News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Chronique de l’Agitateur : De chair humaine à viande de brousse. A qui profite la peur que ressentent les Gabonais ?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 12 Juin 2013 à 12:26 | Lu 1155 fois

Libreville ne cessera de nous surprendre avec ses histoires aussi surréalistes que rocambolesques. Un sac de morceaux de viande de brousse découvert dans un établissement public de formation professionnelle à Libreville.



Chronique de l’Agitateur : De chair humaine à viande de brousse. A qui profite la peur que ressentent les Gabonais ?
C’est à croire que les étudiants font dans du braconnage intensif et se nourrissent de gibiers pendant que leurs enseignants se contentent eux de viandes surgelées abattues dans des conditions douteuses et de conserves avariées.

Des esprits malintentionnés ont surfé sur cette découverte insolite et sur la vague émotionnelle que suscitent les crimes crapuleux à répétition observés ces derniers temps, pour nous faire gober que ces morceaux de viande exposés à la curiosité des hommes, étaient de la chair humaine.

Le moment n’était pas choisi au hasard, car depuis que la capitale gabonaise est gagnée par une psychose sur fond de crimes avec prélèvement d’organes, chacun y va de son petit commentaire.

On voit naître une nouvelle race d’analystes de chambres qui nous recyclent tous les ragots distillés ça et là. La nouvelle de ce sac supposé contenir des organes humains, relayée par certains médias, a tellement enflé qu’elle a fini par toucher une grande partie de la population.

Il a fallu que le Procureur de la République, Sidonie Flore Ouwé, crânement, démonte le « gros mensonge », lors d’un point presse. La cargaison était si importante que la version imaginée était à peine croyable. Au vu des kilogrammes de viande exhibés, (15 Kg s’il vous plait), s’il était s’agi d’organes humains comme l’on a voulu nous le faire avaler, on aurait pensé à un massacre à la tronçonneuse à l’issue duquel auraient été prélevés autant d’organes.

D’aucuns, c’est mon cas, en étaient même à penser qu’il s’agissait là de la moisson d’un véritable trafic international d’organes. Un trafic qui semble déjà avoir pris ses quartiers au Gabon, ainsi que nous l’a confié le Procureur de la République.

De sulfureuses histoires de meurtres, d’enlèvements ou de disparitions d’hommes, assorties d’une foule de suspects interpelés, s’entassent dangereusement. Ce qui complique davantage le suivi des enquêtes en cours.

Les enquêteurs, sans doute en panne d’expertise, sont dans ‘’le jus’’. Il y a trop d’affaires criminelles, donc pas moyen de les suivre toutes et en même temps. Y a-t-il des spécialistes en criminologie ? Le Gabon en a formé combien dans les affaires criminelles ? L’on doute qu’il y en ait suffisamment pour ouvrir de véritables enquêtes approfondies afin de mettre un peu de lumière dans ces sombres affaires sans suite qui viennent doucher l’image d’un Gabon qui éprouve déjà un mal de bulldog à exorciser ses démons politiques.

Des démons ? Oui, des casses-couilles qui ne nous laissent pas dormir tranquille à force de gueulante enragée sur fond d’appels insidieux au djihad. Ils ne veulent qu’une chose qu’ils ne veulent pas dire clairement : le partage du pouvoir comme sous Omar Bongo Ondimba lequel, face aux jérémiades de ces esprits malins, et pour calmer les ardeurs, distribuait des postes et des billets de banque comme des petits pains.
Et si ces mêmes démons politiques entendaient foutre le bordel pour rendre le pays ingouvernable en créant la psychose ? Tentative insurrectionnelle ainsi que le supputent certains ? Peut-être…Peut-être pas… Mais peut-être !

Ces crimes, outre le trafic d’organes et les motivations fétichistes, ne seraient-ils pas l’œuvre de ces malfaisants qui veulent installer le pourrissement ?

Doit-on regarder du côté des débarcadères comme le suggérait le patron de GABOCEP (une maison de pompes funèbres) dont certains de ses agents sont actuellement entendus par la police judiciaire pour besoin d’enquête ?

Doit-on imaginer que de mauvais esprits, dans leur quête du pouvoir, importeraient des cargaisons de cette marchandise via des complicités extra territoriales ?

Cette hypothèse, à peine recevable, semble pourtant conforter la thèse d’importation, thèse reprise d’ailleurs par la douce Ouwé. Thèse qui nous ouvre de nouvelles pistes d’enquêtes.

N’oublions pas que, selon les ‘’congosseurs’’ invétérés, l’un de ces chasseurs de sexes, il y a quelques semaines, avait été arrêté dans un des hôtels d’un pays voisin avec de la marchandise destinée au marché gabonais des ‘’pièces détachées’’.

C’est à croire que ce que nous conte au quotidien la presse sud-africaine et nigériane, s’agissant du trafic d’organes chèrement payés par des sorciers qui les utilisent dans la confection de filtres magiques, est aussi vrai que vous et moi.

Si le Gabon n’a pas l’expertise nécessaire, pourquoi ne pas mutualiser les moyens d’enquête avec d’autres pays de la région si tant est que le monstre criminel a une capacité de nuisance tout aussi transnationale ?

En attendant que soit lancée la guerre totale contre les criminels, commençons déjà par foutre une grosse pression judiciaire sur l’hydre criminelle qui se cache derrière les grands costumes et des allures respectables.

C’est à force d’entendre des individus comme Gabriel Eyéghé Ekomié, Sénateur de Komo-Kango (innocent jusqu’à preuve du contraire !) impliqué dans une sale affaire d’assassinat et qui séjourne à la prison centrale de Libreville depuis le week-end dernier, que nous pouvons peut-être freiner l’ogre mangeur d’organes humains. Comme lui, d’autres qui sponsorisent des abattoirs d’humains, doivent passer à la trappe avant que nous tous ne terminions dépecés et découpés en morceaux, puis mangés comme de vulgaires antilopes de la forêt des abeilles.

Les institutions sont infestées de ce genre de monstres froids qu’il convient de neutraliser. Ce n’est qu’ainsi que nous verrons la disparition progressive des coupeurs de sexes et leurs commanditaires.
S’ils ne sont pas inquiétés et continuent à jouir d’une impunité insoutenable, la courbe inflationniste du crime continuera à grimper dangereusement…Prions pour nous pour que Dieu et le diable nous gardent.
Amen !



Publié le 12-06-2013 Source : L’Agitateur

Mercredi 12 Juin 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1155 fois




1.Posté par Indigné le 12/06/2013 20:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que ce fameux "sac" contienne des organes d'etres humains dépecés,de cadavres ou d'animaux, ca ne change rien au fait qu'il y a des crimes rituels au Gabon. Et ces corps mutiles qu'on retrouve chaque semaine,personne n'aura le culot de nous dire qu'il s'agit de corps d'animaux.

2.Posté par scho le 13/06/2013 18:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Attends ton tour.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...