News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Communiqué : Association de Lutte contre les Crimes Rituels au Gabon

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 20 Janvier 2012 à 22:29 | Lu 8682 fois



-Excellence Monseigneur Timothée MODIBO NZOCKENA,
-Président de la conférence des Evêques du Gabon
- Excellence Monseigneur Basile MVE ENGONE
- Archevêque de Libreville ;
-Excellence Messieurs les évêques;
-Chers Abbés ;

C’est au nom de l’ensemble des membres de l’ALCR, et en mon nom propre, avec la force du Seigneur Jésus Christ, que je prends la parole ici, pour vous présenter cette communication très importante sur le phénomène des Crimes rituels au Gabon.

Nous vous remercions d’avoir répondu à notre demande et espérons qu’avec la grâce de Dieu, le problème posé, trouvera une solution favorable.

Ainsi, l’objet de notre rencontre de ce jour porte sur trois points essentiels à savoir :
- La présentation brève de notre Association ;
- Le phénomène des crimes rituels sur l’étendue du territoire national ;
- La proposition de la mise en place de la structure (ALCR et église) contre ce fléau.

La date du 03 Mars 2005, marque l’assassinat et la mutilation de deux enfants Eric et Ibrahim. Nous, familles victimes de ces horribles et abominables crimes, nous nous sommes constituées en collectif puis, en association afin de mieux faire entendre nos voix, celles des autres pour lutter contre ce phénomène qui devient une coutume au Gabon.

L’ALCR a pour objectif principal de « défendre la vie humaine », cette grâce divine semble être banalisée par certains d’entre nous qui se croient maîtres du monde. Ajoutons dans cet objectif : le soutien multiforme aux parents victimes, le renforcement des capacités de ces membres et la participation aux grandes réunions nationales et internationales sur les droits de l’homme.

Depuis la reconnaissance officielle en 2006 de l’association, nous recensons chaque année plusieurs cas des crimes et rédigeons les rapports. En 2011, l’ALCR avait recensé 62 cas répartis tels que : 28 enfants, 20 femmes et 14 hommes, mais les commanditaires restent toujours impunis. Le chiffre avancé est infiniment insuffisant car, la structure ne couvre pas toute l'étendue du territoire national. On assassine tout le monde, sans distinction de race, de religion, de sexe et d’âge, Les commanditaires cohabitent avec nous dans l’église. Ils font couler le sang des innocents. Ensemble, nous devons arrêter cette diversion.

Nous vous sollicitons de travailler avec nous pour essayer d’éradiquer ce fléau barbare par la mise en place d’une structure d’église permanente. C’est une piste à étudier. Elle aura pour missions :
- Eduquer et sensibiliser la population sur le danger des sectes, loges, et pratiques traditionnelles occultes ;
- Soutenir les familles victimes et accueillir les personnes converties ;
- Organiser des prières universelles, neuvaines, Jéricho en permanence,

Avec le courage, la détermination, et la persévérance d’en parler régulièrement au cours des célébrations eucharistiques. Pour nous, l’église est un phare qui guide les hommes vers les sommets les plus élevés de la Justice et de l’Amour. Nous croyons que le Seigneur va agir, « Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux. Un temps pour tuer, un temps pour guérir, un temps pour pleurer, un temps pour rire etc. » Ecclésiaste 3,1-3. Reprenons nos armes, avec vos fidèles. Les ténèbres ne peuvent pas éteindre la lumière. En vérité, le malin fait semblant de résister, Il est vaincu. Au nom de l’Amour universelle, nous gagnerons. Ensemble unissons nos forces et énergies pour mener cette lutte.
Que Dieu bénisse et libère le Gabon des forces du mal…


Je vous remercie.


