News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Communiqué : Saisine de la CENAP en contestation de l'éventuelle candidature d'Ali Bongo (lettre type à compléter)

Le site de la Liberté - Coordination CAPPO le Mercredi 29 Juin 2016 à 15:00 | Lu 6726 fois

Lettre type à télécharger ci-dessus



lettre_type_cenap_a_completer__cappo_.docx Lettre Type CENAP à completer (CAPPO).docx  (13.45 Ko)

COMMUNIQUÉ
******************


Suite à la saisine de la CENAP par la classe politique Gabonaise en contestation de l’éligibilité d’Ali Bongo en 2016


La CAPPO (signataire de l'USP), invite les gabonaises et gabonais de la diaspora qui le souhaitent, à nous faire parvenir vos correspondances, scannées + datées + signées au stylo (si possible accompagnées d’une pièce d’identité), à cette adresse : cappo.europe@yahoo.com. Nos équipes se chargeront de les faire parvenir à l’USP (colis recommandé avec accusé de réception).

La protection de notre constitution, la volonté de construire un Etat de droit, la défense des intérêts supérieurs de la Nation et le désir de faire entrer définitivement notre pays dans la démocratie et la modernité nous imposent la plus large mobilisation (déclaration du 24/06/2016)


CAPPO
Agenda Cadre D-T-E

Exemplaire du courrier à compléter

Noms & Prenoms….
Adresse…..
Code Postal / Pays

M. LE PRESIDENT DE LA CENAP
B.P. 40 28 LIBREVILLE, GABON



Objet : Contestation de la candidature de M. Ali Bongo Ondimba pour l’élection présidentielle


Monsieur Le Président, chers membres de la CENAP,


M’appuyant sur les dispositions de l'article 66 nouveau du Code électoral qui dispose que :

« Tout électeur concerné qui s'estime lésé ou qui a connaissance des faits ou actes de nature à constituer un cas d'inéligibilité ou d'incompatibilité peut contester une ou plusieurs candidatures devant la commission électorale compétente avant qu'elles ne soient rendues publiques dans les conditions fixées par la loi »


Je vous demande solennellement de faire respecter la Constitution de notre République notamment son article 10 et de rejeter tout dossier non conformes aux dispositions de notre loi fondamentale.

A toutes fin utiles l’article 10 dispose que : « Toute personne ayant acquis la nationalité gabonaise ne peut se présenter comme candidat à la Présidence de la République. Seule sa descendance ayant demeuré sans discontinuité au Gabon le peut, à partir de la quatrième génération.

Le probable candidat du PDG, M. Ali Bongo Ondimba a publiquement reconnu sur une radio internationale que l’acte de naissance ayant servi à la validation de sa candidature en 2009 était un « Faux document ».

Or, la production de faux document pour postuler à un concours ou à une élection est strictement interdite par la loi gabonaise. M. Ali Bongo doit être disqualifié de la course à l’élection présidentielle, sauf à prouver par d’autres moyens scientifiques par exemple de sa filiation avec son supposé père ou sa supposée mère.

Monsieur le Président de la CENAP, un seul individu ne peut pas avoir quatre actes de naissance avec des informations différentes portant sur le nom du titulaire de l’acte de naissance, sa date de naissance, le numéro de l’acte de naissance et la signature du père.

Dans l’espoir que ma demande retiendra votre attention particulière, veuillez agréer l’expression de mes salutations distinguées.


Fait le …/ … / 2016 à ……

Signature

(NB : datez et signez au stylo vos correspondances si possible joindre une pièce d’identité)


A notre demande, nous, candidats déclarés à la prochaine élection présidentielle, avons été reçus ce vendredi 24 juin 2016 par le bureau de la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP). Nous avons remis au président de cette autorité ayant en charge la préparation et l'organisation des élections un mémorandum en contestation de l'éligibilité d'Ali Bongo.

De manière claire, ferme et sans détour, nous avons réitéré notre détermination à voir la Constitution de la République s'appliquer à tous et dans toute sa rigueur, dura l'ex sed lex. Nous considérons en effet que le respect de la Constitution est le fondement de l'Etat de droit et la condition nécessaire à l'émancipation politique, au progrès économique et social de la Nation.

Par ailleurs, nous leur avons indiqué les très nombreuses attentes du peuple gabonais, jaloux de sa souveraineté et qui n'est pas prêt à admettre une forfaiture de plus. Nous mettons la CENAP devant ses responsabilités et rappelons que de sérieux doute pèsent sur la régularité, la conformité de l'état civil d'Ali Bongo et partant, sur son éligibilité.

Au moment où la CENAP s'apprête à recevoir pour examen les dossiers de candidature à l'élection présidentielle, en ce tournant décisif de l'histoire de notre pays, nous invitons chacun à prendre ses responsabilités et à agir.
Nous appelons les Gabonaises et Gabonais, sans distinction aucune, à se lever pour dire leur détermination à défendre la Constitution de la République. Il est impératif que le corps citoyen proclame son refus de voir notre Constitution violée, une fois de plus.

En effet, le code électoral autorise chaque électeur à contester une candidature, si celle-ci n'est pas conforme à la loi. En conséquence, et pour affirmer la détermination de l'ensemble des citoyens, nous convions chaque Gabonaise et chaque Gabonais à adresser, dès à présent, une lettre à la CENAP pour s'opposer à la candidature d'Ali Bongo et exiger sa disqualification du processus électoral. Ici et maintenant, nous les invitons à se dresser contre le déni de droit, l'imposture, la forfaiture et à faire entrer définitivement notre pays dans la démocratie et la modernité qui nous imposent la plus large mobilisation.

Dès demain, chaque Gabonaise et chaque Gabonais peut se rendre à la CENAP pour y déposer sa lettre de contestation et de dénonciation de la candidature d'Ali Bongo.
Pour ceux de nos compatriotes qui se trouvent hors de Libreville, nous leur demandons d'adresser à la Cenap, une lettre recommandée, avec accusé de réception à la boîte postale 4028, Libreville, ou par fax au (241) 01730575.

L'heure est grave. Nous savons pouvoir compter sur l'engagement citoyen de chacun et sur votre amour pour la Patrie.

Nous demandons à celles et à ceux qui auraient besoin d'aide pour formuler leurs requêtes de se rapprocher de l'Union Sacrée pour la Patrie (USP), les sièges des partis politiques de l'opposition ou des permanences des candidats.

Ali Bongo est un accident de l’histoire du Gabon, qui ne saurait et ne doit plus se répéter.

Libreville, le 24 juin 2016.
Les candidats déclarés de l'opposition à la prochaine élection présidentielle


Mercredi 29 Juin 2016
Coordination CAPPO
Vu (s) 6726 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...