News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Communiqué du Conseil exécutif du Mouvement Civique du Gabon

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 10 Juin 2011 à 06:54 | Lu 1066 fois



Le président Barack Obama (d) et son homologue gabonais Ali Bongo dans le bureau ovale de la Maison Blanche, le 9 juin 2011.
Le président Barack Obama (d) et son homologue gabonais Ali Bongo dans le bureau ovale de la Maison Blanche, le 9 juin 2011.
Le Conseil exécutif du Mouvement civique du Gabon exprime son profond mécontentement et sa déception à l’endroit du Président Barack OBAMA qui a reçu à la Maison Blanche le putschiste gabonais.

En effet, il est de notoriété internationale aujourd’hui que le clan quarantenaire dont est issu le putschiste gabonais Ali BONGO n’a pas gagné l’élection présidentielle. Il ne peut à aucun titre être reçu par le Président OBAMA.

Ce dernier s’alignerait visiblement sur un droit différencié des peuples, qui voudrait que les Syriens ou les Libyens ont le droit à la démocratie, mais pas les Gabonais. Alors que le Gabon est connu comme un des pays clés de la corruption en Afrique noire – voir le quotidien lLe Monde de ce jour -, que la Justice française est empêchée de poursuivre les « biens mal acquis », comment un délinquant international, Bongo, peut représenter le Conseil de sécurité et être reçu par un chef d’Etat d’une grande démocratie.

Beaucoup d’hommes et de femmes, notamment les démocrates d’Afrique noire, avaient porté un espoir envers le Président américain souvent en étant considéré avec ironie dans leur propre pays sous la dictature de la part de celui-là même qu’il reçoit ce 9 juin. Espérons que cette réception préparée par Sarkozy a pour objectif d’exiger dans un délai rapide le départ de Bongo en exil dans un pays de son choix.

Un des conseillers d’Obama a indiqué que Bongo avait commencé des réformes au Gabon, ce qui est absolument faux. Il a lancé une immense chasse aux sorcières auprès des partisans de l’opposition commis des massacres à Port Gentil dès septembre 2009 et réprimé avec férocité toute forme de désaccords sociaux et politique. Il paraît selon lui que le Gabon a joué un rôle pour les conflits en Afrique. C’est tout à fait normal puisque le régime gabonais est soumis à Sarkozy qui l’a imposé.

Les Gabonais aspirent comme les Américains à choisir leurs dirigeants.

En tout état de cause, nous attendons une vraie politique africaine des Etats-Unis et non pas un alignement sur les positions néo foccardiennes de Sarkozy.

Le Mouvement Civique du Gabon indique que, malgré cet acte grave posé par l’administration américaine, il continuera son combat auprès du peuple gabonais contre le régime du parti-Etat jusqu’à sa chute définitive qui arrivera tôt ou tard.

Paris, le 9 juin 2011

Mengue M'Eyaa

Présidente du Conseil exécutif
Mouvement civique du Gabon (MCG)

http://mouvementciviquedugabon2009.unblog.fr


Vendredi 10 Juin 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1066 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

18.Posté par Larévolte ( pas la révolte) le 10/06/2011 22:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si les sénégalais ont des visas de 10 ans pour partir aux Etats-Unis ce n'est pas à cause d'une meilleure négociation des relations diplômatiques mais c'est à cause de de l'île de Gorée (dont chante notre cher Pierre Akendengue) lors l'esclavage et la traite négrière. Les sénégalais ont certains privilèges parce que c'est de Gorée que les navires négriers embarquaient les les africains (les esclaves) pour les Amériques et autres. C'est une façon pour l'état américain (Etats-Unis) de soulager la conscience. Les sénégalais savent peut-être mieux exploiter les quelques droits que les noirs africains sont susceptibles d'obtenir des occidentaux.

Je suis surprise d'apprendre que les sénégalais ne sont pas complexés vis à vis les blancs, ma foi!! Je vais tout lire sur ce site. Entre un zaïrois et un sénégalais, je dirai que l'homme zaïrois ou la femme zaïroise est moins complexé vis à vis des blancs par rapport à l'homme sénégalais ou la femme sénégalaise. Je vis en Europe depuis mon jeune âge et j'en sais quelque chose.

