News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Communiqué de Presse de la Coordination France de l’Union Nationale en Exil

Le site de la Liberté - PETIT-LAMBERT OVONO le Samedi 30 Juillet 2011 à 23:16 | Lu 808 fois

APPEL A LA RESISTANCE



Communiqué de Presse de la Coordination France de l’Union Nationale en Exil
Depuis le jour de l’annonce de la mort d’Omar Bongo Ondimba, Ali Odjuku Bongo n’a pas arrêté d’utiliser les forces armées gabonaises pour imposer ses points de vue aux gabonais soutenu en cela par les forces de défense gabonaise.

En effet, le jour même de l’annonce du décès d’Omar Bongo, Ali Bongo s’est permis de décréter la fermeture des frontières du Gabon en faisant lire un communiqué par son homme Guy Bertrand Mapangou sur l’antenne de la RTG chaine1, outrepassant ainsi ses compétences ; et piétinant volontairement les plates bandes d’André Mba Obame, ministre de l’intérieur de l’époque, seul habilité à prendre une telle décision après en avoir référé au premier ministre.

Continuant sur sa lancée, il a imposé sa candidature à l’élection présidentielle du 30 août 2009 au comité spécial chargé de choisir le candidat du PDG.
Nous passons inaperçu les pressions et les intimidations qu’il a exercé sur la présidente de la république par intérim pour le limogeage de Jean Eyeghe Ndong premier ministre.

Tout comme il s’est maintenu à la tête du ministère de la défense alors que tous ceux qui s’étaient déclarés candidat à l’élection présidentielle devaient quitter aussitôt le gouvernement. Son unique objectif étant d’avoir la main mise sur ses affidés de l’armée, son valet Jean François Ndongout, et sur la maîtresse de son défunt père Mademoiselle Mborantsouo pour le faire élire par la force président de la république.

Malgré toutes ces violations des lois, c’est cet individu qui a le toupet d’accuser les autres de violation de la loi, et de dissoudre les partis politique, achevant ainsi de tuer l’opposition gabonaise.

Ce constat est sans équivoque. Il a fait l’unanimité au sein de l’opposition gabonaise, toutes tendances confondues.

Dans de multiples déclarations, l’ensemble de l’opposition a, en effet, contesté la légitimité d’Ali, de la réforme constitutionnelle et la partialité des institutions en place. Comme elle rejette avec la dernière énergie l’organisation des élections législatives sans la satisfaction par Ali Bongo des 13 propositions de la société civile, ainsi que la dissolution de l’Union Nationale.

Nous refusons que la souveraineté populaire soit une fois de plus bafouée et appelons le peuple gabonais à résister en s’opposant, par tous les moyens au régime dictatorial d’Ali Odjuku Bongo.

Rejoignez-nous pour organiser la résistance démocratique.

Coordination de l’Union Nationale en Exil


Email :unionnationale.en.exil@gmail.com
Tél International : 00 33 613 613 288

Tél France : 0 613 613 288

Samedi 30 Juillet 2011
PETIT-LAMBERT OVONO
Vu (s) 808 fois




1.Posté par MISTRAL 3 le 31/07/2011 01:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL est temps de passer a en force le régime NA PAS A LUI SEUL LE MONOPOLE DE LA VIOLENCE COURAGE A TOUS CEUX QUI LUTTE POUR LA DEMOCRATIE AU GABON LA LUTTE DOIS PRENDRE UNE AUTRE FORME EDUCATIF , ARMEE .

2.Posté par eyi le 31/07/2011 03:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
nous sommes plus nombreux qu'eux, le peuple doit reprendre le pouvoir. il nous faut des stratégies bien organisées, ils ne sont pas très nombreux car ils comptent sur l'armée mais ce qu'ils oublient c'est que nous avons nos frères a l’intérieur!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...