ALCR
Association de Lutte contre les Crimes Rituels
B.P 13 497 Libreville Gabon / Tel. (+241) 07 36 08 57 / 07 87 67 04
N° récépissé : 194/ MISI/ SG / CE Email : mbeng.felix @gmail.com N° Cpte : 00062680001
*******************************************************


Communication du Président de l’ALCR auprès des évêques du Gabon
Libreville, le 18 Janvier 2012

ALCR
Association de Lutte contre les Crimes Rituels.
B.P. 13497 Libreville / Gabon. Tél : (+241) 07-36-08-57/ 07 87 67 04.
N° récépissé : 194/MISI/SG/CE. E-Mail: mbeng.felix@gmail.com Cpte. N°00062680001.
****************************************************
Compte rendu de la réunion : Les évêques du Gabon et l’ALCR
Libreville, le 18 Janvier 2012

Le Mercredi 18 janvier 2012, s'est tenue à 16h30mn à la salle paroissiale de notre dame de l'assomption
de Sainte Marie de Libreville, une importante réunion entre les évêques du Gabon et l’ALCR en vue de la mise en place d’une structure d’église permanente de lutte contre les crimes rituels au Gabon. Ladite rencontre était présidée par son Excellence Monseigneur Timothée MODIBO NZOCKENA Président de la conférence des Evêques du Gabon.

Assistaient à la réunion, Pour l’église :
Leurs excellences : Monseigneur Timothée MODIBO NZOCKENA,
Président de la conférence des Evêques du Gabon
Monseigneur Basile MVE ENGONE
Archevêque de Libreville ;
Messieurs les évêques;
-Dominique Bonet,
- ONDO EYENE

Abbés :
-

Du côté de L’ALCR,
M. Jean Elvis EBANG ONDO
Président de l’ALCR
Mme Anges NSA
Conseiller, chargée des affaires religieuses

Après les salutations et présentations, le président de la séance Monseigneur Timothée MODIBO NZOCKENA a donné la parole à Monsieur Ebang Ondo pour faire son exposé. Ce dernier, après la distribution des chemises contenant sa communication et des photos des derniers crimes rituels aux participants, il a lu son bref message aux évêques qui se résumait ainsi par :
- Les remerciements d’avoir répondu à leur demande formulée et l’espoir qu’avec la grâce de Dieu, le problème posé sur les crimes rituels au Gabon, trouvera une solution favorable.
- L’objet de la rencontre du jour qui porte sur trois points essentiels :
* La présentation brève de notre Association ;
* Le phénomène des crimes rituels sur l’étendue du territoire national ;
* La proposition de la mise en place de la structure (ALCR et église) contre ce fléau.

La proposition faite pour la mise en place de cette structure qui aura pour missions :

- Eduquer et sensibiliser la population sur le danger des sectes, loges, et pratiques traditionnelles occultes ;
- Soutenir les familles victimes et accueillir les personnes converties ;
- Organiser des prières universelles, neuvaines, Jéricho en permanence.

Depuis la reconnaissance officielle en 2006 de l’association, nous recensons chaque année plusieurs cas des crimes et rédigeons les rapports. En 2011, l’ALCR avait recensé 62 cas répartis tels que : 28 enfants, 20 femmes et 14 hommes, mais les commanditaires restent toujours impunis. Le chiffre avancé est infiniment insuffisant car, la structure ne couvre pas toute l'étendue du territoire national. On assassine tout le monde, sans distinction de race, de religion, de sexe et d’âge, Les commanditaires cohabitent avec nous dans l’église. Ils font couler le sang des innocents. Ensemble, nous devons arrêter cette diversion.
Le Président de l’ALCR a achevé sa communication par tendre la main aux religieux pour qu’ensemble, ils unissent leurs efforts, et les prières pour éradiquer ce phénomène.

Le Président de la séance a donné la parole à tous les participants et le débat fut ouvert.
Dans un climat de partage et de témoignages, plusieurs questions ont été posées : Comment éduquer et sensibiliser la population ? Comment recevez-vous les informations ? Etc.

Au cours de cette discussion générale, des points importants ont été retenu à l’humanité à savoir :
Le 28 décembre de chaque année marque la journée des enfants innocents assassinés par EURODE. Cette date doit être baptisée pour nous (l’église catholique et l’ALCR) journée nationale des crimes rituels au Gabon. Nous devons la célébrer à la mémoire de toutes les personnes assassinées au Gabon.
La structure à renforcer pour traiter ce dossier : Justice et Paix.