17.Posté par Larévolte (pas la révolte) le 10/06/2011 22:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi je ne comprends pas ce qui gêne autant les gabonais et gabonaises par rapport à la rencontre que Barak Obama a accordée à Ali Bernard Ben Bongo Ondimba. Alain Bernard Ali Bongo trône au sommet de l'état gabonais depuis bientôt deux ans, et Obama ne lui avait accordé aucune rencontre jusque là et pourtant le quotidien des gabonais opprimés ne changeait pas et cela n'avait pas non plus empêché Ben Ali Bongo de se pavaner au palais royal du bord de mer au Gabon. En quoi la récente rencontre du 09/06/2011 entre le président américain Barak Obama et le soi-disant roi du Gabon Bongo Ali va soigner les maux du Gabon ou les empirer?

Est-ce que c'est la première fois qu'une grande partie du peuple gabonais est trahie et méprisée?

Au démeurant, cette rencontre profite d'ailleurs même au peuple gabonais car c'est presque la première fois que les grands médias occidentaux se sont interessés au sort des gabonais opprimés au Gabon.
Et puis, il est préférable que nous gardions notre calme puisque nous ne connaissons pas pour l'heure le but et le contenu de cet entretien entre ces deux hommes politiques. Cet entretien qui n'a duré que 15 minutes au lieu des 30 minutes comme annoncé malgré le tapage médiatique orchestré par les sbires du sultan Ali.

Personnellement, cette rencontre ne m'offusque pas et je dirai même qu'elle me rend indifférente. Aain Bongo a t-il été reçu avec les honneurs dignes d'un chef d'état comme on a vu avec Angela Merkel? J'en doute...

Toute fois, j'invite mes frères et soeurs gabonais (ses) qui se reconnaissent dans le cahangement au Gabon d'avoir un peu plus de hauteur par rapport à certains évênements. Nous devons nous comporter comme des adultes responsables et dignes malgré nos misères, nos détresses, nos angoisses et nos espérances. Par conséquent, nous devons éviter de nous morfondre et gémir comme des enfants au moindre bobo. Nous ne devons pas perdre espoir ou vider toute notre énergie parce que Obama a reçu Ali.
Si Ali et ses pédégistes attendaient une quelconque rencontre avec Obama pour appliquer leur politique de l'émergence et offrir aux gabonais les fruits de cette émergence, nous qui refusons la monarchie et qui ne nous reconnaissons pas dans la politique de l'émergence invisible et utopique ne devons pas croire que si Obama avait continué à ignorer Alain Ali Bernard Bongo, les conditions de vie des gabonais opprimés allaient s'améliorer. Est-ce que la délivrance du Gabon et son indépendance reposent sur Barak Obama?
Si en 2012 Barak Obama n'est pas réélu, est-ce que cela signifie que Alain Bongo quittera le pouvoir au Gabon?

Cependant, je salue la démarche des ONG du Gabon ( l'équipe d'Ona Essagui) à cause de la la fameuse vidéo qu'elle a envoyée et qui met en évidence le contraste entre les deux catégories de gabonais les Bongo avec le luxe acquis par détournements des richesses qui appartiennent à tous les gabonais et le peuple opprimé fouillant dans les décharges publiques pour se nourrir, une bonne partie de la société étasunienne et anglaise sait que les gabonais souffrent et sont contraints de se taire dans leur souffrance à cause de la baïonnette, de la poudre et du canon...
Ce genre d'initiative a plus d'impact sur la lutte que nous menons dans la mesure où les médias ont un réel pouvoir en occident et notamment aux Etats-Unis.

Et pour terminer, nous connaissons tous la mentalité des gabonais adeptes des Bongo. Si Alain Bongo avait été reçu avec tous les honneurs, nos écrans d'ordinateurs allaient déjà même exploser avec les cris d'allégresse poussés par les pédégistes et affiliés.
Cette rencontre entre Obama et Alain Bongo s'est-elle bien passée?????????

16.Posté par DUNZI le 10/06/2011 19:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
COde 241

Quand je vivais au Gabon je pensais que nous Gabonais étions parmi les hommes plus riches d’Afrique. Ensuite je suis partis aux USA, quelle ne fut pas ma surprise en face des compatriotes ouest africain. Ils étaient presque toujours bien nantis à l'Université.

Les ouest Africains que j'ai rencontré ici ce ne sont pas les maliens qui vendent le pain à Nkembo ou Akebe. Ce sont des gens bien, et les enfants ouest africain qui font les études sans la bourse de leurs pays s'en sortent bien.

C'est pour te dire que ta théorie de ICUS ne fonctionne pas.

Même les grands économistes s'accordent pour dire que la façon dont le GDP est calculé ne correspond pas à la réalité sur le terrain, des pays comme le Gabon qui ont une économie de rente.

