News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Coalition des Partis Politiques pour l’Alternance (CPPA) conférence de presse du 22 Mai 2012

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 22 Mai 2012 à 18:11 | Lu 782 fois

CDJ, MORENA, MORENA UNIONISTE, PGP, UNION NATIONALE, URDP



PROPOS LIMINAIRE

Mesdames, Messieurs

Le 02 novembre 2011 les groupements des partis politiques de l’opposition : ACR, CPPA, FSG, APPO, ont fait une déclaration par laquelle les évènements suivants qu’a connus notre pays, le Gabon, suite aux mauvais résultats dus à la fraude ont été rappelés.
- De décembre 1993 à février 1994, de graves manifestations ont failli basculer le Gabon dans la guerre civile, suite à l’élection présidentielle du 05 décembre 1993 qui s’est mal déroulée.

- La classe politique s’est retrouvée pour aboutir en septembre 1994 aux Accords de Paris dont les conclusions ont été entérinées par le peuple gabonais par voie référendaire en juin 1995.
- Ces Accords ont consacré le principe de la parité (Majorité / Opposition) dans l’organisation de toutes les élections.
La loi 7/96 du 12 mars 1996 portant code électoral, a permis la mise en place de la Commission Nationale Electorale (CNE), structure paritaire (Majorité/Opposition) de gestion des élections.

Les Accords dits d’Arambo de 2006 ont réaffirmé ce principe avec l’existence de deux camps : celui du Pouvoir et celui de l’Opposition.

Au terme de ces Accords, la classe politique a donné naissance à la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP), qui, dans son esprit, consacre la mise en commun des intelligences des deux camps présents et signataires (Majorité/Opposition) pour en finir avec des lendemains électoraux hasardeux.
La nécessité de l’utilisation de la biométrie se révèle dès cette époque comme un impératif de transparence électorale accepté par les deux camps.

L’Electeur gabonais, après d’innombrables et mauvaises expériences, après des scandales de fraudes, consent encore malgré tout à se distraire de ses affaires pour aller voter en faveur de quelqu’un ou de quelque chose. Il est convaincu et s’imagine de faire acte de citoyen libre et exprime ainsi ses opinions. Il fait partie du peuple souverain, avec l’ivresse de gagner lorsqu’il se regarde et se dit: « je suis électeur et je suis la base de la société moderne gabonaise ».

Mais hélas ! Hélas ! Combien de ces électeurs gabonais ne se sont pas découragés et ne se sont pas sentis outrés à chaque fois que s’égrenaient les résultats officiels du Ministère de l’Intérieur confirmés par la Cour Constitutionnelle.
L’électeur gabonais ne veut plus se faire flouer à chaque élection, il ne veut plus aller voter pour un pouvoir qui ne tient compte ni de ses choix, ni de ses aspirations, d’où la grande désaffection pour les consultations électorales.

C’est pourquoi, les partis politiques de l’Opposition, membres de la CPPA militent pour l’alternance qui implique la démocratie et qui induit obligatoirement la transparence.

En leur temps, la CPPA réunie avec la Société Civile au sein de la Coalition « ça suffit comme ça » ont lancé le slogan : « Pas de Biométrie, pas de transparence, Pas d’élections ».

Les Partis politiques membres de la CPPA demandent que les prochaines consultations électorales qui doivent être organisées dans notre pays soient transparentes et crédibles pour éviter de connaitre les violences politiques.
Maintenant que le pouvoir a daigné accepter l’introduction de la biométrie réclamée depuis longtemps par l’Opposition, nous lui demandons de se conformer aux exigences contenues dans nos courriers restés sans suite et dans lesquels nous rappelons que toutes les parties (Majorité/Opposition/ Société Civile) doivent prendre part a chaque étape de la mise en œuvre du programme de la biométrie.

Il est scandaleux de constater jusqu’à ce jour que le Président ALI BONGO et Jean François NDONGOU, le Ministre de l’Intérieur qui se sont retrouvés hier avec la société MORPHO SAFRAN du groupe SAGEM et aujourd’hui avec la société GEMALTO confisquent à eux seuls le dossier de la biométrie afin de procéder encore à la falsification de la liste électorale pour légitimer la fraude et autres arrangements électoraux.

