News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Classement des villes africaines les plus dynamiques : Libreville oubliée

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 24 Mars 2015 à 07:15 | Lu 1433 fois

Intitulé «Into Africa – The continent’s cities of opportunity», un rapport sur les 20 villes du continent qui présentent le plus d’opportunités vient de paraître. Notre capitale n’y figure pas.



Basé sur des indicateurs aussi variés que le prix du loyer, la qualité de l’offre en eau et en électricité, les infrastructures routières, le capital humain et le niveau de technologie, un rapport sur les 20 villes les plus dynamiques d’Afrique a été rendu public à la faveur de l’Africa CEO Forum 2015. «Le rapport est partie intégrante d’une série de rapports (…) (et) a pour objectif d’aider les pouvoirs publics, entreprises et citoyens à améliorer leur économie et leur qualité de vie», indique le communiqué diffusé à cet effet.

«Nous avons cherché à savoir ce qui faisait d’une ville une «ville d’opportunités», en développant une liste de questions que les investisseurs devraient se poser avant de faire leur choix, et une liste de sujets sur lesquels les pouvoirs publics peuvent travailler pour améliorer leur compétitivité. Ce rapport examine la façon dont les villes performent au niveau régional comme international», explique Pierre-Antoine Balu. Pour cet Associé PwC Afrique francophone et ses cosignataires, Paul Monekosso Cleal et Jonathan Cawood, cette étude est fondée sur 29 variantes.

Selon lui, «développer des infrastructures efficaces et mettre en place des systèmes d’éducation et de santé de haut niveau sont deux étapes essentielles à la réussite économique». «Un autre défi concerne la diversification du PIB : les villes en tête du classement ont diversifié leurs économies, qui ne reposent pas uniquement sur les matières premières», a-t-il souligné.

Si aucune ville du Gabon n’apparaît dans ce premier classement, c’est que notre économie reste encore trop dépendante des matières premières. De ce fait, ni Libreville ni Port-Gentil, «poumon économique», n’ont semblé accrocher le cabinet d’audit et d’expertise, qui a mis au point deux classements différents, basés également sur le «Top 500 des compagnies africaines» de 2003, le taux d’homicide annuel, la politique environnementale et le taux de précarité des populations.

En Afrique centrale, seules les villes de Douala (Cameroun) et Kinshasa (Congo) apparaissent dans le classement qui les situe respectivement 16e et 19e parmi les 20 villes considérées comme les plus dynamiques du continent. Le Caire, Tunis, et Johannesburg sont les trois premières du classement, toutes présentées comme des villes ayant fourni des efforts considérables pour leur développement et promises à un bel avenir. «Les villes africaines doivent être analysées selon différents points de vue : leur potentiel de développement actuel, et futur.

Or, les données accessibles aujourd’hui ne donnent qu’une vue partielle de ce potentiel futur, et rien ne remplace le fait d’aller voir soi-même sur place. C’est pourquoi nous avons créé ce classement des «villes d’opportunités», qui met l’accent sur l’avenir, et sur les efforts réalisés par ces métropoles», soutient encore Pierre-Antoine Balu. Une des villes du Gabon pourrait donc apparaître dans le prochain classement ? Qui sait ?

gabonreview

Mardi 24 Mars 2015
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1433 fois




1.Posté par L OEIL le 24/03/2015 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
RIRE IL SERA EN TETE POUR D AUTRES CHOSES LAISSEZ LE TEMPS AU TEMPS

2.Posté par NEM le 24/03/2015 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Libreville n'est pas oubliée. Libreville n'est pas dans le compte, c'est tout.

3.Posté par L OEIL le 24/03/2015 10:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NEM NE ME FAIS PAS RIRE AS TU LA PREUVE DE CE QUE TU DIS

4.Posté par Nanga Matsu le 24/03/2015 16:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le manque d'esprit de synthèse est une tare chez la majorité d'entre nous,surtout francophones.

Pourquoi ne pas dresser simplement la liste de ces villes?!!

L'affirmation du paragraphe 4 expliquant le non classement des villes gabonaises au caractère majoritairement rentier de notre économie est tout simplement insensée - en considérant les critères présentés en fin de paragraphe ( criminalité,environnement,précarité....).

5.Posté par NEM le 25/03/2015 00:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A @Post3 L OEIL,
Mon cher, j'avais peut-être les yeux bien trop ouverts en lisant le texte et voir que: " développer des infrastructures efficaces et mettre en place des systèmes d'éducation et de santé de haut niveau sont deux étapes essentielles de la réussite économique...les villes en tête du classement ont diversifié leurs économies, qui ne reposent pas uniquement sur les matières premières".
Devrais-je te rappeler que les enfants font l'école de la République à l'air libre dans l'arrière pays! et les revendications sociales actuelles sont les preuves de l'absence du pays dans ce classement! Pour n'en citer que ces cas. Tout le monde n'a pas l'eau et l'électricité à la maison comme toi! Alors je te renvois aux recherches tout en te demandant d'ouvrir bien L OEIL qui est ta belle source de vision. Nous ne sommes sûrement pas en phase sur le même sujet; dis nous alors que le Gabon doit figurer dans la classification des villes dynamiques en matière de crimes rituels, tiens! je t'annonce que quatre corps d'enfants de 2 à 6 ans viennent d'être découverts morts dans un véhicule à Libreville. Si cela peut te faire rire, bravo! Mais ouvres bien ton OIEL. Salut camarade!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...