A la question c'est quoi faire la vraie politique? Je te répondrais que c'est avoir déjà des institutions fortes comme un parlement et un sénat forts, en prenant l’exemple du Sénégal tu ne vas pas comparer les députés gabonais à nos papas de l'hémicycle qui ne savent que lire "pour moi koi makaya" à l'exception de quelques uns.

Ensuite, faire la vraie politique, c'est avoir des leaders politiques capable de contrôler l'action du gouvernement et interpeller le président de la République, comme le sénat le fait en Amérique.

J'ai parfois l'impression que sur le plan du fonctionnement de nos institutions tout est à refaire, aucun secteur ne fonctionne normalement.

15.Posté par DUNZI le 10/06/2011 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
COde 241

Quand je vivais au Gabon je pensais que nous Gabonais étiont parmi les hommes plus riches d’Afrique. Ensuite je suis partis aux USA, quelle ne fut pas ma surprise en face des compatriotes ouest africain. Ils étaient presque toujours bien nantis à l'Université.

Les ouest Africains que j'ai rencontré ici ce ne sont pas les maliens qui vendent le pain à Nkembo ou Akebe. Ce sont des gens bien, et les enfants ouest africain qui font les études sans la bourse de leurs pays s'en sortent bien.

C'est pour te dire que ta théorie de ICUS ne fonctionne pas.

Même les grands économistes s'accordent pour dire que la façon dont le GDP est calculé ne correspond pas à la réalité sur le terrain, des pays comme le Gabon qui ont une économie de rente.

A la question c'est quoi faire la vraie politique? Je te répondrais que c'est avoir déjà des institutions fortes comme un parlement et un sénat forts, en prenant l’exemple du Sénégal tu ne vas pas comparer les députés gabonais à nos papas de l'hémicycle qui ne savent que lire "pour moi koi makaya" à l'exception de quelques uns.

Ensuite, faire la vraie politique, c'est avoir des leaders politiques capable de contrôler l'action du gouvernement et interpeller le président de la République, comme le sénat le fait en Amérique.

J'ai parfois l'impression que sur le plan du fonctionnement de nos institutions tout est à refaire, aucun secteur ne fonctionne normalement.

14.Posté par DUNZI le 10/06/2011 19:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
COde 241

Quand je vivais au Gabon je pensais que nous Gabonais étaient parmi les hommes plus riches d’Afrique. Ensuite je suis partis aux USA, quelle ne fut pas ma surprise en face des compatriotes ouest africain. Ils étaient presque toujours bien nantis à l'Université.

Les ouest Africains que j'ai rencontré ici ce ne sont pas les maliens qui vendent le pain à Nkembo ou Akebe. Ce sont des gens bien, et les enfants ouest africain qui font les études sans la bourse de leurs pays s'en sortent bien.

C'est pour te dire que ta théorie de ICUS ne fonctionne pas.

Même les grands économistes s'accordent pour dire que la façon dont le GDP est calculé ne correspond pas à la réalité sur le terrain, des pays comme le Gabon qui ont une économie de rente.

A la question c'est quoi faire la vraie politique? Je te répondrais que c'est avoir déjà des institutions fortes comme un parlement et un sénat forts, en prenant l’exemple du Sénégal tu ne vas pas comparer les députés gabonais à nos papas de l'hémicycle qui ne savent que lire "pour moi koi makaya" à l'exception de quelques uns.

Ensuite, faire la vraie politique, c'est avoir des leaders politiques capable de contrôler l'action du gouvernement et interpeller le président de la République, comme le sénat le fait en Amérique.

J'ai parfois l'impression que sur le plan du fonctionnement de nos institutions tout est à refaire, aucun secteur ne fonctionne normalement.

13.Posté par Code 241 le 10/06/2011 18:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ DUNZI

C'est quoi la vraie politique selon toi ?

Si Sénéweb est ta seule source d'information il faut diversifier.
Bien saches que le Sénégal est classé parmis les LICUS( low income countries) le Gabon est pays à revenu intermédiare.
Sur le plan international les deux pays ne béneficient des même traitements des donateurs.
Puis le Sénégal a environnement des affaires plus attractif que le Gabon. donc il attire tout le Monde.
Puis saches qu' en relation internationle un don est motivé par d'autresconsiderations ( économiques, et stratégique) donc attention quand tu dis qu'il profite.
En politique, regarde ce que les politiciens sénégalais et leur diaspora font en terme de contre offensive à la politique en cours, WADE qui positionner son fils.
Avant d'aller en Lybe Wade est d'abord passé par Ou ? quand tu parles d'intégrité.

