News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Collectif des Jeunes Démocrates sur la tentative d'assassinat de Marie-Catherine Ntsame Oyono

Le site de la Liberté - Harold Leckat / Pharel Boukika le Dimanche 7 Juin 2015 à 06:22 | Lu 1681 fois



La protection de l'enfance est une obligation à laquelle l'Etat gabonais a souscrit résolument en ratifiant la convention de 1989 relative à la protection, la sécurité et le bien être de l'enfant.

Cette déclinaison naturelle, pour la société gabonaise à œuvrer pour la sécurité, et le bien être de ses enfants, s'est matérialisée en consacrant symboliquement l'enfance par la maternité allaitante, son sceau la République qui, excusez du peu, élève la protection de l'enfant en valeur constitutionnelle.

Par interprétation, un enfant ne devrait pas être inquiété au Gabon. Chaque adulte devrait le protéger. Loin d'être un devoir pour ces derniers, c'est une obligation, un impératif...Un engament social. Enfin, bien au delà du fait que, la protection de l'enfance soit consacrée au Gabon, tout individu, ne devrait pas voir, son droit le plus absolu, le DROIT À LA VIE, violé, vicié et volé.

Entendre et constater que des enfants font l'objet d'une tentative d'assassinat ou sont assassinés de la façon la plus ignoble devrait mobiliser l'appareil étatique pour éradiquer ces actes infâmes, qui endeuillent des familles et troublent incontestablement l'ordre public.

Marie-Catherine Ntsame Oyono âgée de 3 ans seulement a échappé à une tentative d'assassinat. Éventrée vive et miraculeusement sauvée.

Le Collectif des Jeunes Démocrates condamne vertement cet acte ignoble et innommable attentatoire à la vie, qui méprise la condition de l'enfant et qui déprécie nos valeurs sociétales.

En outre, nous espèrons que toute la lumière sera faite sur cette affaire et que les auteurs présumés de cet acte abject soient réprimés avec la dernière énergie.

Harold Leckat / Pharel Boukika
Collectif des Jeunes Démocrates

" En avant Jeunesse "

Dimanche 7 Juin 2015
Harold Leckat / Pharel Boukika
Vu (s) 1681 fois




1.Posté par Slide le 07/06/2015 12:08 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est une honte pour ce pays

2.Posté par Caro le 07/06/2015 12:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour votre soutien.
Une condamnation du CJD une condamnation ferme par tous les gabonais

3.Posté par Marianne X le 07/06/2015 15:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il ne s'agit plus de condamner mais d'agir contre ces crapules. Mais comment peut-on laisser des criminels récidivistes en liberté? Chaque fois que nous attrapons un criminel, il ne faut plus attendre la police, surtout quand les coupables affirment être aux ordres des personnalités politiques du pays et bénéficient d'une impunité totale.

4.Posté par Marianne X le 07/06/2015 15:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il ne s'agit plus de condamner mais d'agir contre ces crapules. Mais comment peut-on laisser des criminels récidivistes en liberté? Chaque fois que nous attrapons un criminel, il ne faut plus attendre la police, surtout quand les coupables affirment être aux ordres des personnalités politiques du pays et bénéficient d'une impunité totale.

5.Posté par Pi le 07/06/2015 15:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Honte a toi Sidonie owoue, honte a toi Billi toutes ces greve a l'universite pour Venir gonfler les rangs des benis oui -oui . Sachez que Dieu a epargnee cette enfant pour mettre a nu vos oeuvres, vos nouvelles religions. C'est le temp de Dieu. Pour ne pas avoir fait ce pourquoi Dieu vous a appele vous Serez puni, vos femmes et maitresses , vos maris et amants, vos enfants seront abandonne par la Main de Dieu.

6.Posté par Slider le 07/06/2015 17:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tant qu'a faire allons y manufester devant le tribunal

7.Posté par GRESSY le 08/06/2015 03:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lorsqu'ils sont pris en flagrant delit comme ici , ne les laisser pas partir sain et sauf , mutiler les, couper les une jambe , un bras ou rendez les aveugles ainsi ils ne recommenceront plus , ces gens sont remis en liberté par les autorités pour qu'ils aillent recommencer alors mutiler les avant de les livrer . Il faut leur donner une leçon et un message à travers cela ainsi ils reflechiront a deux fois .

8.Posté par gabon d'abord le 08/08/2015 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Face à tant d'immobilisme de la part de nos services répressifs, le peuple va bientôt se faire justice. La prochaine fois qu'un immonde criminel se fera prendre, il sera lynché par la foule. Il faut peut-être que justice populaire se fasse pour que ouwe comprenne que les vrais Gabonais en ont assez de voir leurs compatriotes,, leurs enfants se faire charcuter comme du gibier! Comment peut-on en arriver à dépecer des êtres humains juste pour conserver de petits avantages matériels? Lorsqu'on meurt, on emporte son argent?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 17 Septembre 2016 - 14:24 France : Grand Rassemblement Citoyen pour le Gabon

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...