News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Communiqué de presse : Ibrahim Bignoumbe-Bi-Moussavou : Affaire Mba Obame

Le site de la Liberté - LVDPG - Les News en Ligne - 24h /24 le Vendredi 27 Mai 2011 à 11:56 | Lu 2818 fois



Monsieur André Mba Obame, ancien candidat à l’élection présidentielle contestée du 30 août 2009, en République gabonaise, est actuellement en danger.

Après la dissolution de son parti (l’Union nationale) et la levée de son immunité parlementaire, une action publique vient d’être engagée contre sa personne.
Monsieur André Mba Obame a-t-il commis un délit ou un crime ?

Il se trouve que Monsieur le Secrétaire Général de l’Organisation des Nations unies a appelé à des négociations politiques pour le règlement de la crise postélectorale au Gabon.

Il est établi que Monsieur André Mba Obame, informé de ce qu’il était en tête à l’issue de ce scrutin, selon des déclarations diffusées sur des médias français, s’est déclaré Président du Gabon, comme l’avaient fait, en 1993, le père Paul Mba Abessole (avec un gouvernement parallèle), président du Rassemblement national des bûcherons (RNB) puis du Rassemblement pour le Gabon (RPG), et en 1998, Monsieur Pierre Mamboundou, leader de l’Union du peuple gabonais (UPG).
En 1993 et 1998, feu le Président Omar Bongo Ondimba avait appelé à des négociations politiques pour la sauvegarde de la paix.
Monsieur André Mba Obame, en se déclarant Président du Gabon (avec un gouvernement parallèle), a posé un acte politique.
Il est à noter que cet homme politique, ancien candidat à cette élection présidentielle contestée, n’a pas pris les armes pour un coup d’Etat.

Il est encore temps de sauvegarder la paix et l’unité nationale au Gabon, en Afrique centrale.
C’est pourquoi, l’Internationale démocrate, ONG dont l’objectif est d’œuvrer à la préservation de la paix sociale par la promotion du dialogue inter-religieux, de la culture de la tolérance et la lutte contre la pauvreté ou l’exclusion sociale :

- plaide pour le « classement sans suite » de l’affaire « André Mba Obame », par le Ministère public ;
- interpelle la classe politique, au Gabon, pour une réunion sur la consolidation du processus démocratique.
Enfin, l’Internationale démocrate sait compter sur la sagesse des dirigeants, en Afrique et dans le monde, pour la prévention des conflits.

Fait à Yaoundé, le 24 mai 2011



Ibrahim Bignoumbe-Bi-Moussavou

Juge gabonais en exil, militant africain des droits humains, fondateur de l’Internationale démocrate, coordinateur général, père du Manifeste contre la guerre, disciple du prix Nobel de la paix 1964, pasteur Martin Luther King
Tél : (237) 70 14 37 55 / E-mail : internationale_democrate@yahoo.fr




Vendredi 27 Mai 2011
LVDPG - Les News en Ligne - 24h /24
Vu (s) 2818 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

24.Posté par Donguila le 30/05/2011 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ali9 le Biafrais doit DEGAGER.

Ce mec n'est qu'un brigand, un mafieux qui n'a qu'un seul but: endetter le Gabon un max, s'en mettre plein les poches, donner des miettes aux Gabonais, et prendre la fuite (vers le Biafra ou vers l'hôtel à 100 millions d'euros??) le moment venu...

23.Posté par OIE de LOIE le 29/05/2011 00:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A mes frères, Milang Missi et Doumass l'heure n'est pas à la violence et j'ai l'impression que vous êtes des extraterrestres, vous ne vivez pas au Gabon. Je me rends finalement compte que vous ne maitrisez pas le sujet. L'affaire AMO est politique. Il n'a pas commis un crime et ne marche pas aussi sur la loi. Demandez à ceux-là qui maitrisent le sujet de vous expliquer les contours. Vous voulez voir le Gabon déchiré comme la Côte d'Ivoire, ou comme le Rwanda? Arrêtez d'inciter les Gabonais à la violence. Pourquoi vous ne demandez pas à Ali d'aller répondre au B2 pour faux et usage de faux acte de naissance. Quelqu'un qui est né en 1958 au Congo et déclaré en 2009 au 3ème arrondissement de Libreville au Gabon soit 51 ans après. Pourquoi n'est-il pas passé par les tribunaux pour l'établissement d'un jugement supplétif. Abat l'incitation à la violence, abat le despotisme, abat la délation, vive la paix des cimetières, pour que vive le Gabon immergent.

22.Posté par DUNZI le 28/05/2011 19:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous ne voulons plus l'intervention des francais dans nos affaires, ou d'accord bidon à la marcousis ou paris.

Ya ali ne cede pas la pression et au chantage, travaille le pays si apres ton mandat tu ne nous convainc pas on va te sanctionner une fois pour toute.