Nous voulons la République avec toutes ses valeurs mais elle n’est toujours pas là, à cause de telles pratiques ignobles.
Face à cette situation qu’elle condamne vivement, la CPPA exige:

- La mise en place de d’une commission tripartite opposition majorité-société civile
- L’établissement des listes électorales biométriques après identification et authentification de chaque électeur gabonais à la suite d’un recensement appuyé par des audiences foraines organisées sur l’ensemble du territoire national.
Nous demandons enfin à la population gabonaise d’être vigilante pour endiguer toutes les inscriptions multiples et les inscriptions des étrangers.

Nous vous avons appelés, Mesdames et messieurs des médias pour bien vouloir relayer cet appel.
Je vous remercie

CDJ, le Secrétaire Général
Jules Aristide BOURDÈS OGOULIGUENDÉ
MORENA, le Président
Luc BENGONO NSI
MORENA UNIONISTE, le Président
Victor Alain EYA MVEY
PGP, le Secrétaire Général
Auguste NGUEMBHYT
UNION NATIONALE, le Président
Zacharie MYBOTO
URDP, le Président
Jean Marcel MALOLAS

Mardi 22 Mai 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 782 fois




1.Posté par King le 22/05/2012 18:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il faut tenir bien que les conférences de presse méthode de démobilisation.
Mais bon il faut résister même avec la parole pourquoi pas un miracle peut se produire.!!!

2.Posté par King le 22/05/2012 19:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Révélation
un dangereux Nganga Vaudou du Bénin, affirme avoir eu une vision pour le Gabon que le changement au Gabon passera par un coup d'État militaire, des bérets verts associés aux sous-officiers de l'état-major des armées ou par des affrontements armés, et que ce coup d'État arriverait en grande pompe il n'y a qu'un aveugle pour ne rien voir d'après ce Nganga Vaudou du Bénin.
qui vivra verra

3.Posté par Alerte Info le 22/05/2012 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Elections
Gabon Des législatives censurées

Les élections s’ouvrent samedi au Gabon. Un appel au boycott a été lancé par l’opposition et la société civile, qui dénoncent la mainmise du pouvoir en place sur les institutions.

Au pouvoir au Gabon depuis 1967, le clan Bongo s’offre, ce samedi, une nouvelle parodie d’élections. Dans ce petit État pétrolier du golfe de Guinée, les électeurs sont appelés à élire leurs députés. Avec, en tête, le « coup d’État électoral » de 2009, au terme duquel Ali Bongo fut investi président en dépit de fraudes massives.

De ce scrutin, il ne faut attendre aucune confrontation de projets. L’opposition comme la société civile appellent à bouder les urnes. L’Union nationale d’André Mba Obame, candidat qui avait revendiqué la victoire à l’issue de l’élection présidentielle de 2009, a de toute façon été dissoute pour « trouble à l’ordre public ». Sur le terrain, le mouvement Ça suffit comme ça !, ­composé de syndicats, d’ONG, de personnalités politiques, appelle au boycott en dénonçant la mainmise du clan au pouvoir sur toutes les institutions.

Sur le fond, l’héritier Bongo s’inscrit dans le sillage de la politique de prédation conduite par son prédécesseur. Dans ce pays qui fut au centre de l’affaire Elf et, plus récemment, au cœur du scandale des biens mal acquis, 80 % de la population continue de vivre au-dessous du seuil de pauvreté (moins d’un dollar par jour). « C’est un pays qui regorge de richesses naturelles de toutes sortes. Cependant, le Gabon n’est pas capable de nourrir ses enfants. Tout ce que les Gabonais consomment est importé. L’infrastructure routière est inexistante. Le système éducatif est si lacunaire que la plupart des localités du pays n’ont pas d’école. Le système de santé est tellement défaillant qu’il n’est pas rare, sur un rayon de 100 kilomètres, de ne trouver aucune structure sanitaire. L’eau et l’électricité sont des produits de luxe », résume l’avocate Paulette Oyane-Ondo, ex-ministre passée à l’opposition.

Pas de changement non plus dans les rapports avec l’ex-puissance coloniale. ­Libreville reste un pilier de la ­Françafrique, avec la présence de la base du 6e Bima (bataillon d’infanterie de marine), « premier point d’ancrage de nos forces prépositionnées sur la façade atlantique du continent », rappelle le Quai d’Orsay. Pétrole, valises de billets et présence militaire : de quoi atténuer les ardeurs démocratiques de Paris.

source l'humanité le 16 Décembre 2011

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...