News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Climat délétère au sein de l’OPRAG : le directeur général donne sa version des faits.

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 21 Janvier 2013 à 02:49 | Lu 810 fois

Suite à l’article publié sur les colonnes de gaboneco.com, et relatif au climat délétère régnant à l’Office des Ports et Rades du Gabon (OPRAG) dénoncé par l’hebdomadaire « Le Nganga », la rédaction de gaboneco.com a souhaité en savoir un peu plus et avoir notamment, le point de vue de Rigobert Ikamboueyat Ndeka, Directeur Général de ladite entreprise.



Climat délétère au sein de l’OPRAG : le directeur général donne sa version des faits.
Suite à l’article publié par l’hebdomadaire « Le Nganga », et commenté par la rédaction gaboneco.com, laissant entendre qu’il régnerait un certain climat délétère au sein de l’OPRAG, le directeur général de cette entreprise a tenu à donner sa version des faits sur la question.
L’hebdomadaire « Le Nganga » paru la semaine dernière, dénonçait un climat morose du aux relations tendues existant entre le directeur général de l’OPRAG et son adjoint, Jean Simon Moukaga.

Le dernier cité reprocherait au premier de chercher sa perte à travers différentes actions jugées nuisibles.

Il parle notamment d’un audit commandé par son supérieur hiérarchique au sein du service dont il a la charge, sans au préalable l’en avoir prévenu.

Toujours dans le même article, Jean Simon Moukaga dénonçait la présence de caméras de surveillance dans son bureau, avec pour objectif, selon lui, de le traquer et épier ses moindres faits et gestes.

Interrogé sur les affirmations de Jean Simon Moukaga, Rigobert Ikamboueyat Ndeka répondra que 80% des articles publiés sur cette affaire ne sont que des ires de certains de ses collaborateurs mal intentionnés, et s’étant toujours opposés à sa nomination à la tête de l’Office.

S’agissant du point relatif à la réalisation d’un audit sur la gestion du Fonds d’Aide et de Solidarité (FAS) qui serait sous la tutelle de Jean Simon Moukaga, le directeur général dira également n’avoir jamais instruit d’audit sur la gestion de son adjoint, du fait que celui-ci aurait un droit de signature sur l’ensemble des documents administratifs qui engagent l’office en son absence.

Et sur la question des caméras installées dans le bureau de M. Moukaga, on a pu observer la présence de plus d’une dizaine de caméras de surveillance dans les couloirs de l’OPRAG. Et selon les dires de M. Ikamboueyat Ndeka, elles serviraient à identifier des personnes ayant pris l’habitude de distribuer des tracts invitant les uns et les autres à la désobéissance et au non-respect de son autorité.
Selon lui, ces cameras n’ont nullement pour mission de contrôler l’action de son adjoint.

Il nous a toutefois été impossible de vérifier la présence de caméras dans le bureau de M. Moukaga, ce dernier étant absent lors de notre passage dans les locaux de l’Office vendredi dernier.

Affaire à suivre…


Publié le 21-01-2013 Source : Gaboneco.com

Lundi 21 Janvier 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 810 fois




1.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 21/01/2013 09:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ben dis donc, elle est belle la République sous M. ou Mme Ali Bongo ! Premier ministre contesté par-ci, directeur général contesté par-là, jusqu'à président contesté partout...c'est à se demander s'il y a même un chef dans ce pays où tout fout le camp !

A l'époque d'Omar, nous avions l'habitude de dire "Le pays est dirigé !" ; à l'époque d'Ali, il n'y a plus personne pour rattraper l'autre entre "le chef-à-la-bouche" et ses "sous-chefs-à-la-bouche". Et tout cela donne des "longues bouches" qui se prétendent "chefs", tandis que les faits prouvent qu'ils ne sont "chefs" que de la bouche.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...