Pas de négociations et d'audiences privées

Sache que 7 ans passe vite et Amo l'a compris.

21.Posté par Milang Missi le 28/05/2011 14:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'opposition ne signifie pas désordre. Arrêtez de vouloir nous prendre par les sentiments. Il n'est nullement question de violé la loi au nom de la paix de la paix des braves. AMO veut marcher sur les institutions de la républiques, il faudrait qu'on lui remette sur les rails. Si cela n''est pas fait, les institutions risques de perdre de leur crédibilité. On doit monter a AMO que le Gabon a un seul peuple, un seul chef (ALI BONGO ONDIMBA).

20.Posté par doumass le 28/05/2011 00:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QUE AMO FASSE DES EXCUSES PUBLIQUES A ABO. SINON, Moussavou bi quoi, sache, les temps des negociations-bonbons ont change.

19.Posté par OIE de LOIE le 27/05/2011 22:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne t'apprends rien de ce fameux adage qui dit: "Honte à celui qui ne fait pas mieux que son père". De toutes les façons on juge le maçon au pieds du mur. Deux ans se sont déjà écoulés et le Gabonais ne voit rien de tout ce que ton président (immergent) a promis au peuple gabonais pendant la campagne, si ce n'est que faire le pigeon. A quel moment va-t-il s'asseoir pour travailler? Des pays très pauvres en ressources naturelles comme le Sénégal, sont parmi les pays les plus industrialisés de l'Afrique, pendant que toi et ton président passez votre temps à vous intéresser de AMO. Quelle honte. C'est vrai que le ridicule ne tue pas au Gabon. Laurent GBAGBO avait raison de traiter le père de l'autre (OBO) de rigollot.

18.Posté par OIE de LOIE le 27/05/2011 22:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon Ami "UNITE", ton synonyme ne te convient vraiment pas. Tu es quelle genre d'unité qui désunit? Tu es même incapable de définir votre fameuse devise: Dialogue-Tolérance-Paix.
- Tu aurais pu appeler les frères aujourd'hui ennemis à s'asseoir autour d'une table pour discuter des réels problèmes du développement du Gabon (Dialogue).
- Tu aurais pu demander aux deux frères ennemis de respecter chacun en ce qui le concerne au respect des idées émises de chaque côté (Tolérance).
- Tu aurais pu comme autrefois (Maitre AGONDJO OKAWE: la Paix des braves) appeler les deux frères à une négociation franche (Paix). Tu n'es qu'un perturbateur, un ravisseur, un loup à la peau d'agneau, ...) Quel définition donnes-tu au terme "Projet de société". Ton PDG a proposé lequel? Il est aussi nécessaire de revoir ta grammaire.

17.Posté par Saint Jean le 27/05/2011 22:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mardi 24 mai 2011 2 24 /05 /Mai /2011 06:19
TEXTO DU 24 MAI 2011: POURQUOI ALI BONGO NE PEUT PAS REUSSIR

Ali Bongo n’est pas arrivé au pouvoir parce que le peuple gabonais l’a élu, la preuve, sa légitimité est contesté, son pouvoir est combattu, et sa personnalité est vomie par la majorité des gabonais. Ali est arrivé au pouvoir par la volonté d’Omar Bongo son père, qui a institué une forme de monarchie au Gabon. Les institutions chargées de la transition, qu’elles soient civiles ou militaires, les principaux partenaires du Gabon, dont la France, la quasi totalité des hommes d’affaires influents, n’étaient préparés que pour choisir Ali.

Malgré un projet de société intitulé « l’avenir en confiance » pour l’intéressé lui-même, malgré son ambition de faire du Gabon un pays émergent, et malgré la détermination avec laquelle il se bat pour réaliser son rêve, deux obstacles majeurs à franchir se dressent sur son chemin :



Le premier obstacle à franchir est constitué de ceux qui l’ont mis au pouvoir et qui ne sont pas prêts à perdre leurs privilèges. C’est ce qui ressort en d’autres termes des recommandations de la dernière mission du FMI au Gabon, qui dénonce une mauvaise gouvernance et une corruption endémique qui règnent au sein du pouvoir et de l’administration gabonaise (le Gabon est 110ème sur 176 au classement 2010 de « la perception de la corruption » de l’ONG Transprency International.

Il est inutile de dire combien les investisseurs internationaux sont désormais sensibles aux rapports de ces ONG internationales.

Ainsi, malgré la participation à une journée économique par ci, à un forum économique par là, tel que l’annonce l’agenda diplomatique du fils d’Ondimba, Ali doit commencer par tuer le système bâti par Omar pour espérer une avancée vers l’objectif qui le fascine tant.



