

7.Posté par Basile NGUEMA le 17/04/2015 06:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'Elysée, toujours l'Elysée... Pauvres dirigeants politiques esclaves africains issus de la colonisation française et de la françafrique, incapables de se prendre en mains, et de convaincre leur propre peuple. Vous n'avez rien compris encore à la géopolitique. Cette France qui est la cause de notre retard démocratique, économique et culturel, cette France que n'a cessé de piller les ressources de nos pays et qui installe les dirigeants qu'elle veut quand elle le souhaite...C'est à cette France que tels de petits sous-préfets, on continue de s'appuyer et d'aller pleurnicher dès qu'il y a un problème politique dans nos pays. Avez vous vu les pays de l'Afrique Australe aller pleurnicher chez les occidentaux pour régler leurs problèmes? PAUVRES AFRICAINS, PAUVRES GABONAIS !

8.Posté par Bouka Rabenkogo le 17/04/2015 12:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chassons Ali le biafrais et sa légion d'apatrides mafieux. Un point, un trait. Il n’y a plus de 2016. Le vide constitutionnel est constaté depuis mercredi 29 octobre 2014 date de la publication en France du livre "Les nouvelles affaires africaines", du journaliste d’investigation français Pierre Péan. Les institutions chargées de faire appliquer l’Article 13 de la constitution en sont incapables et complices du biafrais et sa légion de mafieux apatrides. Allez jusqu'en 2016 revient à dire qu’Ali Bongo l'anticonstitutionnel a été légalement élu en 2009 et que les dispositions de l’Article 10 ne s’appliquent pas au faussaire Ali Bongo.
Nous considérons comme complice de haute trahison toute personnalité politique qui envisage encore l’élection de 2016. Le Gabon ne peux plus souffrir d’être un pays "hors la lois" et présenter à l’international l’image d’un peuple complice d’un parjure. Les différents meeting organisés ça et là ne sont rien d'autre qu’une véritable duplicité. Ali n'a pas été chassé du pouvoir pourquoi?
Mesdames et messieurs les leader politiques, la comédie a assez durer. Si Ali le biafrais et sa légion de mafieux apatrides ne sont pas chassés avant ou pendant les obsèques d'André Mba Obame alors, la dynamique "Ça Se Passe Maintenant" retirera toutes les réserves qu’il accorde aux actions du Front uni de l’opposition et a tout autre mouvement politique de l’opposition.
"C’est fini, les combines politico-politiciennes".
Les obsèques d'André Mba Obame doivent être celles du départ sans conditions d’Ali le biafrais et de sa légion d'apatrides mafieux.
A bon entendeur…

9.Posté par MOULAMBA BONIFACE le 19/06/2015 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mouvement civique!je m'a moque quand on parle en fang les problemes du pays et myboto assit ne comprenantv rien c'est ca le civisme?dégagez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...