Le gabon a négotcé aussi des Visas de 5ans. Mais la diaspora Sénégalaise n'est pas pour rien dans ce résutat et vois ce qu'elle apporte à son pays.
je crois que comparer les deux pays tel que tu le fais n'est pas très pertinent.

Les Gabonais ne sont pas plus complexés qu'un autre peuple. Il y'a qu'au gabon trop de parvenus qui conduisent notre politique, notre diplomatie, qui sont ambassadeurs et renvoien de notre pays l'image qu'on se fait de nous. Hors les autres ont compris le sens du travail , de la lutte démocratique et du combat pour la préservation de leurs intérêts. Or nous on brade tout par faute d'un leadership intelligent et éclairé.


12.Posté par La vérité le 10/06/2011 17:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Mengue M'Eyaà,

Pendant qu'AMO dépense les milliards qu'il a volé au contribuable gabonais, en s'achetant un empire immobilier en France, ... pourquoi vous ne lui dites pas d'aller construire chez lui à Medouneu qui l'a élu député comme font d'autres pour leurs localités? S'il n'arrive pas à construire même une maison digne chez lui; c'est tout le Gabon qu'il pourrait développer? Arrêtez de prendre les gabonais pour des idiots pour la simple raison qu'il vous faut défendre vos intérêts personnels.

ABO a triché, je vous le concède. AMO et bien d'autres ont aussi fraudé; concèdez-le moi. Le plus malin a remporté le combat et c'est ça que vous devriez comprendre. Arrêtez donc de faire dans la langue du bois.


11.Posté par DUNZI le 10/06/2011 17:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mes frères de la société civile

Comment allons nous sortir de l'emprise du blanc si nous devons toujours aller lui dire nos problèmes ou lui faire telle ou telle remontrances sur nos affaires privées, comme si le blanc n'avait pas lui même ses propres problèmes à régler?

10.Posté par DUNZI le 10/06/2011 16:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Code 241

Je suis un abonné de Seneweb je suis parfaitement ce qui se passe au Sénégal, je ne dis pas qu'il y a pas l'opposition au Sénégal, mais eux ils ont au moins le mérite de faire la vraie politique.

Je te répète, Il n' y a pas plus profiteurs que les Sénégalais en matière de relations internationales, eux ils arrivent à signer des accords de coopérations avec les américains. On les trouve dans presque toutes les organisations internationales ,j'en sais quelque chose, de plus ils ne sont pas du tout complexé comme nous de l'homme français.

La classe politique sénégalaise n'ira jamais à Paris pour négocier de l'avenir de leurs pays comme ce fut le cas des accords de paris, l’homme Sénégalais tient à sa dignité et aime son pays.

La diplomatie sénégalaise à su négocier avec les USA les visa de 10 ans.

9.Posté par La vérité le 10/06/2011 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
.Posté par Mengue M'Eyaà le 10/06/2011 13:02

Bonjour,

Deux commentaires débiles de suppôts du pouvoir (3 et 5).

Nous affirmons une réalité: Bongo sera chassé du pouvoir qu'il a usurpé.
Ce n'est qu'une question de temps.

La résistance est organisée et n'est pas déstabilisée par les méthodes fascistes du régime.

Il y a eu des victimes mais c'est le prix de la Libération du Gabon.

1 ère étape: 2012 et le départ de Sarkozy.

RDV est pris.

Mengue M'Eyaà

Présidente du conseil exécutif
Mouvement civique du Gabon

http://mouvementciviquedugabon2009.unblog.fr


http://mouvementciviquedugabon2009.unblog.fr

ALI Bongo a usurpé quel pouvoir? N'êtes-vous pas aucourant que Mba Obame, alors candidat en 2009, avait fait du grand nord, sa base arrière où il pouvait exercer la fraude en toute impunité? par exemple: sur un électorat de 100 personnes; on retrouve dans l'urne plus de 500 voix soit 500% pour AMO. C'est cela que vous appelez récupérer le pouvoir usurpé? S'il y avait eu fraude, c'est que tous avaient fraudé mais le plus fort, malin.. a gagné. C'est tout! De plus, pourquoi attendre que Sarkozy parte du pouvoir pour chasser Ali. Et si Sarkozy était, réelu, que feriez-vous?


1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...