Le peuple gabonais, dont Ali ignore aussi bien la psychologie que les aspirations, et dont il n’est proche ni par la langue, ni par les comportements, ni par les liens d’amitié, ni de travail, (son épouse n’est pas gabonaise, son directeur de cabinet non plus, y compris son entourage le plus proche), et qui de plus ne se reconnait pas en lui, car ne l’ayant pas voté, constitue sans doute le principal frein de son action.

Aussi, sans l’adhésion du peuple, Ali Bongo court à sa perte et son échec est assuré d’avance.



Pourra- t’il d’ailleurs en être autrement ?




PETIT-LAMBERT OVONO
Par OPL
Ecrire un commentaire 0 - Voir le commentaire - Voir les 0 commentaires - Partager
Lundi 23 mai 2011 1 23 /05 /Mai /2011 07:36
Texto du 23 mai 2011/MESSAGE ADRESSE ALI BONGO LORS DE L’INVESTURE DU PRESIDENT OUATTARA

Nicolas Sarkozy président de la République française, lors de sa participation à l’investiture d’Alassane Dramane Ouattara, nouveau Chef d’Etat élu de la Côte d’Ivoire, a prononcé un discours à Abidjan, comme pour justifier l’intervention de la communauté internationale dans ce pays et en Lybie.

En résumé ce message aux chefs d’Etats africains présents dont Ali Bongo disait que les Nations Unies vont désormais mettre en œuvre un principe qu’elles avaient adopté à l’unanimité en 2005 mais qui n’avait jamais été vraiment appliqué à savoir la responsabilité de protéger les populations qui se font massacrer par leurs dirigeants.

Quelle est la signification de ce message pour le Gabon ?

D’abord ce message ressemble de près à celui adressé par le Président Mittérand aux présidents africains lors du sommet de la Baule et qui concernait la démocratisation de leurs pays.

Mais la différence entre les deux messages, c’est que celui adressé par Nicolas Sarkozy (qu’on l’aime ou qu'on le déteste), est assorti de menace ; donc celle de l’intervention de la communauté internationale par tous les moyens pour faire partir tous les dictateurs comme Ali Bongo.

En effet, depuis octobre 2009, meurtri par le rejet des gabonais de son pouvoir illégal et de sa personne, Ali Bongo bride les libertés publiques, commet toutes sortes d’exactions sur le peuple allant des crimes de sang aux crimes économiques, en passant par l’instauration d’une dictature implacable.

Bien que la France l’ait reconnu en premier comme président de la République « élu » avec pour seul intérêt de protéger et de sécuriser son approvisionnement en matières premières stratégiques pour continuer à assurer son indépendance énergétique instituée par la doctrine du Général de Gaulle pour son pays, la responsabilité d’Ali Bongo dans l’instauration de la peur, du tribalisme, de l’impunité, de la médiocrité, de l’immoralité, de l’invasion du Gabon par des étrangers à qui il accorde la nationalité gabonaise sans la mériter, etc, ne saurait être occultée ni soldée en pertes et profits.

Les gabonais peuvent donc s’appuyer sur ce message adressé aux chefs d’Etats africains présents à l’investiture d’Ouattara, et résister à Ali Bongo qui s’apprête à faire arrêter le vrai président élu du Gabon André Mba Obame et à massacrer ses partisans.

Armez-vous de courage pour former un front de résistance autour de l’Union Nationale pour mettre fin à la dictature arrogante d’Ali et de ses courtisans.



PETIT-LAMBERT OVONO

16.Posté par RUBEN MONDJO le 27/05/2011 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ UNITE que DIEU te garde la tempete ne viens pas toujours du coté ou les metéolorogues l'attendent
As de trefles à raison de poser la question et toi tu viens jouer ici sur la vie des Gabonais avec tes psudo que tu change à chaques fois

.la tormenta no viene siempre en el lado o esperar metéolorogue

Ne néglige jamain le peuple meme si tu l'intimide avec la violance sa se retourne toujours contre toi.

Alors si je comprend vous avez déjà mis la F3catégorie en place pour si peu domage vous couter un maxe de fric à sortire les soldats gaspillage de cartouches si vous cherger de l'action ya les mission de L'ONU en Afganistan, tiens au Darfour par exemple vous pouvez aller jouer les rambo aussi pour la bonne cause no domage que sur le site je peu pas tenvoyer le perimetre de vos interventions toujours la meme surface je me demende parfois si le budget de la défence ne peu pas aller à la céation d'emplois UNITE si rien que le PDG du matin au soire à la TV gaze le peuple alors ya problème la vie c'est pas la force et les muscles seulment L'UNION NATIONAL N'EST PAS UN ECONOMA labas sa cogite avec un etat d'esprit pour le futur du GABON

15.Posté par Volcanic le 27/05/2011 15:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pourquoi pour octoyer la bourse aux etudiants on met en place est un vrai filtre des vrais faux actes de naissance qu a la candidature aux presidentielles?? Devenir boursier comporterait t il plus de risques que de voir confier la destine de tout un pays aux aventuriers??

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...