En attendant la prochaine rencontre avec le bureau de ladite structure, les deux parties se sont séparées après une prière dans l’espoir que c’est une prise de contact plein d’espoir. Le Seigneur Jésus Christ doit faire faire sa volonté.
L’ordre du jour étant épuisé, la séance était levée à 17h



Vendredi 20 Janvier 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 8682 fois




1.Posté par TICK le 20/01/2012 23:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VOTRE COMBAT EST NOBLE NOUS LE SOUTENONS.

MAIS N'ATTENDEZ PAS GRAND CHOSE DES CHEFS RELIGIEUX. ILS SONT TOUS ESCLAVES DE LEUR HIERARCHIE. IL YA CERTAINEMENT PARMI EUX DES PERSONNES SINCERES . APPUYEZ-VOUS SUR DES PERSONNES DE FOI SINCERES MEMES CEUX QUI N'ONT PAS DE TITRE RELIGIEUX. LES VRAIS PROPHETES DE DIEU VIVENT SOUVENT DANS L'ANONYMAT ,CHERCHEZ LES PARMI DE SIMPLES CROYANTS.DIEU EST SOUVERAIN ET IL DONNE SON POUVOIR ET SA GLOIRE A QUI IL VEUT.

COMPLETER VOTRE COMBAT AVEC DES ACTIONS EN JUSTICE.

DEMANDER DES CONSEILS ET DES SOUTIENS AU DE LA DU GABON. NE VOUS SOUSESTIMEZ PAS , VOUS AVEZ FAIT UN GRAND PAS. CONTINUEZ NOUS SOMMES TOUS DE CE COMBAT.
QUE DIEU VOUS FORTIFIE ET VOUS BENISSE.

2.Posté par petit MAMBOUNDOU le 20/01/2012 23:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher compatriote,

votre cri de coeur me touche. Votre combat est digne. Nous ne pouvons rester insensibles à ces paroles et tout ce que vous dîtes dans votre message aux évêques gabonais. Mais, je voudrais vous dire que vous n'aviez pas choisi des bonnes personnes. Les évêques gabonais ont perdu leur crédibilité. Ils sont plus avec le pouvoir qu'avec les 90% de la population que le pouvoir PDG baillonne. Le pape Benoît XVI est au courant de la situation des évêques Gabonais,ils sont consaommateurs. Ils ne sont pas libres, ils sont nourris par le pouvoir. Que vont-ils faire? Que vont-ils dire?. Eux-mêmes sont de vrais charlatans. C'est une bande des peureux, ils sont d'accord pour la souffrance du pays. Ils sont amis des pédégistes qui assassinent la jeunessse gabonaise pour des rituels. Ils le savent. Ne dit-on pas qui ne dit rien consens?

Courage cher compatriote, continuez ce combat honorable, sachez avec qui vous pouvez compter.

3.Posté par menentaud le 19/04/2012 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bravo pour votre courage nous prions en famille en voyez des mails nous prions à ces intentions faites dire des messes de reparations pour ces crimes sataniques racontez chaque crime et publiez sur lcp et tous les medias j'ai habité au gabon j'i echappé à un enlevemnt et mes fils aussi devant leur écoles de gros bouquet nous sommes très marqués. les groupes de prières doivent aussi en parler et parler des messages de marie sur l'enfer qui attend tous ces bourraux qui mauissent le gabon par leur crimes

4.Posté par Zakiya le 25/07/2012 20:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Continuez à vous battre contre ces horreurs, avec la foi en nos idées, nous arriverons un jour j'en suis sure à vivre dans un monde meilleur !
Votre message doit être entendu, je vis en France et j'espere que ce combat ne se limitera pas aux frontières du Gabon!!!

5.Posté par maximeg le 07/08/2012 11:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo pour votre combat contre les enfants martyrs.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...